Le Blog du Lémurien

Le Blog du Lémurien

LES AVENTURES DU PETIT JEAN MARC A BAIGORRI

Qui est ce ''Petit Jean Marc'' ???

Jean Marc de son prénom, NEURY de son nom !  Vous le connaissez pas dans le monde du trail ?? C'est normal, il découvre, il est tout jeune encore !! par contre, ce Bergeracois n'est pas né de la dernière pluie en course à pied !  Des 100 bornes, toutes les courses de la Dordogne, des victoires sur de belles épreuves (Edition1 du Grand Brassac notamment) ...  mais c'est surtout un vrai montagnard !!! Un amoureux des sommets, des crêtes ... et c'est avec mon petit Jean Marc donc que l'on a courru le Pyrénées Expé Trail 2008 !!  De cette aventure est née une vraie amitié, et aussi l'envie de recourrir ensemble suite à cette expérience terminée en eau de boudin ...

Depuis plus de 6 mois, le petit Jean Marc s'entraîne dur pour être fin prêt ! Et je peux vous dire que c'est consciencieux comme préparation ... tout l'hiver, dans le froid du Périgord, le petit Jean Marc a franchi un pallier, et les courses montrent bien sa progression, avec une superbe victoire fin avril sur un 21km accidenté ... il est en super forme, comme j'ai pu le constater dans les Pyrénées l'été passé ... oui mais voilà, une glissage dans la boucherie du frangin lui vaut une déchire aux adducteurs à 3 semaines de l'échéance !  Interdiction de s'entraîner, ne serait-ce que pour être remis et être au départ. La forme était excelente. Peut-on la conserver sans entretien minimum ? Il n'a pas pu participer au bloc d'entrainement collectif que nous avons fait sur ce terrain basque; pourra-t-il supporter le dénivellé ?? ... réponses à suivre ci-dessous ...

En tout cas, et c'est le plus important, le petit Jean Marc est bien à Baigoori pour ce pont de l'ascension !!!!  Super, une belle aventure qui s'annonce !! Un gros week end avec tous les amis sur ces Terres Basques !!

 

LES AVENTURES DU PETIT JEAN MARC A BAIGORRI

 

Jeudi 21 Mai / Veille de la course

Sur les conseils de son Lémurien (à moins que je l'ai un peu forcé ?? mdrr), voilà le Petit Jean et toute la bande au Trail Expérience by Asics, une petite session de footing de 30' pour évaluer son potentiel et échanger avec des professionnels sur son entraînement. Un concept qui a fait ses preuve ssur le terrain et qui mérite d'être reconnu davantage ... les infos ICI. Au départ de 14h (on dira pas que c'était 14h05 les gars !), nous voilà réunis pour une belle session, avec un échauffement sur le terrain basque (presque plat), un test léger sur la route et le retour en récup jusqu'au stand.

Le Petit Jean Marc est du genre discret, bien caché au fond à droite ...

En images une session où je vous cache pas qu'on s'est pas ennuyé avec en plus  le poulet, pittika, la carpe, pilou, paulo, fred et steph !!  C'est vite passé !

Je retrouve le Petit Jean Marc en pleine forme !!  que du bonheur !  le week end ne fait que commencer ...   il écoutera ensuite consciencieusement les conseils d'entraînement de Pascal, pendant un bon moment (au grand désarroi d'un poulet impatient ...) !  Il est prêt !!

Le soir, nous nous retrouvons tous ensemble autour d'un repas ''maison'', histoire de passer un peu plus de bon temps tous ensemble !  Tout le monde est là !  Coureurs, accompagnateurs, où chacun a amené sa petite spécialité, il ne manquera rien, on fait le plein de réserves énergétiques et de bonne humeur pour la course à venir !!!

Le Petit Jean Marc de Saint Julien de Crempse est fin prêt ...

 

 

VENDREDI 22 MAI / ETAPE 1

 

Nous sommes sur le Trail des Villages, le 2x45km (la course des ''jeunes'' selon certains). La première étape nous mène de Baigorri à Urepel, en passant par les villages de la Vallée des Aldudes (Banca-Les Aldudes-Eznazu) et quelques détours par les sommets voisins !!  Au final de cette étape 1, 48km pour 2650m de D+ !! Pas mal déjà la course des jeunes sachant qu'il y a l'étape 2 derrière ...  l'Endurance Trail est déjà parti depuis 5h pour 2x65km et 8000m de d+ annoncés !!  C'est du physique l'EUSKAL TRAIL !!

