Le Blog du Lémurien

Le Blog du Lémurien

SECTIONS 5-6-7-8-9 - Artigues-Villelongue

LA SECTION REALISEE / LES DONNEES THEORIQUES

 

Artigues (Km29.6-1190m) - Villelongue (Km65.2-504m)

(Reco du 04/08/2009 avec Sylvain)

 

Les Données officielles : 

Artigues 29,6 1190 -95 1814 1415
Cabane Tramazaygues 31,4 1420 230 2044 1415
Pont des Vaques 32,4 1555 135 2179 1415
Cabane Pene Blanque 34,7 1888 333 2512 1415
Col de Sencours 37,3 2378 490 3002 1415
Lac d'Oncet 38,6 2200 -178 3002 1593
Col de la Bonida 39,5 2302 102 3104 1593
Lac d'Aouda 41,1 2208 -94 3104 1687
Col d'Aoube 41,9 2369 161 3265 1687
Lac Bleu 45,5 1950 -419 3265 2106
Col de Bareilles 47,0 2238 288 3553 2106
lac d'Ourrec 49,9 1667 -571 3553 2677
Hourquette d'Ouscouaou 51,4 1872 205 3758 2677
Hautacam 54,8 1720 -152 3758 2829
Villelongue 65,2 504 -1216 3758 4045

Issu du Site Officiel du GRP

 

Les données issues de mon GPS Magellan Triton 2000 :

 

La vue du ciel Version Satellite:

La vue du ciel Version Carte Routière:

Le profil :

Comme en atteste le profil, une grosse partie de cette section se passe en altitude, avec pas moins de 5 cols a franchir. Succession de montées-descentes, parfois techniques. Il ne suffit pas de dérouler du Col de Sencours a Villelongue ... la route est longue !  Mais qu'est-ce qu'elle est belle !!  Regardez la suite pour les détails.

 

 

LA SECTION REALISEE / LES SENSATIONS SUR LE TERRAIN

(sans vouloir reprendre le road-book extrêmement précis et qui m'a permis de faire ces recos sur des terrains que je ne connaissais pas, je tente ici d'apporter des éléments sur des sensations de course, sur la façon de gérer chaque section, en plus des éléments descriptifs du roadbook - le site pour le road book ICI )

 

Départ d'Artigues, par le champ, pour couper la route du Tourmalet et prendre une piste 4x4 caillouteuse sur 2 petits kilomètres. Comme le montre le profil, cette montée au Col de Sencours de 1200m positifs est très régulière, mais la pente n'est jamais ''extrême''.

Au bout de la piste 4x4, on débouche sur de belles granges, et on attaque le chemin vers le Col de Sencours et le Pic du Midi de Bigorre (et son observatoire très prisé). On pourra courir un court instant sur ce passage ...

On passe alors sur le versant gauche du vallon, puisque le Col de Sencours se trouve côté gauche lorsque l'on regarde le Pic. A partir de là, on prend une belle trace de montagne, un petit sentier très agréable, qui part en grandes traversées très régulières.

A l'issu de ces traversées, on arrive à la Cabane de Pene Blanque. Nous sommes dans le Vallon de Sencours qui va nous mener au Col. On alterne portions droites et lacets, avec parfois des sections techniques avec cailloux. La pente est toujours régulière dans l'ensemble. Si vous avez de la chance, comme nous ce jour, vous pourrez apercevoir des marmottes à 2 pas du sentier !  ... au pire un sifflement ... sinon faudra revenir !  Faudra être dans les premiers, après elles seront à l'abri ...  mdrrr.   Vous vous consolerez en admirant le balai des telecabines au dessus de votre tête, qui font la liaison entre La Mongie et le Sommet du Pic ...

 

Nous arrivons au Col de Sencours, 2378m, sur la piste reliant le Col du Tourmalet au sommet du Pic du Midi juste à notre droite.  Profitons du ravitaillement, car le prochain est loin, très loin, sur les hauteurs d'Hautacam, au minimum à 3heures de là ... donc 4-5 pour certains, soyez prévoyant !

