Le Blog du Lémurien

Le Blog du Lémurien

DESCRIPTIF COMPLET DE CETTE EPREUVE DE HAUTE MONTAGNE

 

TRAVERSEE DES PICS D’EUROPE 2012

 

 

74KM  -  D+6600m – D-6650m

 

 

 

 

 

Ce petit article permettra aux intéressés d'en avoir un peu plus sur cette fameuse Traversée des Picos de Europa ! Une épreuve d'ultra sans aucun doute, et d'ultra trail de Haute Montagne avec un terrain extrêmement technique ! La beauté de ce massif et donc l'envie d'aller participer cette épreuve ne doit pas faire occulter le caractère très montagnard de l'épreuve. Le pied montagnard il faudra avoir, et un entraînement en Montagne sera indispensable pour se présenter au départ ! Après, d'autres facteurs entreront en jue quand à l'issue de l'épreuve car les adversités ne manqeront pas !

 

Sans vouloir passer pour celui ''qui se la raconte'' un peu, je vais utiliser une phrase récupérée sur le blog du Coureur espagnol hyper expérimenté Salvador Calvo (Son CV parle pour lui, il a du recul !!) :

 

''Un año más se celebró la que yo considero la  carrera más dura y técnica que hay en este país"

'' la prueba más dura y técnica que existe ahora mismo en el territorio nacional.  Y podríamos decir que, incluso a nivel internacional, ...''

 

 

SITE OFFICIEL DE LA COURSE

 

SITE DE LA FEDE DE MONTAGNE DES ASTURIES

 

 

 


 

 

LE MASSIF DES PICOS DE EUROPA

 

 

 

 

INFORMATIONS DE BASE WIKIPEDIA

 

SITE OFFICIEL PICOS DE EUROPA

 

 

Ce Massif des Picos de Europa se situe dans la Région des Asturies au Nord  de l'Espagne, à cheval également entre les provinces de Cantabrie et de Léon. Depuis la frontière d'Hendaye, il faut compter environ 3h - 3h15 de route pour arriver à Arenas de Cabrales, lieu d'arrivée de la course.

 

 

 

 

 

 

Ce Massif est réellement très particulier.

 

Il s'agit d'un Massif de Haute Montagne à quelques kilomètres à peine de l'Océan.

Ensuite, ce caratère Montagnard n'est pourtant pas du à l'altitude du Massif, puisque le point culminant dépasse juste les 2600m, mais plutôt à la verticalité des pentes, et à la différence d'altitude entre les fonds de Vallées et les passages de cols.

En effet, ce même massif est composé de 3 Massifs bien distincts mais très proches ! Le passage de l'un à l'autre oblige de redescendre à seulement quelques centaines de mètres au dessus du niveau de la mer !!

 

Le Massif Occidental, du côté du sanctuaire et des Lacs de Covadonga, aussi apellé Massif de Cornion.

Le Massif Central, ou Massif de los Urrieles, avec les points culminants et la fameuse Tour d'uriellu, symbole de ce massif.

Le Massif Oriental, ou d'Andara.

 

 

 

 

 

 

 

Bien entendu, vous vous doutez, ce qui fait l'attrait de cette épreuve (je vais essayer de ne plus utiliser le mot course, car c'est un peu au delà!), c'est bien la symbolique de son parcours !

 

TRAVERSER INTEGRALEMENT LES 3 MASSIFS DES PICOS DE EUROPA en moins de 22h !

 

Les Asturians de cette région sont presque tous des Montagnards, et du moins savent ce que représente cette Traversée Intégrale. Celà sucite de l'engouement (la télévision Asturianne fait des eportages en direct de l'épreuve) et beaucoup de reconnaissance pour ceux qui parviennent à boucler ''el recorrido''.

Ceci m'a fait penser à la valeur du ''J'ai survécu'' que l'on peut obtenir au Grand Raid d ela Réunion, mais ici, sur le t-shirt d'arrivée, vous aurez un ''LO FECHA'' !!

 

Pour autant, nous n'étions ''que'' 350 coureurs au départ. Je pense que celà reflète la difficulté du défi, tous les coureurs Asturians ne se ''jettent'' pas sur les inscriptions, car ils en mesure la difficulté ... c'est assez parlant, car les coueurs et montagnards ne manquent pas dans cette région ! 

 

 


 

 

 LE PARCOURS DE L'EPREUVE

 

 

 

 

 

 Les chiffres font peur : 74km - d+6500m

mais ... les profils sont beaucoup plus rassurants non ??

