Le Blog du Lémurien

Le Blog du Lémurien

TACTIQUE - ANALYSE PARCOURS ET DECOUPAGE

Sur l'UTMB, comme sur l'ensemble de mes courses, j'attache une grande importance à la préparation, à l'analyse du parcours, de sorte à ne surtout pas partir dans l'inconnu, mais au contraire pour avoir un projet de course bien défini. Ceci est un élément prépondérant sur le plan psychologique pour moi.

La tendance actuelle est de faire une "reco" du parcours, en 2,3 ou 4 étapes, seul, entre potes, ou avec des coureurs très expériementés tels Benoît Laval ou Dawa Sherpa .  Pour moi, pas possible, tant géographiquement, que financièrement ou tout simplement matériellement : en Juillet je retapais ma future maison !!   Toujours est-il qu'avec mon expérience de  2005 (Finisher en 25h15 - 30ème), et surtout un road book extrèmement détaillé, des sites et blogs de coureurs très enrichissants, on arrive déjà à se faire une très bonne idée de se qui nous attends !!

Le plus important est se s'approprier personnellement toutes ses données, pour définir son PROJET DE COURSE , sa TACTIQUE DE COURSE  !!   C'est vraiment se compliquer la tâche que de partir en aveugle ...  un plan est indispensable, même si après, il faudra de la souplesse car les imprévus seront obligatoirement nombreux en cours de route !!

 

LE PARCOURS EN GROS

(Le Road Book est plus explicite !!)

 

 

LE DECOUPAGE DU PARCOURS

POURQUOI ?

Cette partie est la partie essentielle dans ma tactique de course ; on se peut pas se projetter, au bout de 5km de course, au 155eme km !!!  Il faut procéder par étapes ; psychologiquement, le but unique doit être de finir !!!  Par contre,pour atteindre ce but, il faut se fixer des objectifs intermédiaires !

C'est pour cette raison, avant tout liée à la motivation, que je procéde à un découpage du parcours en plusieurs étapes.

Chaque étape est un objectif et aura sa spécificité. La fin de chaque étape est déjà une victoire en vue d'atteindre toujours le but unique, à savoir : boucler la boucle !  Le début de l'étape suivante marque alors un nouveau départ, avec un objectif précis sur le tronçon à venir.

L'aspect psychologique est un facteur déterminant dans ces courses extrêmes !  Il faut toujours avoir un seul et même but, FINIR !!  Par contre, pour y arriver sans baisser les bras, il faut procéder par étapes, qui sont un passage obligatoire dans l'atteinte de ce but ...   et oui, facile à dire !!

 

COMMENT ?

Il existe plusieurs façons pour découper le parcours !  La plus simple serait d'une base vie à une autre CHAMONIX/COURMAYEUR  - COURMAYEUR/CHAMPEX - CHAMPEX/CHAMONIX ; ce découpage ne me semble pas très judicieux, car les bases vie sont trop souvent des lieux d'abandons !!  (les proches sont là parfois, les bus sont prêts à vous ramener, vous avez des douches et des affaires de rechange ...  y a un piège là !!!).

Le découpage que j'ai adopté en 2007 (et d'ailleurs je sais déjà que vais changer en 2008 !! ... sur la fin ...) tiens plutôt compte du profil et des difficultés, en lien avec mes capacités propres sur chacun des terrains rencontrés, voire des moments de la journée auxquels je suis cencé passer à certains points.

Combien de parties ?

Des sections trop longues (comme le découpage en 3 parties) peuvent être parfois décourageantes en cas de pasage à vide, l'objectif semble difficile donc le but final s'éloigne petit à petit ... et l'abandon psychologique survient !

Trop de sections à l'inverse (comme le découpage du road book par exemple) peuvent avoir le même effet ; apès 4-5 sections, il peut paraître difficile de se dire qu'il en reste encore ...  10 !!

J'ai opté pour 2007 pour un découpage en 5 parties, dont vous trouverez les détails ci-dessous.

PARTIE 1 /  CHAMONIX - LA BALME (38km)

PARTIE 2 / LA BALME - REFUGE BERTONE (44km)

PARTIE 3 / REFUGE BERTONE - CHAMPEX LAC (40km)

PARTIE 4 / CHAMPEX LAC - VALLORCINE (25km)

PARTIE 5 / VALLORCINE - CHAMONIX (17km)

 

DETAILS ET EXPLICATIONS

 

PARTIE 1 - CHAMONIX / LA BALME

Voici donc le prmeier objectif de mon UTMB 2007.

