Le Blog du Lémurien

Le Blog du Lémurien

TRAVERSEE GAVARNIE-GABAS par les Grands Sommets

GAVARNIE - GABAS

par

VIGNEMALE (3298m) - BALAITOUS (3144m) - OSSAU (2888m)

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

6 mois que ce défi est venu à mes oreilles !! et au moment où j'écris ces lignes, le départ de ce grand défi se fera dans la nuit qui vient, vers les 3h du matin à Gavarnie !

 

Lors de cette fantastique aventure Camerounaise en février avec Pilou (Article complet) j'ai fait la connaissance d'un aventurier Aragonais, de Sabinanigo plus précisemment. Il s'agit de Jesus Samuel Sanchez. Un Montagnard aguerri qui a déjà vécu mille et unes aventures à pied, en courant, à vélo, à VTT, à Cheval ... une rencotre passionnante ! Je vous conseille fortement SON BLOG ! Nous avons parlé bien sûr des Pyrénées, des Pyrénées et encore des ... Pyrénées ! Il les onnaît sur le bout des doigts, ce qui est loin d'être mon cas encore.

Au fil des discussions, il me met la puce à l'oreille en me parlant d'un défi qui aurait déjà existé, mais en savoir plus, consistant à relier les 3 Grands Sommets symboliques de nos Pyrénées occidentales que sont le Grand VIGNEMALE, le BALAITOUS et le PIC DU MIDI D'OSSAU !  3 Montagnes qui ''se méritent'', par leur cheminement, qui en imposent par leur profil, leur position, leur panorama !! 3 Sommets forts pour tout amoureux de ces montagnes Pyrénéennes! Aussitôt rentré du Cameroun, après mise en commun de nos agendas respectifs, le premier weekend de septembre avait été arrêté ! Nous tenterons l'aventure !

 

 


 

 

Depuis, j'ai bien entendu préparé avec minutie ce projet d'envergure, en faisant tout d'abord des recherches ! A ce jour, 4 Montagnards auraient réussi le Challenge de relier ces Grand Sommets d'une seule et même traite, pour le défi et la beauté du Challenge ! Même si la dernière tentative des frères Durand fait office de ''record'', nous ne parlerons point ici de chrono. Rien d'officiel, un parcours quelque peu allongé ... mais la même envie, celle du symbole que représente une telle course dans une seule et même journée, un défi de grande envergure !!! Sur le site Cauterets-Trails, les tentatives sont répertoriées, de 1971 avec Tony Sarthou jusqu'aux Frères Durand en 1989. LIRE L'ARTICLE ICI.

 

Grâce à des contacts, notamment avec la Revue Respyr, j'ai pu retrouver le témoignage très poignant du premier auteur de cette Traversée en 1971, Tony Sarthou. En mémoire à son père. Superbe écriture, et on ressent bien le plaisir accompli dans cet effort extrême. LE RECIT DE TONY SARTHOU.

J'ai aussi récupéré l'article de la Revue Pyrénéenne retraçant l'exploit des frères Durand en 1989, reliant le Refuge de Baysselance au Sommet de l'Ossau en quelques 12h à peine et en essuyant de beaux orages ! LE RECIT DES FRERES DURAND.

Tout celà a suffit pour accroître ma motivation a me lancer dans ce défi de Pyrénéeistes !

 

 

 


 

 

Je suis donc ensuite passé à l'étude du parcours. Les chiffres annoncés pour l'époque sont erronnés. Mais faut-il parler de kilomètres et de dénivelé dans un tel univers de Haute Montagne ? C'est discutable ! Il faut avoir mis les pieds sur le tracé pour se rendre compte de la difficulté réelle ... certains kilomètres et mètres de dénivelé compteront double compte tenu de l'engagement et la technicité ! Peu importe les chiffres ...

 

Le plus complexe est ce Massif du Vignemale. Autant l'ascension reste ''logique'', par le Glacier d'Oussoue, autant la descente pose un problème. Refaire le tou par le Glacier oblige à 2h de plus minimum. Impensable. Sarthou lui avait exploré le Couloir Ledormeur (en mai avec des crampons), les frères Durand eux avaient tracés droit dans le Grand Couloir de Cerbillona ! On ne parle plus de sentiers là ! Ce versant Nord-Ouest du Vignemale est très complexe ! Le plus court pour se diriger vers le Balaitous certes ... mais là on ne parle plus de trail, mais bien de Montagne ! Je suis rentré en contact par mail avec un des frères Durand, qui se faisait une joie de voir leur défi pas oublié ... plus de 20ans après tout de même ! Mais difficile pour lui de m'expliquer leur cheminement dans ce versant ouest de Cerbillona ... ''il faut connaître'' !! ... il a donc fallu aller voir sur place, avec en plus les précieux conseils de Miguel Angulo (http://www.miguelangulo.com/) qui a écrit des plus beaux ouvrages topos sur les Pyrénées, ou Philippe Quiénnec (http://philrando.free.fr/) ... pour me rendre compte de cette complexité !!

 

 

Une reco en solo le 21 Juillet (GALERIE PHOTO) où je vais complètement me perdre dans cette Diagonale de Cerbillona pour une sortie au dessus du Glacier par la voie de Moscowa, complétement décalé donc par rapport au Col de Cerbillona !! Une nouvelle visite le 22 août avec ascension avec fifi du Couloir Ledormeur (GALERIE PHOTO) pour tomber directement sur le Pic du Clot de la Hount ... et donc à ce jour, c'est cette option qui est retenue pour demain !!  Derniers préparatifs vers le 25 août du côté du Balaitous et la Brèche Latour avec Laul et Jean-Marc (GALERIE PHOTO). Le tracé est défini !