Le Petit Jean Marc cours sous les couleurs d'Asics pour ce week end !  Aujourd'hui, nous sommes ''les jaunes aux chaussures oranges'' !!

Le départ est donné pour nous à 7h00 place du fronton de Baigorri. 150 équipes sont au départ de notre distance. Quelle joie d'être au départ tous les 2 !!

C'est parti !!  les premirs hectomètres pour sortir de Baigorri se font sur un rythme ''normal'', juste ce qu'il faut pour étirer le peloton. Desuite, un petit chemin étroit, où même les prmeiers marchent, à cause des pierres, de la boue ...  le Petit Jean Marc est bien, nous sommes 5-6ème ...  çà ralentit pas mal et je me dis alors que derrière certains doivent être vraiment arrêtés ...  Nous passons rapidement à Urdos, km 4,5. Là il faut attaquer la première difficulté du jour, le Col d'Harrieta (km8) avec environ 600m de d+ continus. Nous attaquons en marchant, avec quelques relances, à distance des 5 premières équipes. Et petit à petit, nous remontons sur ces équipes ...  je me dis alors que le Petit Jean Marc va me faire une ''grosse étape'' !! Au sommet, nous passons 3ème, à 2' de la tête. Derrière, s'en suit de belles crêtes (en plein brouillard bien sûr, on est au Pays Basque !), avec passages bien techniques. Je tente de faire relancer le ''petit Jean Marc'', mais il n'est vraiment pas à son aise sur ces parties glissantes !!

Nous arrivons ensuite au Col d'Ispeguy, km 13, lieu du prmeier ravitaillement. Le rythme est bon; nous sommes troisième. Parfait. ''Le petit Jean Marc'' me dit qu'il est bien !!  Nous repartons. De cols en cols, avec des petites remontées, nous basculons enfin sur Banca. Juste en haut, une équipe locale nous rattrape, et je propose alors de les suivre pour descendre ... impossible ... le Jean Marc n'est vraiment pas à l'aise dans les descentes et parties techniques pour l'instant ...  alors qu'il adore çà habituellement !!

Nous plongeons sur Banca (km24), où nous retrouvons le Trail Gourmand (2x25km) pour une descente ''extrême'', droit dans le pentu, où il faut s'arrêter sur les arbres pour ne pas aller trop bas !!  Superbe portion, du régal.  Malgré ces ''descentes prudentes'', le Petit Jean Marc me dit qu'il est bien physiquement ... mais je sens que ca ne va pas, c'est pas le Jean Marc des ''noirs'' du PET2008 où il courrait comme un avion.  Juste avant le ravito, tout le staff est là pour nous encourager, Lucas est là pour courir à nos côtés, super !!

... et sur qui tombe-t-on?  Mon père et mon oncle qui se régalent sur le Trail Gourmand !  le concept de cet EUSKAL TRAIL est bien résumé dans ces instants de course !  Extrême mais toujours convivial !!

Sortis du Ravito, il nous reste encore 2 grosses difficultés au programme. La première, pour remonter sur les flancs OTSAMUNHO, au Col d'Osachar. Je me dis alors que nous allons attaquer fort, puisque le Petit Jean Marc est un excellent grimpeur. Finalement, je me rends compte qu'au milieu des équipes du 2x25km, nous n'arrivons plus à les dépasser ... y a quelque chose qui ne va pas ... mais quoi ? Nous continuons. Au passage, des bergers en train de tondre le monton, juste sous nos yeux !!

Petit à petit, je trouve des réponses aux questions mentionnées en introduction. Mon Petit Jean Marc n'est pas à son niveau. Il a perdu de sa forme, mais surtout manque de foncier pour supporter ces difficultés ! Il faut être à 100% sur l'EUSKAL TRAIL. Malheureusement, mon Petit Jean Marc, au bout de 3 heures d'effort, bascule en mode ''diesel'' ... le rendement n'est plus le même ! ... dur dur ...  Mais jamais il ne se plaint !!  Il s'accroche, c'est un dur celui-là !!!  Et nous allons aller loin comme çà !! On bascule au Col, le rythme reste bon. Direction Les Aldudes km33. 