A vrai dire, le découpage le plus juste serait CHAMONIX - NOTRE DAME DE LA GORGE (au pied du grand col Ferret) ; mais dans la mesure où il n'y a ni de ravito ni de pointage à cet endroit du parcours, j'ai prolongé jusqu'au refuge de la BALME. Cette section, longue de 38km, représente en fait l'échauffement de mon UTMB !!  Il ne faut y voir aucune prétention de ma part lorsque je dis celà, au contraire, c'est une façon pour moi de me dire que l'UTMB fait 125 km à partir de là !  Alors, vu comme çà ??

En fait il y a aussi d'autre éléments que j'ai pris en compte pour qualifier cette partie d'"échauffement" :

-l'heure de course : avec un départ à 18h30, on part alors qu'il fait jour, on assiste au coucher du soleil, il faut profiter un peu de ces instants car après on ne reverra la lumière que vers 7heures le lendemain matin. Dans le même sens, à cette heure-ci, il faut profiter des spectateurs, de la famille si elle est au bord des routes !  Quelle ambiance aux Houches, à Saint Gervais et aux Contamines !! Il faut savourer, car après, on s'enfonce dans la montagne ... et la nuit !

-le profil : cet aspect est l'élément déterminant de cette section. Sur les 38km à parcourir, il n'y a que 2000m de D+ sachant que entre Notre Dame de la Gorge et La Balme il y a 500m de D+ !  Ce qui veut dire D+1500 en 35km !!  Finalement, comparé à ce qui attend derrière, c'est pas grand chose !

Si on occulte (il faudra la faire quand même !!) la montée sur la Charme (D+800) voici le topo :

8Km  roulants entre Chamonix et les Houches  - une grosse descente sur St Gervais - 10km en faux plats montants jusqu'aux Contamines - 5km quasi-plats jusqu'à Notre Dame de la Gorge !! 

Voilà pourquoi ce découpage ;  cette portion comporte beaucoup de passages de course !  Il faut  pour moi se freiner sur cette portion !  On est tous capable de courir à 12km/h entre Chamonix et Les Houches par exemple ...  mais à quel prix pour chacun ???  Personnellement, je sais que j'ai un point faible sur ces portions dites roulantes, par conséquent, si je force un peu trop sur cette partie, ce serait amputer mes capacités pour les sections suivantes ...  donc on lève le pied et on attend la fin de l'échauffement !!  ON PROFITE !!!  On ne fait que commencer ...

 

PARTIE 2  LA BALME  / REFUGE BERTONE

Déjà, rien que vu le profil, on comprends vite la différence !!  L'échauffement est bel et bien terminé !  Par contre, il s'agira bien entendu encore de GERER ... car à la fin de cette partie, on sera même pas à mi-course ...

-cette section correspond pour moi approximativement à la durée totale de la nuit jusqu'au lever du soleil (sur une base que je m'était fixée, dans le meilleur cas, à 25h30 ...). Par conséquent, tant qu'il fait nuit, on s'affole pas, la course démarrera officiellement au petit matin ... prudence dans les descentes, pas de prises de rique, vigilance sur le balisage, ...

-sur le plan du profil, on change complètement de registre !! sur les 44km, on compte près de 3000m de D+ !! C'est simple, on monte, on descends, on monte, on descends ...  en dehors des descentes où l'on peut courrir, il n'y a qu'entre LES CHAPIEUX et LA VILLE DES GLACIERS, sur cette partie bitumée, où je devrai faire l'effort de courrir en faux plat montant ! 4 petits kilomètres, ca vaut bien le coup ... après faut appuyer sur les bâtons !

Là on est sur un profil qui me convient parfaitement !! voilà pourquoi ce découpage.

-par contre, vous remarquerez que la base de COURMAYEUR est en plein dans ma section volontairement ; l'arrêt prévu est très court : je prends dans mon sac mon ravito , une soupe, et je reparts, pour ne pas casser ce rythme d'enchainement montée-desente avant Bertone !  Et puis digérer dans Bertone, c'est pas terrible ...  donc en fait je charge le sac à Courmayeur, et je prendrai 15 minutes de pause à Bertone, avant d'attaquer une toute autre étape , un nouvel objectif en vue du but final !! 

