Le Blog du Lémurien

Le Blog du Lémurien

LESCUN / ANSABERE 2012

 

 

Lemur Camp Octobre 2012

‘’Cirque de Lescun – Aiguilles d’Ansabère’’

 


 

 

 

 

En quelques lignes, voilà encore un gros weekend passé tous ensemble, le genre de moments partagés en Montagne qui laissent autant voire plus de souvenirs que la plupart des courses auxquelles nous pouvons participer. C’est une réalité pour moi désormais, ces weekend-chocs sont des instants incontournables !

Pour cette fin d’année 2012, j’avais envie de partir à la découverte et de faire découvrir aux autres le somptueux Cirque de Lescun et le secteur des Aiguilles d’Ansabère. La thématique annoncée était un Lemur Camp ‘’Rustique’’, au cœur de la Montagne, avec bivouac dans une cabane. Côté date, c’était un peu à pile ou face, car fin Octobre, on peut tomber sur tout genre de conditions climatiques !

Pour la peine, ce fut bien rustique à souhait ! La météo annoncée était désastreuse : chute des températures avec un 2° annoncé à Lescun le samedi, des trombes d’eau dès le Vendredi soir et sans discontinuer jusqu’au samedi … et par conséquent des chutes de neige dès 1000m, altitude du village ! La cabane se trouvant à 1500m …  Nous avons alors fait preuve d’adaptation les derniers jours et surtout d’optimisme, en modifiant quelque peu le programme, en changeant de Cabane pour trouver des parcours en boucle plus facilement réalisables et modulables au cas où… mais chacun est resté motivé pour passer de bons moments en Montagne ! Et au final, il fallait bien y croire … car on s’en est plus que bien sorti !!

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

En bref ... ou en brèves ...

 

 

 

-Vendredi soir : Jean Marc et Steph arrivent à la maison. Belle surprise pour Jacquot : une superbe bouteille de vin labélisée ‘’Cuvée Jacquot’’ pour son départ en retraite !

-Samedi matin : on récupère Gigi, nouveau venu, à Sort en Chalosse ; une bouteille de rouge nous attend sur le parking. Le ton est donné !

 

-Rdv le samedi midi au Mur d’escalade d’Oloron pour casser la croûte. On est au top !

-Petite hésitation entre le programme alternatif proposé par Greg et la version originale et rustique… mais feu, direction Le Cirque de Lescun en début d’Après-Midi !

 

‘’ Salut Nico,

Je souhaiterai juste apporter une alternative dans le cas ou le temps serait vraiment trop dur, on ne sais jamais!!!!!!!!!!! Programme: arrivée Samedi à midi à Oloron pour repas à l'auberge des chasseurs ( palombe grillée au feu de bois). Fin du repas vers 17h, juste ce qu'il faut pour aller aux champignons au pied de la montagne!!!!!! et ce jusqu'à la tombée de la nuit, avant d'aller au centre de thalasso pour la récup. Puis RDV vers 21h au resto de la taverne d'Hubert, resto gastro de Ste Niale sur Gave........... On peut toujours prévoir le sac de couchage spécial baisse température, mais ça m'étonnerai que l' on ai froid!!!!!  Pour dimanche: footing vers 10h, juste 30 minutes pour décrassage, puis visite de la chocolaterie de LINTD, qui est ouverte avec son grand magasin de 100 M² plein de palettes de cloches et autres lapins bien connus!!!!!!!! Vers Midi, fin du séjour chez GEGE, le roi de la tartiflette et retour dans nos humbles demeures prévu vers 19h. Matos: un jean et un tee-shirt......

Voilà, Au cas où.

Greg ‘’

 

 

 

 

 

-15h. Nous voilà garés au Plateau de Lhers. Il fait froid, mais la pluie a cessée !  On opte pour le Pic de Labigouer, moins haut et moins rocailleux que les sommets prévus. Il semblerait que la neige soit déjà tombée en altitude…

-15h05. On attend Jack … un peu long à se préparer … mais va falloir s’y faire! On ne peut rien dire, c’est l’Aîné !! Respect.

-15h09. On attaque, droit dans le pentu bien sûr, par le GR10 direction le Col de Barrancq.

-15h15. La sortie trail se transforme en cueillette de champignons ! Martxel nous débusque un énorme Cèpe en bord de route, puis Greg en trouve un magnifique … on coupe alors les lacets à travers tout pour en trouver d’autres, … ça devient vite très physique ! Gigi a du la sentir penser la coupe … il fait 0° mais il commence déjà à débâcher !!

-15h30. On met les cèpes dans une poche, et nous voilà repartis. A l’approche du Col de Barrancq, quelques traces de neige, les cèpes sont désormais congelés ! Fin de la cueillette, cap sur le Pic de Labigouer.

