Le Blog du Lémurien

Le Blog du Lémurien

RHUNE Octobre 2009

 EUSKAL RUNNER CAMP

L'ESSENCE MEME DU MOT TRAIL

 


Voilà ce qu'a représenté ce week end pour moi avec tous mes amis tous aussi passionnés qu'ils sont. Lorsque j'ai débuté par la course d emontagne et que je suis venu rapidement vers le Trail et même l'Ultra Trail, j'ai été attiré non pas par le côté performance ou compétition (sinon j'aurai persévéré dans le cyclisme certainement), mais bien autre chose ...

Je suis venu chercher un vrai contact avec la nature et plus particulièrement avec le mileu montagnard qui me fascine depuis petit ! N'avons-nous pas été en contact avec celle-ci ce week end ??? ... les mains, le nez ...il fallait tout parfois pour grimper !! C'est çà que j'aime, découvrir les aspects sauvages et purs de chaque recoin de massif ...

Je suis venu chercher le plaisir de courir, le plaisir de l'effort, le dépassement personnel ... s'affronter soi-même est le vrai défi proposé par l'ultra-trail à mon sens... et la notion d'adversaire ne doit pas exister. Ce week end, avons nous été adversaires ? Jamais. Chacun s'est lancé le défi qu'il voulait, quand il voulait ... juste pour le plaisir ! Une montée à fond, une portion de descente, quelques relances grisantes, ... toujours face à soi-même sans regarder ce que faisait l'autre.

Je suis venu chercher des passionnés, des amis : ce groupe consititué lors de cet Euskal Runner Camp mais aussi ceux des précédentes éditions en est la parfaite illustration ! Sans le partage de cette passion, elle n'aurait que peu de sens pour moi, aussi égoiste que je puisse l'être parfois lorsque je délaisse quelque peu mes proches pour m'évader dans ces montagnes. Quel bonheur de partager mes traces d'entraînements, de proposer des parcours trails sortant de l'ordinaire, un peu plus au contact de cette nature (tout un concept cette Hard'Rhune !) ... un week end comme celui-là mes amis est un remède à tout sur tous les plans, je ressorts dans un état de bien être le plus complet ... grâce à vous !

Je suis venu chercher la découverte d'un patrimoine géographique, historique, culturel extrêmement riche ! Sur chacune de nos sorties, chacune de nos courses aux 4 coins de l'hexagone et parfois au delà, qu'est-ce qu'on peut apprendre de choses et s'enrichir personnellement ! Combien de fois j'ai du passer à côté le nez dans le guidon par le passé ... alors ce week end, cette session du dimanche, au milieu des bergers et des pottoks, nous a permis de voir une coutume locale des plus impressionnantes ! Quel bonheur d eparticiper à tout çà, de vous faire partager çà ... çà vaut bien tous les entraînements !!

Je vais m'arrêter là, je vois que Pilou, même si je ne lui arrive pas encore à la cheville de ce côté là, commence à me déteindre dessus !! En tout cas, voilà ce qu'à représenté ce week end pour moi ! Merci a tous de répondre présents à ces petites sessions entre potes !! Quelques petites lignes pour résumer ce week end, et les photos qui vont avec off course !

 

 

Anima Sana In Corpore Sano

Ce week end, nous étions tous des coureurs Asics au vrai sens du terme !


Citius, Altius, Forcius

Oui, mais en total accord avec les valeurs qui me tiennent à coeur énoncées précédemment


NON LGV

Non à La Ligne Grande Vitesse en projet sur la Rhune et le village d'Ascain ! Tout le monde se mobilise.

OUI LGV

Oui à La Grande Vadrouille ! Voilà comment notre week end peut se résumer !!



ENGAGEMENT et HUMIDITE

Ca peut rappeller une petite vidéo de début de saison ... mais toujours d'actualité en fait !



 


Pour le résumé ...


Vendredi

Sortie des cours ... je file dans mon Camping Car, direction Ascain et le Camping Chourio, base de l'Euskal Runner Camp depuis le mois de Mai. Un acceuil extra, tout est mis à notre service malgré nos horaires ''décalés'', toutes les commodités sont à proximité, ... y compris la Rhune et ma belle-mère !! Que demander de mieux ! Merci au Camping Chourio !! On reviendra !