 

 

 

Le Vignemale au loin depuis le sommet du Balaitous

 


 

 

 

 

Que dire de ce parcours un peu plus en détails ...

 

 

 

 

Nous démarrerons du centre de GAVARNIE pour tenter de rallier le village de GABAS ! Comme les Grands défis des Guides de l'époque, qui mettaient en jeu leur renommé en se défiant d ela sorte. Relier 2 Villages de Montagnes est encore plus symbolique à mes yeux.

Pour la peine, nous aurons près de 75km à affronter, et quelques 6500m de dénivelé. Mais les chiffres sont-ils aussi parlants que la connaissance du terrain ?

Le Glacier d'Oussoue, le Couloir Ledormeur, la Brèche Latour, La Grande Diagonale, les Cheminées de l'Ossau, voilà des passages qui comteront double ou triple et où le mot course est presque impensable ! Il y a de l'engagement et de la Haute Montagne dans ce tracé. Il faudra être vigilant, il faudra s'aider des mains, ... nous serons au coeur des Montagnes !!

Par conséquent, le réaliser dans la journée est en soi un gros défi ! La difficulté va résulter dans la fourchette ''jour'' qui nous est imposée par les passages exposés en début et en fin : il faudra qu'il fasse jour pour la descente du Couloir Ledormeur et le passage des Cheminées de l'Ossau, c'est impératif. Voilà une contrainte qui impose de ne pas traîner en route et franchir le Balaitous sans encombre !!

 

Du coup, on prévoit un départ de Gavarnie vers 3h du matin ce Samedi 1er Septembre. Le jour se lève aux alentours de 7h. Celà nous laisse donc environ 4h pour monter jusqu'au barrage d'Oussoue, puis ensuite jusque sous le refuge de Baysselance pour ensuite gravir le Glacier d'Oussoue à la lueur de nos frontales, ce qui en soi est déjà expo en cette période tardive de la saison. Nous espérons arriver au sommet avant le lever du jour pour faire une petite pause.

 

Ensuite, voilà le passage ''clé'' ou du moins le plus engagé du parcours : sur le fil de l'arête vers l'Ouest jusqu'en dessous du Clot de la Hount, pour basculer ensuite dans le couloir Ledormeur. Une désescalade d'une pente à 45° sur 200m de dénivelé, avec une roche par endroits très délitée. Une fois en bas du Couloir, on pourra alors rejoindre par un passage ''tout-terrain'' mais courable le Rio Ara, juste en dessous du Col d'Aratille. Voilà le passage le plus court ... mais très engagé !

La suite, c'est là qu'il faudra perdre le moins de temps possible, sur ces beaux sentiers techniques des Pyrénées, avec ses nombreux lacs : Col et Lacs d'Aratille, Refuge de Wallon, Lacs et Col de la Fache, bascule en Espagne, Lacs de Campo Plano et Refuge de Respumosso.

De là, il faudra s'attaquer au Balaitous, par son versant espagnol, et le passage exposé de la Brèche Latour avec quelques pas d'escalade. Le passage au sommet du Balitous est prévu vers 13h selon notre timing prévisionnel.

Il faudra alors descendre avec prudence la Grande Diagonale, célèbre voie normale du Balaitous, jusqu'aux Lacs d'Ariel puis rejoindre le secteur d'Arrémoulit. Ensuite, par le passage d'Orteig nous basculerons vers le Val d'Arious pour arriver au Caillou de Soques, au pied de l'Ossau. 1500m de d+ à gravir en passant par le Col de Suzon puis les fameuses Cheminées !! Le ''Jean-Pierre'' est loin d'être gagné !! Le but est d'arriver au sommet avant 19h30 pour avoir le temps de redescendre avec le jour !!

Les forces restantes nous glisseront jusqu'au Lac de Bious et on l'espère à Gabas !!!

 

 

 

 

 


 

 

Rien qu'à écrire ça paraît long quand je retrace tous ces chemins de Montagne ... mais que c'est motivant !!! Sur les traces des Guides de l'époque, sur les traces de ceux qui ouverts de superbes voies sur ces sommets symboliques, sur les pas de ceux qui ont tenté cette expérience ... nous y voilà, prêts à en découdre !

 

Tout est donc prêt. Je suis à 100% de mes moyens physqiues. Même si je cours peu en compétition, la forme est plus que bonne. Je me suis préparé pour affronter ce terrain de Montagne. Le matériel est prêt, caméra et appareils photos seront avec moi bien entendu.

Dans moins de 2h me voilà parti vers Gavarnie.

La météo est annoncée ensoleillée ... mais les températures seront froides !!!!!!!  Ca va changer des dernières semaines de cet été 2012 ... on va donc s'équiper en conséquence! Ma seule crainte est qu'il soit tombé de la neige sur le Vignemale durant les 2 dernières nuits ... ce qui rendrait impossible notre passage par Ledormeur! On avisera sur place ... mais s'il faut faire le tour par la Moscowa, alors ca va être compliqué de rentrer à l'Ossau avant 19h !!!  On avisera sur place, au lever du jour ...

 

 

 


 

... la suite dans quelques jours ...

 

 

 

 

 



31/08/2012
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sports pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 136 autres membres