 

 

 

 

-Crêtes de Pic de Labigouer : tout est blanc (au sol), tout est gris (au dessus du sol) … changement d’ambiance ! Pour le panorama, faudra revenir …  il fait froid, très froid … et si en plus le vent s’en mêle … ça devient sibérique ! Pourquoi faire ça ? et pourtant personne n’a évoqué le fait de faire demi-tour ! On est bien ensemble perdus au milieu de rien, faut pas que ça dure des heures voilà tout !

-Approche du sommet : Gigi s’accroche, le nez dans le guidon ! Il a les reins solides le gaillard après ces 1200m de d+ ! La veste est toujours au fond du sac … il doit faire -10° … Il est chaud le Gigi !

-16H55. Sommet du Pic de Labigouer : je pose ma GoPro pour immortaliser l’instant avec le retardateur … le vent en décidera autrement, impossible de le stabiliser, il tombe tout seul ! Une fois, deux fois, trois fois … les gars commencent à gueuler … là faut y aller ! Jean Marc, t’aurait pu sortir ton I-phone cette fois, tu déconnes !

-Descente par l’autre versant et le Col de Superret. Par chance, nous quittons rapidement le brouillard. Nous pouvons au moins distinguer le cheminement qui va nous ramener en fond de vallon par ce superbe sentier parfaitement tracé pour le traileur !

-17h15. Col de Superret : Jean-Marc récupère le panneau au sol déjà cassé : obligé de ‘’gratter’’ pour le rendre lisible ! ‘’Il fait pas grattoir ton I-Phone ?’’… il sert à rien !

 

 

-17h50. Arrivée dans le vallon. Découverte de superbes cabanes 5* … mais non les gars, ce ne sera pas celle-là la notre ! On a dit ‘’Rustique’’ la thématique !

-18h15. Après quelques kilomètres de piste, où nous avons croisé les premières personnes de la journée, nous retrouvons nos véhicules … il neige fort désormais !!

Pas le temps de tergiverser, on attaque direct la montée à la cabane tant qu’on est chauds ! 15’ de voiture pour faire la jonction entre le plateau de Lhers et le Pont Lanmary, et il faut alors monter toute la logistique pour le bivouac et le lendemain.

 

 

-18h45. Préparatifs … toujours sous une forte neige ! Il fait 1° à la voiture … et le soleil (enfin le jour on va dire) va bientôt nous quitter … on charge les sacs comme des mules ! De peur de manquer de quoi que ce soit … on prendra même de l’eau de peur que la source soit gelée … des bières et l’apéro … une quille de vin par-ci par-là au cas où… de quoi faire manger un régiment … impossible de tout rentrer dans nos sacs de 50l ! Certains partiront des poches à la main, d’autres avec 2 sacs … de vrais ‘’Roumains’’ sur les sentiers d’Ansabère !

-18h50 : tout le monde est prêt, dehors sous la neige … mais on attend Jack …

-18h55 : tout le monde est gelé, dehors sous la neige … mais on attend Jack …

-19h00 : tout le monde est gelé, dehors sous la neige … mais Jack semble prêt cette fois ! Tout ce temps pour nous sortir de la voiture avec un pauvre petit sac de 30l !! Il a rien du tout … il est magique … mais au doyen, on ne peut rien dire …

-19h30 : il fait nuit noire, nos pas se suivent à la trace dans la neige. Nous sommes à mi-chemin des Cabanes. Gigi, avec son sac de rugby en bandoulière craque physiquement et me laisse sa place pour aider Xteph a monter à la main une poche de 10kg bien tassés ! Gigi ne reviendra pas prendre un relais …

 

 

 

-19h40 : Greg est sur le point de rupture (surtout son bras gauche visiblement). Je regarde mon GPS et lui annonce qu’on est presque arrivés…

-19h42 : Greg réclame une pause … je lui confirme qu’on est toujours presque arrivés …

-19h45 : toujours pas arrivés … je m’éloigne de Greg …

-19h48 : Greg a fait une pause … dommage, on était presque arrivés !

-19h6… à peu près … nous voilà aux Cabanes d’Ansabère ! Premier soulagement, c’est ouvert! Deuxième soulagement, nous sommes seuls ! Le contraire aurait pu compliquer les choses, car la capacité est de 10 personnes … et nous sommes 10 !

-20h05 : une fois à l’abri du vent, il ferait presque bon dans la cabane ! Juste le temps de se changer et de mettre des affaires sèches (parce que le tour du propriétaire est du genre vite-fait) et on attaque les choses sérieuses !