Les gars sont déjà installés, ils ont fait connaissance rapidement à première vue ... super ! Le ton est donné. Yon nous fournit toute une batterie de matériel qui s'avèrera indispensable ... la solidarité est de mise ! On se prépare, tout le monde arrive, le week end va être lancé ! Au programme, petite mise en bouche par un Bike and Run Nocturne ! J'avais prévenu, on vient pour des choses ''un peu variées'' ! J'aurai pu apeller cette session ''Bike on Rhune'' aussi ! Vers 20h00, tout le monde est prêt, nous sommes 11, nous prenons 6 VTT, des frontales de partout ... Let's Go !!

Nous avons pédalé, couru, porté, poussé, marché ... pendant près de 2 heures sur les hauteurs d'Ascain, Ibarron, Sare, par le Zuhalmendi, Bizkarzun ... en se relayant quand chacun le souhaitait; le bike and run est extraordinaire pour s'entraîner malgré l'hétérogénéité d'un groupe ! Tout le monde a eu sa dose, chacun ayant pu forcer, ou non, quand il l'a voulu ... et une bonne dose d'adrénaline aussi !! Les descentes à VTT la nuit c'est très grisant ... mais avec de grosses ornières au mileu voire en travers du chemin, ... on maudit vite celui qui court plus vite à côté ... et le traceur que je suis !! mdrr

Un concept a reconduire a coup sûr !! ... avec les pauses, on a quand même 16km et 600m de d+.

22 heures, retour au camp de base ; je file chez la belle-mère qui nous a fait chauffer les pâtes juste à temps ... un régal ! Mil esker !! Ces moments de détente et de partage sont indissociables de ces week end chocs ! On sent le Petit Jean Marc joueur, du régal pour tout le monde ... et la soirée passe à une vitesse ... 00h30 ... nous sommes encore là, car Pilou et Fabrice (on va en reparler de ce bougre !!) arrivent juste ; ils ont fait plus de 6heures de route depuis Rennes et Angers pour participer à la fête !! Enorme.

Cette fois, il est temps de se reposer quelques heures .

 



Samedi

Réveil 6h30. Grosse journée en perspective, la Hard'Rhune !! Un concept assez personnel, à mon image : décourvrir un maximum de traces sur le massif de la Rhune, plutôt méconnues du Grand Public, le maximum de dénivellé, en tournant dans le sens horaire autour du massif !! Des partants pour organiser quelque chose ?? je suis du wagon si ...

Ce matin, nous sommes 14 à partir je crois bien ! Quel groupe ! Quelques minutes de frontale pour rejoindre le Col de Saint Ignace (en prenant soin de faire un max de dénivellé bien sûr !), et petite mise ne bouche par les rails du petit train ! A au fait, c'est vrai, la météo n'est pas terrible ... mais tout à l'air si bien qu'on s'en apercevra presque pas ... juste dommage de ne pas avoir pu faire admirer les vrais panoramas et les vraies couleurs que l'on peut voir de cette Rhune à ceux qui venaient pour la première fois ...

Tout le reste du parcours sera à l'image de ce début de tracé, engagé, physique, mais symbolique ! On a attaqué côté Ascain, puis une autre montée côté Sare, puis 2 autres versants Espagnols, puis par Olhette avant de revenir sur Ascain ! Le but était de ne jamais prendre 2 fois la même trace, de sorte à faire une ''étoile'' autour du massif ! Résultat, 40km et un d+ de 3400 mètres ! 2 passages au sommet, quelques passages abrupts (il fallait les mains ... lol ), de belles crêtes, une dernière montée en free-ride sur les blocs pour remonter au Miramar, ... le contact avec la nature a été respecté !!!!!

mais chacun a pu profiter, grâce a de petits aménagements personnalisés et le groupe s'est fait, défait, refait ... et tout le monde est rentré comme il est parti, heureux et groupé au Camping Chourio ! Je suis comblé ! Je tiens à souligner le courage d'un membre du groupe plus particulièrement, il s'agit de Fabrice ; passionné comme nous tous, ila quand même la particularité d'être dialysé de nuit ... et malgré celà, malgré une petite blessure, le manque d'entraînment, et bien il en a fait un maximum sans jamais se plaindre de quoi que ce soit !! Une leçon d'humilité pour nous tous, en espérant que le groupe ait pu te transmettre cette passion que nous avons en commum et te donner un peu de force pour ton combat quotidien. Bravo Fabrice.

