Le Blog du Lémurien

Le Blog du Lémurien

COMPTE RENDU WEEK END

Samedi 9h00

 

C'est parti pour une journée de transfert entre mon béarn natal et le petit village de Signes dans le Var.

... Pyrénées Atlantiques, Hautes Pyrénées , Haute Garonne, Aude, Hérault, Gard, Bouche du Rhone ...  et enfin le Var !!

La France est belle !!!  ...  mais elle est grande aussi ...  surtout lorsque le camping car est à fond à 100km/h !!

 

19h30 : nous voilà arrivés dans ce petit village, au pied du Massif de la Sainte Baume. Il a fait très chaud, et la même météo est prévue pour le lendemain : çà va changer de la pluie du mois de mars !!

Nous nous retrouvons avec Enrique; on fait un petit tour en ''ville'', mais notre arrivée tardive ne nous permet même pas de retirer notre dossard !!

 

20h30 : on retourne donc au camping car, et on se fait notre petit repas dehors, tranquille, avec le coucher de soleil.

...  et alors qu'il fait quasi nuit, qui voit on passer en courant sur la route à côté ????  ...  Thomas Lorblanchet et Christian Largier, du team Salomon, courant à 15km/h dans la nuit !!!  ....   nous, on est aller se coucher !!

 

 

 

Dimanche 7h30

 

Le départ du 45km est dans 30'. Enrique arrive juste de l'hotel et va chercher son dossard ... zen...  comme d'hab.  Le temps de brancher et scotché son MP3 à l'oreille (très esthétique), et le voilà en première ligne pour cette 3ème Manche du Challenge Salomon (il est actuel 3ème au classement général, çà rigole pas là, y a un coup à jouer, c'est quand même le challenge de référence !).

 

3,2,1  C'est parti, sur une musique de techno et une bonne animation au micro de Samuel Bonaudo !!

 

 

Sur le grand parcours, les coureurs ont une boucle d e13km à effectuer avant de repasser au village, et attaquer la montée sur la Sainte Baume (commune aux 2 parcours).  Au ravito, Guillaume LENORMAND (QUECHUA) est en tête, devant les ''Salomon'' Pascal GIGUET et Thomas LORBLANCHET. Enrique, à 5-6' pointe vers la 15ème place. Serait-il parti prudemment ???  ...  à ses dires, il souffre quand même de son tendon au niveau du genou ...  mais rien ne peut l'arrêter !!

 

Al'attaque !!  ...  désolé, j'ai pas pu le suivre davantage !!  ...  il est 9h15, et le départ de ''la course des enfants'' ( celle des 22.5km avec 1200D+ ) comme l'a dit S.Bonaudo l'organisateur, est dans 45'. Maintenant faut penser à s'échauffer un peu !!

 

Quelques petites ola !!  pour faire patienter le peloton de 350 coureurs, ... quelques petits ''ALLEZ L'OM !!'' (ils peuvent pas s'en empêcher) ...  et c'est parti sous le soleil pour ces 22.5km !!

 

Là c'est pareil désolé pour les photos, mais j'ai pas eu le temps, j'étais tout le temps à fond !!!

 

Petit résumé rapide de la course :

départ assez rapide (701), sur les premiers km, en faux plat montant sur le goudron et de grandes pistes. Rapidement, les choses se compliquent, et les grandes pistes deviennent des sentiers caillouteux à la pente bien plus marquée !  Au bout de 15' de course, je me retrouve 3-4ème, à quelques mètres d'un duo de tête qui monte facilement.

Après 4km, il y a une belle descente sur 1km, tout droit !!  Un test efficace pour le talon : je déroule, je prends de la vitesse ; je sens encore la douleur, mais elle ne m'empêche pas d'aller vite, ce sont plutôt mais cuisses qui me demandent de ralentir !!  Je décroche mon compagnon d eroute et me retrouve alors seul 3ème.  ... rassurant ce talon !!!  ...  mais très rapides les 2 devant  !!  voilà ce que je me disais alors .