Attention, mon côté ''matheux'' ressort, il faut se fier aux chiffres !!! Les profils sont réellement trompeurs, c'est toujours une question d'échelle !! Le profil des Templiers pourrait tout à fait ressembler à ceux ci-dessus non ? Mais l'échelle ne serait tout simplement pas la même !

 

Sur le graphique de l'organisation, l'écart entre 2 lignes d'altitude est ''seulement'' de 500m de dénivelé !!! il faut bien le prendre en considération ... bien regarder les différences d'altitude !!

 

 

 

Comme j'en ai l'habitude pour préparer mes gros défis, j'essaie de bien étudier le parcours pour savoir à peu près à quoi m'attendre, et surtout gérer mon effort en conséquence. Ainsi, je découpe le parcours en différentes parties, que je gère plus ou moins différemment. Une approche qui m'a toujours réussie sur ces épreuves au long cours ...

Pour ce parcours 2012 de la Traversée des Picos de Europa, j'avais découpé l'itinéraire en 3 Sections bien distinctes. Le détail de chacune d'entre elles vous permettra de bien appréhender les difficultés de cette épreuve hors-normes !!!

 

 

 

 


 

 

Section 1 – ECHAUFFEMENT

 

Covadonga (km 0-155m) – Col de Jau Santu (km22- 2115m)

22km – D+ 2340 – D- 450

1 Ravitaillement

 

 

 

Départ à Minuit. Très longue ascension en 2 temps, avec un ravitaillement km11. Quelques replats, et donc des portions courables. Attention !!!! 
Il faudra je pense considérer toute cette section comme un gros échauffement ! Un échauffement pour la suite !! Et oui, 22km d’échauffement, c’est long, mais c’est pour se préserver pour la suite !!!
Ne pas se laisser entraîner, ne pas trop courir, ne pas faire monter les FC, surtout bien s’alimenter très régulièrement, bien se couvrir sur les parties hautes, … il faudra être patient !!!!!!!! Toute la section se fera de nuit. Il y aura de la neige sur la partie haute.

 

 

 

-Départ – Altitude 150m sur un des grands parking en amont de Covadonga.

 

 

-1.9km de bitume quasiment plat jusqu’au village de Covadonga. Marcher ne serait pas ridicule … mais bon … ça va courir c’est sûr !

 

 

-Premier ‘’Mur’’ dès la sortie de Covadonga : 950m en forêt et plus de 300m de d+ ! D’entrée dans le vif !

 

-Ensuite, montée progressive alternée de relances sur 6.5km pour arriver au dessus du Lac d’Enol. Alternance marche-course. 700m de d+ tout de même et 100m d- par petits bouts. Alt 1150m.

 

 

-Replat (avec le ravito) sur 3.5km ! 100m d- et seulement 45m d+ … à savourer car c’est le dernier bout de piste et de chemin courable avant les 15 derniers km !

 

-Longue montée de 5.5km, entrée en Haute Montagne, univers minéral, névés sur le haut, pente qui se redresse petit à petit… 900m de d+ depuis le replat. Nous sommes à 1950m.

 

 

-Dernier tronçon de très haute Montagne avec alternance de montée-descentes rocailleuses pour réellement basculer pour de bon vers Cain. 3.7km et 200m de d+ et 200m d- . Point culminant à 2113m. Cette section peut sembler interminable car la bascule vers Cain se fait vraiment attendre ! Selon la capacité a trotinner ou non, celà peut durer près d'1h.

 

 

 

 


 

Section 2 – LA TRAVERSEE VERTICALE !

 

Col de Jau Santu (km22- 2115m) – Col de Valdominguero (km52-2140m)

26km – D+ 3830 – D-3730

3 Ravitaillements

 

 

 

 


 
 


Les chiffres parlent !!  Tout se jouera là ! Il faudra survivre à cette section pour espérer être finisher !!! Les 30km les plus durs que nous n’avons jamais faits, c’est quasi certains !! En terme de difficulté, de technicité …  du très très lourd !!! Les pentes seront très verticales, et surtout très très
longues !! Faites les calculs de pente !!! Ca va piquer les cuisses, le mental va être mis à mal si on lève trop souvent les yeux, les pieds vont bruler dans les descentes, …  du trail de Montagne comme il doit en exister rarement ! Et je ne parle pas de la technicité, avec passages avec cordes, mains courantes, névés, pierriers, lapiaz …  

 

 

 

-Première descente terrifiante ! 4.8km – d-1600m ! Sans commentaires, pente moyenne 31.5%. Ravito a Cain. Du Col, on aperçoit les lumières du village 1600m en dessous, tout simplement impressionnant ! Beaucoup de pente, des pierres qui roulent sous les pieds, aucun répit jusqu'en bas ... à bien négocier ! Les pieds vont commencer à brûler, les cuisses vont chauffer ... et ça ne fait que commencer !