8h30 de rando-course ... nous rentrons au camping il doit être pas loin de 17h... et une autre étape commence ! Celle du bivouac !! près de 6 heures non-stop encore, avec dans l'odre, récup, collation arrosée (pour la réhydratation oblige), apéro en famille et repas façon banquet Gaulois où chacun a fait partager ses spécialités !!!!! Pécharmand, Jurançon, Grimbergen, Moscatel, Chorizo, Saucisson de sanglier,Pâté maison, cake, tarte aux poireaux, ... quelques pâtes quand même, Gateau Basque (merci belle-maman !), Gateau ''spécial Pilou'', Crêpes bretonnes, Fromage du Pays, ... L'Euskal Runner Camp, c'est vraiment physique ... la journée s'est terminée vers minuit encore ce samedi !!




Dimanche

6h30. Il pleut. C'est pas grave. L'humeur collective n'est même pas égratinée ! Pas une seule remarque de personne ... c'est bon signe !

Au programme : randonnée sur la Rhune. Encore ??? Oui mais randonnée un peu spéciale ! En effet, tout le village était en fête pour Pastore Lore ; coutume qui consiste à rassembler tous les pottoks présents sur le Rhune et les faire défiler jusqu'au village afin de les traiter. Comment ne pas faire partager ses coutumes et ses traditions, avec tout le folklore basque qui va avec, à mes amis ! Le rendez-vous est pris avec les bergers au parking des carrières peu avant 8heures. De nombreux bénévoles sont là, et nous voilà partis, par petits groupes, tous divisés sur tous les chemins et traces existantes pour récupérer ces fameux pottoks. Rien que de voir le Martxel heureux dans les fougères et autres piquants à sauter dans tous les sens, c'est du bonheur ! Malgré le brouillard, en 2 petites heures, près de 200 pottoks sont rassemblés sur le plateau des 3 Fontaines. Il fait un froid glacial, ... 2 bergers sont en débardeur et nos vestes gore-tex sont insuffisantes pour nous réchauffer ! Heureusement, le berger nous a averti la veille, on va casser la croute ''au cas où'' ! Il faut pas lui dire 2 fois à Jack 30''-30'' ! Le sac chargé à 5kg (porté par le Lémurien que je suis !) avec Pâté, jambon du pays, fromage, Pécharmant ... du pain, et hop, la température est vite remontée d'un cran dans la petite bergerie là haut ! Idéal pour aborder sereinement le clou du spectacle, le lâcher des pottoks en direction du village ! Tous effrayés, affolés, çà court dans tous les sens ... et la horde de bergers, randonneurs, ... traileurs (lol) les empêchent de partir sur les côtés et les garder sur le chemin ... un vrai Far West comme à l'époque ! Il faut le vivre pour le comprendre je pense ... jamais je n'aurai imaginé çà avec des pottoks !! Et ce sera comme çà jusqu'à Ascain, ... bergers et bénévoles se ruant dès qu'une bête maline réussit à passer par les mailles du filet, menaçant avec le bâton (j'ai même vu un placage irrégulier au dessus des épaules sur un pottok !!). Du grand spectale, une belle tradition. Malheureusement, la pluie redouble à l'arrivée au village ... et nous filons au camping, mais tout le monde semble avoir apprécié cet entraînement du genre nouveau !!

Douche, rangement du camp ...et une dernière restauration ''au cas où'' ! La belle-mère nous offre une fois de plus son hospitalité et nous invite sous sa terrasse pour délecter la diététique basque traditionelle : chorizo, taloa ventreche, taloa fromage ... et même taloa nutella pour les plus veinards !! Pour l'affutâge on verra çà plus tard ... mais quel week end !!

 



Merci à tous les protagonistes !

Vivement une prochaîne session (j'ai encore des idées ne vous inquiétez pas ... )

 

A voir également :

''Le Meilleur des breuvages'' by Pilou

''Euskal Runneur Camp'' by Yann

''Autour d'une même passion'' by Romain


Le Lémurien




15/10/2009
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sports pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 136 autres membres