Va s'en suivre une fin d'étape douloureuse, mais où nous prenons le temps d'échanger, ensemble ou avec les équipes autour de nous ...  mais le plus surprenant, c'est que la tête de course reste à notre portée !!!  Seulement 10' aux Aldudes selon les pointages ...  çà veut dire que tout le monde accuse le coup sur ces terres basques, et que finalement rien n'est joué !!  Toutes nos petites familles et proches sont là au ravitaillement pour nous encourager, c'est toujours super agréable. Nous repartons pour la dernière difficulté du jour, le Col de Berdaritz, avec une belle pente bitumée pour attaquer.

Finalement, malgré ce passage en mode diesel, mon ''Petit Jean Marc'' rattrape des équipes dans l'ascension !!  c'est pour dire le potentiel du bonhomme ...  je sais ce que j'ai vu dans les pyrénées en 2008, je sais ce dont il est capable !  c'est bien loin de ce que nous avons fait sur cette étape ...  et dire que les écarts sont assez faibles ...  le retour sur Urepel sera tout de même encore long, les descentes étant vraiment le point faible du jour ...  et le final en dents de scie par Eznazu est interminable !!  5h52' !!!  et à juste 15' des premiers, nous arrivons au Village d'arrivée ... en 6ème position tout de même !!! Bravo mon Jean Marc !  tu t'es battu comme un chef !

 

Cà c'était pour le côté ''course''. Il faut surtout retenir un superbe tracé, très exigeant, une parfaite entente entre tous les 2 (même si j'ai du lui casser les pieds parfois ...), beaucoup de plaisir (un peu moins pour lui sur la fin !), une excellente organisation avec des bénévoles extras, un balisage quasi-parfait pour nous diriger dans ce brouillard, un état d'esprit entre coureurs très ''esprit trail'' ... bref une excellente journée comme aime à les partager !!!

Place à la récupération ...  tout est faisable pour le lendemain, on remettra les compteurs à zéro !! Le massage qui va bien, la petite sieste, la séance de Compex ... et surtout le repas de Pierre Oteiza au fronton d'Urepel !!!  Inoubliable et unique !!!

 

SAMEDI 23 MAI / ETAPE 2

Est-il possible que mon Petit Jean Marc ai récupéré ce matin ?  Cette première étape aurait-elle servi de mise en train, pour lui qui manquait de dénivellé ???  ... tous les voyants sont au vert, il est d'attaque ...

Plus que moi ce matin !!Au rendez-vous à Baigorri à 6h00, c'est sa voiture qui me réveille !! oups ... en 3' me voilà prêt  : habillage, lavage des dents, le dossard, la puce, les affaires dans le coffre, le déjeuner a manger dans la voiture ... nickel !! bientôt le départ sur la grande place d'Urepel !

C'est parti pour de nouveau 45km !!  Les sensations sont excellentes pour tous les 2, direction Eznazu et les Aldudes pour les 8km de mise en train ... malgré de petites erreurs de parcours, nous sommes dans le bon wagon à l'attaque de la première difficulté du jour, et mon Petit Jean Marc m'annonce que les sensations sont meilleures que la veille !!  Génial.

Dans cette ascension, nous allons d'un pas rapide avec de bones relances sur les parties moins raides ... tout se passe bien !

Nous reprennons plusieurs équipes, pour finalement passer au pointage en 5-6ème position, avec devant des équipes qui n'avaient pas perdu du temps lors de l'erreur de parcours. Je m'assure que tout va bien mais mon Petit Jean Marc me confirme es bones sensations !  Je  relance sur la partie roulante qui doit nous mener à la Frêt d'Hayra, et nous voilà très vite en 3ème position, derrière les vainqueurs de l'étape1 et l'équipe espagnole. On se régale sur ces petits singles en dévers, à flanc de montagne, avec cette verdure à perte de vue ... enfin on voit le vrai visage du Pays Basque avec ses reliefs, ses couleurs ... il fait beau !!! et même chaud !! Nous rentrons dans cette belle forêt, sur une trace à peine visible, recouverte de feuille ... Jean Marc donne le rythme.

Dans ce passage, le Jean Marc s'affale sur le côté gauche !!  Belle glissade sur une pierre ou des feuilles humides ... pas très impressionnante comme çà vue de l'arrière, mais le Jean Marc souffre !!!  Son genou a chargé ... il touche, ne dit rien, mais je sens que çà ne va pas. Au passage d'une rivière, ilm et un coup d'eau, repart sans se plaindre, mais l'euphorie du début de course est retombée !! Mon Petit Jean Marc retrouve le masque ... quand çà veut pas, çà veut pas !!!  La descente dans le fond de la vallée sera de nouveau laborieuse, plusieurs équipes nous doublent ... moment difficile jusqu'au ravitaillement de Campana, km17. Au ravito, je m'empresse de trouver le médecin pour lui trouver une bombe de froid ; c'est chose faite. Jean Marc, en solide qu'il est, tient à repartir ...