 

 

-20h10 : l’apéro grand luxe se prépare : Martxel ouvre le Jurançon, je prépare les toasts au pâté et le saucisson, les bières ne sont pas loin ... tucs, cacahuètes, pizza… on va pas dépérir !!! Les autres s’attèlent au feu de bois … ‘’on est pas bien là !’’.

-20h20 : le Jurançon est tombé, les bières avec … le ton est donné ! Le rouquin succède au blanc désormais ! mais y a encore des cartouches comme dit Gigi ! Enorme ambiance que cette soirée dans la cabane… mémorable !

 

 

 

-20h40 : bien que légèrement enfumés par la cheminée, rien ne peut nous arrêter ! Jéjé nous sort une quiche aux noix de Saint Jacques présentée sur son assiette en porcelaine !!! Celle-là fallait la faire aussi à Ansabère ! Un vrai régal ! du vin, du pain, du fromage, du pâté, du saucisson, du boudin, … on a trop de choses à manger !

-20h45 : on se voit presque plus à cause de la fumée … mais c’est le Xteph qui nous sort du chapeau une ‘’tortilla’’ (omelette) aux girolles ! Enorme ! On récupère à peu près 2 fois les calories perdues au cours de la journée … vive le weekend rustique !

-20h50 : obligé d’ouvrir la Cabane pour faire circuler l’air. Pour la peine … ça circule !! L’appel d’air est glacial … il fait désormais plus froid que si on n’avait pas fait de feu ! Mais peu importe, c’est pour la beauté du geste … on maintient le feu !

-21h… les verres de rouquin s’enchaînent, Gigi remonte en température et nous compte ses petites aventures rugbistiques, tout en nous faisant une démonstration majestueuse d’ouverture de bouteille avec une technique extrêmement précise…

-21h… pendant ce temps, Greg a eu la bonne idée de mettre ses chaussures près du feu pour les faire sécher… mais y a près du feu  … très près du feu … et trop près du feu ! Une petite odeur de caoutchouc cramé nous alerte quelque peu … et oui, les chaussures ont été désintégrées !!! … point de modèle ‘’Firestopper’’ encore !

-21h… la bouteille de Jurançon, 3 bouteilles de rouquin et quelques bières plus tard …personne n’a froid !

-22h… Sylvain nous dégotte 2 nouvelles bouteilles au fond du sac supplémentaire ! et oui, alors que Jack portait son petit sac de 30l et Gigi son sac de rugby en bandoulière … et bien Sylvain montait 2 sacs de 60l !! Un sur le dos … et l’autre sur les épaules! … je n’ai jamais vu ça en Montagne … mais du coup, il reste encore 2 cartouches pour la soirée !

-22h68: Gigi commence à avoir la dose… mais le contraire aurait été étonnant !! Martxel n’est pas en reste, tout comme Jack … mais faut dire que le ‘’rouquin’’ est de qualité donc on les comprend !

-… bref une belle soirée dans cette Cabane d’ Ansabère ! La journée a été froide, mais la soirée bien chaleureuse !!

-23h00 : nouvel appel d’air obligatoire pour ne pas finir asphyxié par le CO² dégagé par la cheminée … histoire de se rappeler que dehors c’est glacial ! Des bourrasques de vent terribles, un froid polaire, la neige qui continue à tomber à petits flocons … inutile de penser au lendemain … la soirée restera déjà dans les anales des Lemur Camp !

 

 

 

 

 

 

-23h… tout le monde est couché … bien emmitouflé dans son duvet jusqu’aux yeux … mais voilà que Gigi doit sortir pour faire une vidange ! Le voilà à poil, dehors, par -10° !!! D’en haut, ses cris réveillent tout le groupe… on croirait que l’ours est pas loin ! En remontant, il mettra même un grand coup de casque à la poutre de la cabane … à en faire trembler les murs ! A priori ‘’Même pas mal’’ … alors cette fois … bonne (fraîche) nuit les petits …

Rhhhhhhhhhh …. Rhhhhhhh….

Petite évocation  aux ronflements de Stéphane

 

 

 


 

Après une nuit fraîche donc (bonne serait un peu exagéré), la lumière extérieure arrive un peu plus tôt avec le décalage horaire. Autant dire qu’on n’avait pas mis les réveils à 5h pour partir de nuit ! Petit déjeuner 5* avant de voir la suite du programme …

-8h15 : Martxel manque à 2 fois de s’ébouillanter avec le réchaud … on rattaque fort !

-8h30 : Gigi aurait dévoré un ours au petit déjeuner !! Heureusement, on ne manquait de rien... à part de rouquin, mais là au petit dej, faut pas pousser ... !