Fin de la Section 5 du road book officiel 2009.

Vue du côté par lequel on est montés ...

Vue sur le versant vers lequel il faut désormais se diriger : le Lac d'Oncet.

 

On attaque par un bout de descente sur cette grande psite, idéal pour se mettre dans le bain de la descente (pour une fois que je dis du bien des larges pistes !). On surplombe le Lac d'Oncet, premier d'une longue et magnifique série jusqu'aux hauteurs d'hautacam. On attaque désormais une section d'altitude, sur petits sentiers, à l'image des Pyrénées !!

Rapidement, on quitte la piste pour un chemin qui descend directement aux abords du Lac d'Oncet, sans pour autant passer juste devant. En bas, il faut bifurquer sur la droite pour attaquer un joli travers; celui-ci peut passer en trotinnant, mais il faudra de toute façon se résoudre à la marche pour atteindre le Col de la Bonida. En effet, la partie finale est plus raide, par quelques lacets.

Au sommet, déjà un joli panorama sur la Vallée de Barèges : au premier plan, le parking de Tournaboup, puis Barèges, et au fond, Luz Saint Sauveur ...

A partir du Col, le sentier fait une traversée pour basculer vers le Lac (asséché) d'Aouda ; ce tronçon est courable, mais la vigilance est de mise, car le sentier très étroit, déversant, et la pente sur notre droite très inclinée ... très grisant, tout à fait ce qui me plaît comme type de sentiers !!

Il est désormais tant de basculer. Sur la photo ci-dessus, on aperçoit en face le Col d'Aoube qu'il nous faudra monter après être descendu dans le creu du vallon et le Lac Asséché. La descente se fait par de beaux lacets, où il faut conserver de la vigilance, car la trace est étroite. Là encore, c'est très grisant, on a très vite des sensations de vitesse sur ces portions techniques. L'immersion dans la Montagne est totale. Cette descente finit par une traversée, puis un replat aux abords du lac.

Vu d'en bas, le Col d'Aoube, insignifiant sur le profil, a déjà une ''autre gueule'' si je puis dire !  Court, mais sympathique !  Le départ d ela montée est en plus droit dans la pente, très raide. La transition est brutale après avoir déroulé dans la descente. On attaque ensuite dans les pierriers, et la montée se finit par quelques virages qui adoucissent légèrement la pente. De manière globale, la pente est plus raide que le Col de Sencours déjà franchi. Il faut compter entre 15' et 25' à mon avis.

Le Lac d'Aouda en contre bas

La prochaîne étape sera le magnifique Lac Bleu, que l'on aperçoit au loin, en passant dans un premier temps par le Lac Vert. A deux pas l'un de l'autre, le contraste de couleurs est frappant, c'est de toute beauté !!

Côté course, la descente est agréable, il n'y a pas de pierriers de ce côté du Col d'Aoube, on descends sur un petit sentier qui reste étroit, où il faut rester attentif à la pose des pieds ... la pente va s'adoucir au fur et à mesure que l'on se rapproche de ce Lac Bleu, que l'on contourne par la droite. On reste toute la traversée légèrement en contre-haut de celui-ci, au dessus des barres rocheuses, pour mieux en apercevoir la couleur nette ! 

On ne descends aux abords du Lac qu'au bout de la traversée, avec la Vallée du Chiroulet notre droite. Un passage très périlleux nous attend !  Ne pas hésiter à prendre les mains courantes, et ne pas chercher à courir, c'est extrêmement glissant ... même par temps sec ...  nous voilà à la Cabane au bord du Lac Bleu, avec un chemin très pratiqué qui arrive de la droite (accès le plus rapide pour ce magnifique Lac).

Nous poursuivons encore le contournement du lac, sur un chemin étroit. Quelques relances sont encore possible, mais nousprenons la direction du Col de Bareilles, au minimum 20-25' depuis la Cabane du Lac.