Cette fois, c'est le gros morceau de la journée qui nous attend !  La crête d'Olapide pour rejoindre le sommet de Mehatze (1200m), soit 800m de dénivellée en moins de 4km ...  grandiose !!  Nous revenons assez vite sur les équipes qui nous précèdent, mais je sens que c'est pas du ''super Jean Marc'' comme j'ai pu en voir l'an passé ... je retrouve, au bout de 2-3 heures, le même Jean Marc que la veille, avec le masque ...

Sur le haut, un grande piste en faux-plat montant doit nous amener au point culminant. Nous sommes à portée des 3ème ... je relance en trotinnant... et très vite, je m'aperçois qu'il lui est impossible de s'accrocher !  Il a à priori de nouveau basculé en mode diesel !!!

Dur, dur pour le petit Jean Marc !!  ... et dire qu'il nous reste encore près de 25km ... mais à aucun moment, malgré sa douleur au genou, il ne pensera a abandonner !! Il faut désormais aller au bout, pour boucler tout le travail et la motivation mobilisée pour cette épreuve depuis des mois !! Quel dommage, on se dit alors que tout çà ne tient pas à grand chose ... peut être juste une glissade à la boucherie rapellez-vous !!   En tout cas, la (petite) portion de descente jusqu'au point de séparation avec l'Endurance Trail est interminable !! Jamais, même pas en sortie montagne, il n'a du descendre si péniblement ... la route va être longue !! mais à 2, çà passe bien plus vite, heureusement !

Au ravitaillement, le sanglier (au sabot tordu de la veille) nous rattrappe ! Il est en pleine forme ; il bouclera même l'étape en 5ème position, une sacré récompense pour toutes les heures passées dans les montagnes. Même pas la peine de penser à s'accrocher pour le Petit Jean Marc ... il faut désormais suivre son petit bonhomme de chemin, à l'énergie, ou du moins avec celle qui reste, et toujours avec ce genou douloureux ...  prochaîne étape : BANCA, où il le doit rester que 10km ... 10km basques bien sûr ... mais déjà fallait y arriver à Banca ! Une sacré remontée (invisible sur le graphique) nous attendait, au pied d'un champ, avec des cordes pour nous hisser au dessus du talus ... quand t'es bien c'est sympa !! si non ...

A Banca, le Petit Jean Marc retrouve le réconfort de ''sa fille'' (une longue histoire ...) Cathy, et le voilà reparti, pour ces fameux ''10km''  ... qui s'avèreront très très longs entre montées-descentes à répétitions et les derniers kilomètres de bitume, mais cette fois, nous avions notre rythme, juste pour terminer et profiter ensemble de ces derniers kilomètres de cet EUSKAL TRAIL qui devrait lui laisser quelques souvenirs je pense !!!

Après ce petit passage dans la maison des cochons, cette fois çà sent bon l'écurie !! Baigorri en vue !!!  près de 7 heures pour cette seconde étape de 45-46km et quand même encore 2500 de d+ ...

L'accueil de nos proches dans les derniers hectomètres est chaleureux, je sens finalement mon Jean Marc heureux, bien que très fatigué ... le masque se déride !!  c'est terminé !  Quelle aventure ces 2 jours ensemble. Je ne retire que du plaisir de cette édition, je comprends ce qu'il a vécu pour avoir été à sa place en 2008 aux côtés d'Enrique, je sais pertinnemment qu'il vaut encore mieux que cette 10ème place  (tout de même !! ), et qu'on prendra je l'espère notre revanche un jour !!

Bravo Petit Jean Marc pour l'abnégation dont tu as fais preuve pendant ces longues heures de ''diesel'' ... sur ces chemins basques très exigeants !!

 

Un superbe apéritif dans les Caves d'Irouléguy, un nouveau repas de clotûre grandiose avec une ambiance Basque comme il se doit ...

 

voilà comment se termine cet Euskal Trail 2009, c'est à dire comme il a commencé, sous le signe de la CONVIVIALITE et de la BONNE HUMEUR !!!!!

Bravo à l'organisation pour ce concept unique et cette épreuve de grande qualité.

 

 

 



27/05/2009
15 Poster un commentaire
Ces blogs de Sports pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 136 autres membres