 

 

-Terrible montée en 2 temps : 4.6km –d+ 1510m (33% de moyenne), puis 1km de répit (bien technique) avant une dernière partie finale jusqu’à la Horcada de Cain : 1.7km – d+460m (25% de pente). Le Col est à 2344m. Pose des mains obligatoires par endroits, cheminées à passer dès le départ, final tout droit … terrible montée d'environ 2000m sur moins de 8km ! Il n'y a presque pas de chemin, c'est un peu à travers tout, souvent tout droit dans les pierriers.

 

 

 

 

 

 

-Univers Hte Montagne au pied de la Tour d’Uriellu. Descente jusqu’au Refuge (ravito – 1955m) sur 2.8km (-520m et aussi +80m… c’est pas rien !). Ensuite, Remontée à la Collada Bonita en contournant la Tour : 1.5km – d+500m (30% de pente) avec un final dans des éboulis ou chaque pas est compliqué ! Tout roule sous les pieds, 2 pas en avant 1 pas en arrière … et le couloir final de plus en plus redressé !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-Encore terrible descente vers Vegas de Sotres (ravito) : 4.6km et d-1330m ! Pente seulement à 28% … lol … sauf qu’en plus il est impossible de relâcher son attention, terrain rocailleux au milieux des lapiaz, cailloux instables, tranchants … l’erreur n’est pas permise … impossible de récupérer !

 

 

 

-1km de transition … tiens ça faisait longtemps !! Idéal pour digérer le ravito sur cette portion de piste caillouteuse … ou pleurer avant la suite !

 

 

 

 

 

-LA grosse ascension, le Col de Valdominguero (2140m) : 3.3km – d+1200m ! 37% de pente moyenne ! Et le départ est plutôt du genre ‘’gentil’’ pour aller jusqu’au fond du cirque.
Ensuite, c’est tout droit à travers tout, la pente se redresse au fur et à mesure, pour un final quasi vertical, avec pose des mains obligatoire ! D’en haut on se rend mieux compte du chantier !!!

 

 

 

 

 

 

 


 

Section 3 – LA DESCENTE INTERMINABLE

 

Col de Valdominguero (km52-2140m) – Arenas de Cabrales (km74 – 140m)

22km – D+ 350 – D-2350

1 Ravitaillement

 

 

 

 

Dans l’idéal, il faudra encore des forces pour rallier l’arrivée !!! … mais si on bascule au sommet de ce dernier col, au pire il faudra prendre son mal en patience, serrer les dents si il y a des grosses douleurs (ampoules, échauffements, …) … interdit d’abandonner sur ce tronçon !!!!!!! Interdit !

Cette descente est un peu moins ‘’pentue’’ que les pentes rencontrées sur la section précédente … il faudra être capable de courir !! 20km, c’est très très long …

 

 

 

-Première section de cette longue descente.  6.5km – d-900m pour arriver au ravitaillement a 1320m.  Passage par le Refuge Andara (1750m) et ensuite portions bien roulantes, avec larges pistes caillouteuses il me semble … elles sont terriblement appréciées ! Ces 4km de piste font réellement du
bien, sauf gros problème.

 

 

 

 

-Après  le ravito, la descente se poursuit encore un peu. Cependant, ce sont 8.5km de relances avant la véritable bascule vers Arenas de Cabrales ! Tout au mental !! Courir, trottiner … dès que possible … du mental !!! Car les 300m de d+ restant se font petits bouts par petits bouts, on ne sait jamais quand cela va s’arrêter ! Sur des chemins de brebis escarpés (type basques !). C’est véritablement interminable, et beaucoup moins ‘’franc’’ que sur le profil .

 

 

-dernière vraie descente, directe sur le village d’arrivée : 5km d-930m (encore !!)… Y a qu’à se laisser descendre … et bien pas du tout !!!!! Cette section est une véritable boucherie ! Une voie romaine complètement défoncée, obligeant à courir comme sur des œufs, sur près de 600m de dénivelé ! Dernière épreuve pour le mental ! Seuls les 2 derniers km avant Arenas de Cabrales se feront sur un sentier ‘’normal’’, permettant alors de savourer le final de cette Traversée Intégrale ... ou de se faire lâcher par le futur vainqueur ...

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

LE MONTAGE VIDEO AU COURS DE L'EPREUVE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



21/06/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sports pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 136 autres membres