La montée est directe, quasiment droite dans le vallon pour atteindre le Col. Les bâtons seront de nouveau de sortie. N'hésitez pas à vous retourner de temps en temps, car plus on s'élève, plus la Vue sur le Lac est magnifique, avec le vallon dont on arrive et le Pic du Midi qui réapparaît sur la droite ... somptueux !

Il faut désormais basculer de nouveau !  Hautacam se rapproche, mais n'est pas encore à 2 pas, il reste encore un petit morceau ...   mais c'est toujours aussi beau ! Cette descente du Col de Bareille est peut être la plus pentue de tout le parcours de ce GRP !!  Le sentier fait de très nombreux lacets, mais la pente est telle que l'accroche n'est pas toujours excelente pour celui qui veut aller vite ... attention !!!  surtout qu'il y a plus de 500 mètres à dévaller !  Les descendeurs, regalez-vous !  Mais ne vous fracassez pas non plus ...  une fois en bas du vallon, le sentier se fait ''discret'' ... il faut descendre (c'est plutôt plat même ...) pour passer par la passerelle côté gauche de la rivière, un peu avant la Cabane d'Ourrec que l'on aperçoit.

Après la Cabane, la descente se poursuit, pour atteindre les bords du Lac d'Ourrec, le dernier de ce magnifique tronçon .

Il reste encore une dernière difficulté ...  on en distingue un grand lacet au loin, il faudra remonter la Hourquette d'Ouscouanou !!  Courte, mais violente, comme les précédentes ... encore 200m de d+ au compteur !!

Nous y voilà !  1872m ... et il nous faut aller à Villelongue à 500m d'altitude ...  on commence par de longues traversées par rallier le ravitaillement situé sur la piste 4x4 à Hautacam. Cette traversée est longue (minimum 20' de course), et le chemin a même tendance à remonter légèrement sur la fin ... ne pas se laisser surprendre, c'est toujours bon de s'y attendre !  Il faudra parfois être vigilant, anticiper, car il y a de nombreuses traces ... certaines plus déversantes que d'autres ...

On aperçoit tout au fond de la photo ci-dessus le petit Pic (La Moulata) en dessous deuquel sera placé le ravitaillement. Il faudra quitter la piste 4x4 pour descendre dans ''le trou'', en revenant direction le Lac d'Isaby que l'on vient de surplomber, pour aller chercher le passage a gué et passer de l'autre côté de la rivière en fond de vallon.

Place désormais à une grande piste caillouteuse pour rejoindre le Village d'Ortiac. Cette piste est longue, mais la pente est franche, donc y a pas trop besoin de se forcer pour avancer, ca va tout seul !! ... enfin presque ...  certains passages sont bien raides ... puis on arrive à un plateau, vers 1050m d'altitude. On passe à côté d'une superbe grange toute en pierre .

Ensuite, la piste passe sur le versant gauche du vallon ...  et remonte !!  Celle-là elle surprend, car çà dure 300 mètres, mais c'est pentu ... ''c'est dans la tête '' m'a dit Sylvain. Derrière, on bascule sur Ortiac, la piste 4x4 fait désormais de grands lacets, très réguliers, jusqu'au village. On quitte alors la piste pour traverser tout droit les quelques maisons du village ; au bout, on domine la vallée (point d'eau), et un superbe chemin nous attend pour terminer rapidement sur Villelongue. Ce petit chemin (technique !) casse très bien la monotonie de cette longue descente, que l'on finirait presque par oublier ici ...

Arrivée quasi directe à Vilelongue, dont il faudra juste traverser quelques ruelles pour atteindre la première Base Vie. Fin d'une section magnifique depuis le Col de Sencours !! 

La suite est moins rejouissante, et c'est bien pour çà que je ne l'ai pas faite ...  3 petits (ou très longs) km de bitume pour ensuite attaquer la montée du Cabaliros !!!

 

Le Lémurien



07/08/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sports pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 136 autres membres