Le Blog du Lémurien

Le Blog du Lémurien

EUSKADI CAP AVENTURE 2011

 

RAID EUSKADI CAP AVENTURE 2011

 

 

 

"COURIR ET REFLECHIR !"

 

Le Site Officiel Euskadi Cap Aventure

 


 

 

Quand un traileur arrive sur un Raid Multisports, on lui fait vite fait comprendre ‘’va falloir réfléchir !’’ ou ‘’ça sert à rien de courir vite’’… ça fait toujours plaisir !!! Merci pour l’accueil ! … mais d’un côté, y a un peu de vrai, car l’Orientation est une discipline très technique !

Cette 9ème édition de l’Euskadi Cap Aventure proposait un nouveau format plutôt original, une chasse à la balise de 4h répartie entre un parcours de VTT’Orientation et une CO pure de 2 heures chacun. Facile non ? Oui mais le départ était à 20h car de nuit c’est quand même plus rigolo !!  Ensuite,
le concept des organisateurs est de ne dévoiler le lieu de l’épreuve que 2-3 jours avant le Jour J pour éviter les repérages et garder un peu de mystère, le tout dans un rayon de 20 à 40km autour de Bayonne. Et cette année, je vous le donne en mille, le Raid aura lieu à Ascain !!!

 

Un format pas trop trop long (tout est relatif) idéal en cette période hivernale peu propice à sortir les baskets habituellement, un parcours à domicile pour avoir des supporters, limiter les trajets et connaître un peu le terrain… mais aussi une météo quasi parfaite pour un mois de Décembre
avec une pleine lune  qui allait nous servir de frontale et je termine par le meilleur, un équipier de luxe en la personne de Fifi Larzabal ! Tous les ingrédients étaient donc réunis pour passer une bonne soirée !!

 

 

 

 


 

 

Je vais commencer par la fin : on s’est éclatés !!
Superbe sessions nocturnes à chasser les balises ! Nous en prenons 21
balises/22 en VTT’O en environ 1h50, et 16/20 en CO en environ 1h40. Nous rentrons (à fond) au fronton d’Ascain en 3h28 exactement… ce qui au jeu des calculs savants des pénalités nous fait terminer 2ème  du Raid
Euskadi Cap Aventure 2011 !! Qui l’aurait cru pour des ‘’néophytes’’ du
Raid !!  La ‘’Tolon-Tolon Team’’ (du nom d’un apéritif qui nous a fait passé une bonne soirée il y a peu…mdrr) doit cependant relativiser cette performance, car la connaissance du terrain a été un atout majeur pour optimiser notre choix d’itinéraire sur la CO VTT surtout. Le secteur utilisé est un de mes terrains d’entraînement, et celui où j’avais organisé un Bike and Run Nocturne lors d’une session ‘’Lemur Team’’ en Mai 2009 ! Presque la même boucle … comme quoi j’avais déjà un peu l’’esprit raid’’ non ??!!

 

Donc non on ne va pas fanfaronner, limite s’excuser auprès de nos ‘’adversaires du soir’’ (mais bon ce n’est pas nous qui avions choisi le secteur !!!), et plutôt s’attarder sur tous les éléments qui restent à peaufiner pour progresser en Orientation et revenir sur des Raids Multisports une nouvelle fois, car comme Sport Outdoor, il n’y a rien de
mieux avec toutes les pratiques que l’on peut y trouver! Je suis fan !!Un
jour j’espère bien disputer un Raid Aventure avec des potes… avis aux amateurs…

 

 

 


 

 

APPRENDRE PAR L’ERREUR … ou LES ERREURS !

 

On en a fait un paquet des erreurs ! Car on fini quand
même à près d’une heure des vainqueurs du jour du Club de VTT de Labenne... un gouffre !!!

 

 


Ne pas essayer son matériel !

 

 

J’ai pourtant aucune excuse, car pour un Ultra Trail je suis plutôt du genre perfectionniste sur le plan matériel, mais là, c’est vrai que j’ai bricolé un système de fixation pour ma frontale sur le VTT à …17h pour un départ à 20h… et j’ai mis des piles soit disant neuves (mais au final je pense qu’elles ne l’étaient pas) … et je vous le donne dans le mille, j’étais vraiment limite !!! Heureusement, Fifi à quant à lui fabriqué un ‘’phare’’ dans la semaine, alimenté par une batterie de visseuse-deviseuse, et çà nous a été fort utile ! Ca permet à la fois d’aller plus vite surtout quand ça envoie un peu (plus d’anticipation) et ça permet aussi de voir les balises de plus loin ! Même à 10m je les voyais pas, c’est lui qui les voyais en premier alors qu’il était derrière moi !!  Très vite, je me fabrique un phare maison de ce genre, et je fonce sur les sentiers faire du VTT by Night, c’est très grisant !

 

 

 

 

 


Ne pas comprendre les règles du jeu !

 

 

Là, si ça peut nous rassurer, même des habitués du Raid n’avaient pas tout compris (c’est aussi pour ça qu’on termine devant eux !! lol). Le Raid c’est aussi de véritables comptes d’apothicaires !! Les Bonus, les pénalités, les dépassements, … tout cela s’ajoute au temps de course total, mais qui peut être différent du temps de course réalisé !!??? C’est clair non ?

Ce que nous avions compris : il y a 2h au total pour le VTT’O (en continu ou en 2 fois, selon le choix tactique de parcours une fois la carte en main) et 2h continues de CO. 1’ de dépassement sur chaque épreuve = 5’ de pénalité ! Il ne faut donc pas déborder et bien gérer son temps !