-8h40 : je commence a les chauffer un peu pour faire une virée … mais le ciel est plus que chargé… le vent toujours fort et glacial … tout est givré et blanc dehors … c’est sûr c’est pas très motivant … mais comme je dis, en Montagne, il faut toujours y croire !!! Des fois ça marche … des fois ça marche pas …

-8h50 : c’est décidé, on part faire un ‘’petit’’ tour … et comme je dis, après on verra … c’est pas les idées qui manquent une fois sur le ‘’terrain’’ !

-8h55 : Greg est prêt… avec les chaussures de Xtef au pied. En fait tout le monde est prêt … enfin presque… Jack se fait attendre bien sûr !

 

 

 

 

Pour ce qui est de la suite… je pense que les images et la vidéo parlent d’elles-mêmes ! Et oui, il fallait y croire ! Durant toute la semaine malgré des prévisions très pessimistes, malgré le mauvais temps du samedi, malgré la neige du samedi soir, malgré le vent toue la nuit et malgré les nuages persistants en début de matinée … et bien oui, il fallait y aller car le ciel s’est dégagé pour nous offrir des panoramas exceptionnels sous les Aiguilles d’Ansabères enneigées !

Malgré le vent glacial qui a rendu par moment la progression difficile, on a vécu une sortie d’anthologie, dans une ambiance hivernale de Haute Montagne, tout en pouvant courir sur ce sol blanc ! Une boucle improvisée et modulée au fur et à mesure, en fonction des envies de chacun ! Pour l’’intégrale’’ une montée par le Lac d’Ansabère pour arriver au dessus du Lac d’Acherito, puis bascule dans le Vallon d’Acherito pour le remonter jusqu’au Pic de Pétramème en passant juste en dessous del Mallo de Acherito. Retour versant Ansabère pour un aller-retour aux Petit et Grands Pics d’Ansabère pour des panoramas fabuleux sur les Pyrénées tout juste recouvertes de blancs et pour être au plus près de ces fameuses Aiguilles ! Une sortie de 4h superbe !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

GALERIE PHOTO COMPLETE AVEC LEGENDES ET TRACES DU PARCOURS REALISE

 

 

LA VIDEO COMPLETE DU WEEKEND AVEC LE MAKING OFF POUR ''SENTIR L'AMBIANCE''

 

 

 

 


 

 

 

 

-13h : retour à la cabane … pour casser la croûte ! Tant qu’à faire, on n’a pas monté tout ça pour rien !! Malgré des appétits dévorants, il faudra quand même en redescendre ! C’est peu dire … mais le plus grave, c’est qu’il ne restait plus de rouquin pour le repas du midi !

-14h00 : vite, on boucle les sacs et retour à la voiture … il reste des bières ! Sur la descente,  on est loin de la galère de la veille ! Les sacs sont plus légers, les couleurs des montagnes sont somptueuses entre l’automne et la neige recouvrant les sommets, il fait moins froid (du moins on le sent plus après les passages exposés du matin !), encore un petit cèpe au passage … tout le monde en a eu pour son compte en 24h ! On peut dire qu’on a bien rentabilisé le temps en fonction de la fenêtre météo que nous avons eu !

-15h00 : les bières sont vidées.

-15h30 : petit arrêt au village de Lescun pour que Jack paie sa tournée de départ en retraite ! Pas de chance, le bistrot est fermé ce Dimanche. Pas grave, il nous fait péter le Champagne sur la place du village !

-15h45 : dernière petite marche jusqu’au kiosque au dessus du village, pour une des plus belles vues sur le Cirque de Lescun, avec une vue imprenable du Pic de Labigouer à l’Est jusqu’au Pic d’Anie à l’Ouest !

-16h00 : retour à la ‘’case’’ !

 

 

 

 


 

 

 

 

 

Voilà un weekend choc encore une fois mémorable ! Découverte d’un nouveau ‘’spot’’ des Pyrénées aussi beau que différent que les précédents, des moments partagés dans une super ambiance, un bivouac rustique mémorable, que dire de plus !!! 

Peut être un petit détail … mais vu les ‘’stages’’ qui prolifèrent, j’aime à le préciser : coût financier par personne 0 euros ! Pas de frais d’hébergement ce coup-là, chacun apporte ses spécialités et un peu de rouquin et on partage tout sans jamais manquer de quoi que ce soit, un peu de travail de repérage et cartographie pour savoir où on met les pieds … et le tour est joué ! C’est aussi çà le Concept ‘’Lemur Camp’’ !

RDV en 2013 pour de nouveaux spots et de nouveaux moments forts tous ensemble !

 

 

GALERIE PICASA COMPLETE DE JACK

 

TRACE GPS / LE LABIGOUER EN BOUCLE

 

TRACE GPS DE LA BOUCLE AUTOUR D'ANSABERE

 

 

Le Lémurien

 

 

 

 



05/11/2012
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sports pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 136 autres membres