 

PARTIE 3 /  BERTONE - CHAMPEX LAC

 

Le Refuge Bertone doit marquer pour moi le départ officiel de la COURSE ! en voici les raisons :

-les portions suivantes, pour les raisons expliquées ci-dessus doivent être menées prudemment.

-Bertone doit marquer un moment important :  un temps de pause volontairement long (15 minutes environ), avec petit dej perso récupéré dans mon sac à Courmayeur ( Petits pains tartinés au chocolat trempés dans la délicieuse soupe des bénévoles ... humm), car en fait je dois passer à Bertone au lever du soleil !  D'ailleurs, la vue est plus sympa là pour faire une pause que dans le gymnase de Courmayeur ! GRANDIOSE !

- Lever du soleil, nouveau départ, car nouveau profil : sur les 40km à venir, il va falloir courir !!  Comme je le disais plus haut, c'est un point faible pour moi, par conséquent, je me suis préparé psychologiquement à faire un effort important sur cette section, à me forcer à courir pour perdre le moins de temps possible ...  COURIR, COURIR et encore COURIR ...  jusqu'à CHAMPEX ... après on verra.

En effet, si on arrive à courir entre Bertone et Arnuva, le temps passe vite. Ensuite, il faut je pense bien gérer tranquillement la montée du Col Ferret, pour ensuite envisager de courir toute la descente, jusqu'à Issert !   Près de 20km !   Presque un semi, sans jamais marcher ou presque : il faut avancer sur cette portion, sinon c'est interminable !

Cette troisième section est donc pour moi encore complètement différente des autres du fait qu'il va faire jour, et que le rpofil d'ensemble n'est plus le même que pendant la nuit ...

 

PARTIE 4  /  CHAMPEX - VALLORCINE

Nous voilà dans les 40 derniers kilomètres de course . Vu les distances des ections précédentes, j'aurai pu éventuellement ne proposer qu'une quatrième portion, qui en distance aurait été équivalente.

Par contre, sur une fin d eparcours, les kilomètres ne défilent pas tous à la même allure !!  Loin de là !  et là encore, le profil du parcours s'avère assez varié pour le final 2007. Par conséquent j'ai préféré arrêter ma section à VALLORCINE.

 

- Le profil : sur cette section, une fois sorti de la base vie de Champex et les quelques kilomètres pour nous mener au pied de la Montée de Bovine , on retrouve un enchaînement Montée - Descente très dense jusqu'à Vallorcine ; aucun repit, alternance marche - course en perspective !!  Comme la section effectuée de Nuit.  Les 2 montées de Bovine et des Tseppes après Trient sont très difficiles !  La pente est régulière mais assez pentue. Derrière, les descentes sont de toute beauté, il faut pouvoir encore envoyer sur cette section, tout en anticipant le final à venir ...

 

PARTIE 5  VALLORCINE / CHAMONIX

On tient le bon bout !!  Dernière section, que j'avais nommée "LE SPRINT FINAL".  A partir de Vallorcine, "plus que "16km et plus que 300-400 mètres de D+ ...  facile ...  tout en faux plat descendant !

Cette section correspond surtout à une section où il faut se remettre à courir, sous peine de trouver le temps très long !! 

En fait, j'ai pas grand chose à dire,  ... car en fait j'ai tout simplement négligé (sous estimé) cette partie ; courir sur ce final n'est pas acquis d'avance, il faut s'y préparer !!  physiquement sur les sections précédentes, et mentalement dans son découpage !!   Des modifications surviendront pour 2008, c'est sûr !!  ...  y a qu'à voir les temps partiels ...  faudra faire mieux si je veux progresser !!

 

 

Voilà pour mon découpage 2007 !  Faîtes moi part de vos réactions !!  Il peut paraître surprenant, original  ???  Il y a des erreurs, des éléments non pris en compte ??    Donnez votre avis !!  Après tout, je ne suis qu'un pyrénéen, je n'ai mis les pieds sur le parcours que 2 fois !  Il y a surement des détails, des sections dont je me souviens peu, alors à tous ceux qui connaissent le parcours sur le bout des doigts, j'attends vos commentaires ci-dessous en vue de meiux me préparer pour 2008 !!!

 

 



18/01/2008
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sports pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 136 autres membres