Ce que nous n’avions pas compris : ça ne sert à rien de faire la CO en 1h40 s’il nous manque des balises !! Les 20’ non ‘’utilisées’’ sont quand même comptées au final ! … on aurait du continuer à chercher plutôt que de rentrer au plus vite pour vouloir faire ‘’le temps de course minimum’’… cela dit on doit faire un très bon chrono entre la Bergerie et le fronton (même sans frontale !!), et on est arrivés les premiers au fronton, les premiers à la douche, et les premiers au bar !! Ca vaut pas toutes les victoires ça !

 

 

 

 


Ne pas oublier les définitions de postes !

 

 

Et oui, la carte, c’est utile pou savoir où sont les balises, mais les définitions de postes, ça peut aider aussi ! On est parti sans le papier !! Du coup, sur la balise 1, au lieu d’envoyer Fifi sur le Pont Romain d’Ascain, on aurait du savoir que la balise était sur un des piliers (et donc en dessous… lol) … un détail… mais la preuve de notre habitude à partir sur des Raids Orientation !

 

 

 

 


Ne pas crever à chaque fois qu’on fait un Raid alors qu’on ne crève jamais à l’entraînement !

 

 

C’est un peu ma spécialité en fait ! Cette fois c’était une crevaison lente, donc au sommet du Suhalmendi, on décide juste de regonfler un bon coup (il a quand même fallu que Fifi trouve le mode d’emploi de sa pompe
… lol ) et c’est reparti à fond les ballons jusqu’à la bergerie ! Ca passe
ou ça casse ! Peut être un peu trop d’engagement de ma part … faudrait que je pense à ménager ma machine peut être … ça doit se gérer ça aussi je pense, mais je ne sais pas encore faire !

 

 

 

 

 


Expliquer à son équipier qu’il ne faut pas
prendre le thé pendant le Raid

 

 

 

A quoi sert de rouler vite ou courir vite après les balises si c’est pour passer 10’ à blagotter avec les bénévoles et les supporters et à boire le thé lors du changement de carte ! Ah faut pas le brusquer le Fifi … mdrrr … tant pis pour lui, je lui ai fait monter la première côte tout en courant pour la peine, ça lui apprendra !!!

 

 

 

 

 


Ne pas enlever ses gants après le VTT

 

 

Et oui, même en CO, les gants peuvent être utiles car les shashis (terme désignant les petites herbes bien piquantes typiques du Pays Basque) … et bien ça pique !

 

 

 

 


Ne pas partir en corsaire, les mollets à l’air
(spéciale Fifi)

 

C’était pourtant tentant vu les conditions météo, mais ses demi-jambes vont le rappeler à l’ordre quelques jours ! Elles ont pas trop aimé les ronciers qu’on a été obligé de traverser pour aller sur les balises de CO ‘’à travers tout’’ ! Je connais une esthéticienne si tu veux Fifi … lol

 

 

 

 


Ne pas emporter sa boussole pour lui faire faire
une promenade au fond du sac !

 

La pauvre, elle n’a même pas vu la lune et Dame Larrun !
Je ne me sers pas du tout de ma boussole, et je sais pourtant qu’elle permet de naviguer ‘’à l’azimut’’, c'est-à-dire tout droit jusqu’à la balise suivante lorsque le terrain le permet ! Sans ça, je suis obligé de rester encore sur les lignes directrices évidentes (chemins, clôtures, …) qui font faire des détours… et donc on perd un peu de temps …

 

 

 

 


Partir en CO avec des frontales qui éclairent
autant qu’une bougie !

 

 

Voilà notre plus grosse erreur ! On y voyait à tout casser à 10m. En trail ça suffit pour voir ses pieds et repérer les rubalises qui jalonnent le tracé … mais quand vous cherchez une balise au milieu de rien, ça oblige d’être très près de la balise … alors que les ‘’pros’’, avec leurs phares de poche, lorsqu’ils envoient les Watt à l’approche de la balise, on se croirait en plein jour !! On voit les balise à 50m !!! et ça change tout …

De même, avec notre éclairage primitif, impossible de savoir si on suit réellement une ‘’mini-trace’’ existante et matérialisée sur la carte où si on est tout simplement sur les feuilles … donc un enseignement principal, en CO Nocturne, SORTEZ ECLAIRES !! Autant nous avons volontairement laissé les balises 20 et 7, autant nous étions à quelques mètres des balises 8 et 4 pendant de longues minutes … et impossible de mettre un œil dessus ! Rhhhhhhhhhh !!!!

 

 

 

 

 


Ne pas garder sa Go Pro sur la tête pendant la CO !

 

 

Déjà parce que je n’ai même pas eu le temps de prendre la moindre image, trop occupé à regarder ma carte, mais surtout parce que avec le casque, plus la rallonge, plus la Camera, je me suis pris pour un élan avec de jolis bois ! C’est sympa pour un Lémurien comme une transformation non ?
Sauf que dans les shashis, lorsque ‘’les bois’’ s’emmêlent dans les branches, ça passe plus ! Et si on force (un peu bourrin le type), et bien on perd et on se retrouve par terre ! et là je peux vous garantir qu’il y a pas de solidarité entre équipiers, le Fifi s’est bien foutu de moi !!! A charge de revanche …

 

 


 

 

 

 

 

 

Voilà quelques enseignements pour la prochaine fois ! C'est déjà mieux qu'en 2010 (Ma Vidéo de l'édition 2010 avec le Poulet et Pilou).... on avait perdu la puce électronique pour le classement !

 

 

De quoi bien démarrer 2012 (oui ça fait bien longtemps que j’ai terminé 2011 !)

 

 

Le Lémurien.




4 Poster un commentaire
Ces blogs de Sports pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 136 autres membres