On enchaîne par une portion très bucolique, une sente le long d'une rivière, avec quelques passages type ''canyoning'', et on arrive rapidement au premier ravito, au km 7, au pied de l'ascension finale de la Ste Baume. On m'indique alors un retard de 40'' sur les 2 hommes. Je me mouille la nuque (j'aurai pu mouiller ma casquette dans la rivière, mais j'ai oublié ...), et je poursuis ma route. Dnas l'ascension finale, encouragé par les coureurs du 45km que l'on double, je me vois forcé de marcher ... je sens alors que ca va être dur dur ... mais au contraire, je rattrappe alors un de deux coureurs, le dsitance, puis rattrappe l'homme de tête juste à l'approche du sommet !!  Finalement, ca va pas trop mal !!!  Nous voilà donc à l'entame de la descente, avec un superbe panorama sur la Provence et les crêtes d ela Ste Baume.

Dès lentame d ela descente, sur des portions techniques avec beaucoup de cailloux, je reste au contact du 1er, quelques mètres derrière, mais je ne me sens pas très à l'aise ... concentré sur la pose d emon pied pour ne pas me faire mal au talon ...  dans une portion sinueuse, sans savoir pourquoi, d'un coup, plus personne devant !!!  Soit j'ai ralenti sans m'en apercevoir (??), soit il a accéléré !!! A partir de là, j'ai assuré, tout en déroulant correctement à mon goût, avec des puls toujours très hautes (aussi hautes qu'à la montée !!  ... on verra çà avec la courbe). On repasse dans l'autre sens dans le lit d ela rivière, croise des randonneurs très sympas, et au dernier ravito, à 6km d el'arrivée, on m'annonce 1'30'' de retard je crois.  Tout çà ???  Pourtant j'ai pas l'impression d'avoir levé le pied ...  mais les 6 derniers km ne sont pas de tout repos : il reste une grosse difficulté : une bosse sur 1-2km, avec 200m de D+, sur une trace que l'on découvre au fur et à mesure, à travers la garrigue ... MAGNIFIQUE ! ... en marche rapide, je progresse correctement, et sur le haut, j'aperçois même mon prédécesseur; on m'annonce même 1' au sommet, alors qu'il reste 4km de descente, sur les chemins utilisés au départ.

Là, je comprends que c'est plus la peine d'insister (il aurait fallu que la pente soit inversée !!), et je déroule comme je peux (+de 15km/h quand même) pour rallier l'arrivée avec cette 2ème place, sans savoir si çà presse derrière (toujours un doute à ce moment là), mais en fait, le 3ème franchira la ligne 6'30 derrière moi... 

Je boucle le parcours en 2h02, à 2'30'' du vainqueur Nicolas LUXEMBOURG, un coureur de montagne des Bouche du Rhône ; bravo à lui, belle gestion de course.

 

 

Très belle épreuve, très beau parcours, excellente météo, bonne condition physique, bon résultat, ... que demander de mieux !!!

Maintenant place à la récup :  cryothérapie, electrostimulation, ... tout est à dispo dès l'arrivée, autant en profiter !!

 

Juste le temps en fait pour voir arrviver le copain Enrique de ses 45km  !!!  et finalement, le corps a encore tenu la route (3 Manches à 3 semaines d'intervalle chacune !!!) : une belle 13ème place dans un contexte relevé, qui lui permet de se placer second au challenge Salomon !!!  Aupa aupa Enrique !!

 

Vite fait, le cousscouss d'après course, une belle ballade dans ce joli petit village, la remise des prix, et voilà déjà terminé une belle journée ...

Celà confirme ce que je pensais : la Provence est une terre de trail extraordinaire, avec des vues splendides, des entiers très techniques, et du beau temps !!!  ... c'est peut être là la différence avec le Pays Basque !!

 



29/04/2008
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sports pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 136 autres membres