Le Blog du Lémurien

Le Blog du Lémurien

LEMURCAMP BARETOUS ISSARBE 2015

LemurCamp Cuvée 2015

Acte 1 - Weekend en Barétous

5.JPG

 


 

 

Un Lemur Camp ''familly'' au Gîte des Mousquetaires (qu'on ne peut que vous conseiller) à Lanne-en-Barétous, quoi de mieux pour attaquer la saison!

Nous étions près de 30 avec les enfants (et les chiens) ... la Lemur Team est une grande famille !

Au menu, une sortie VTT improvisée au dernier moment, une sortie Ski de Rando/Raquettes sur La Pierre St Martin et un peu de ski pour certains le samedi ... une grosse soirée raclette / apéro le samedi soir et le dimanche, le Trail Blanc d'Issarbe organisé par l'un ''des notres'', Laurent Harguendeguy !

Cette fois, j'ai laissé la plume à mes amis de la Lemur Team, pour un compte rendu de l'intérieur! Voilà comment ça se passe chez nous ! Ambiance garantie ... mais weekend sportif quand même ...


 

 

ACTE 1  /  SECTION VTT  - Samedi Matin

 

LA MONTEE IMPOSSIBLE : N’est stupide que la stupidité a dit "FORREST GUMP"

Récit de Lolo, notre Roberto Laiseka

 

La genèse d’un défi aux saveurs romantiques et chevaleresques. Est-ce la contagion exercée par NIKO ou une forme de nostalgie en repensant aux récits de Jacques ORTEIG « l’animal des Eaux-Bonnes », un peu des 2 certainement.

 

Rétro : jeudi 5 février 19h44 je prépare mon sac pour le lendemain et le LEMUR CAMP famille. Le sac ne me semble pas très gros, je reprends la liste et le menu du WEEK END, il manque quelque chose dans le programme!!!! La Makina a vraisemblablement fait une erreur dans l’optimisation des horaires. On commence seulement la journée à 8h30 du jamais vu….je l’avoue il m’inquiète en ce début d’année. Bon j’ai une idée en tête depuis quelque sjours, allez un bon vieux mail à la MAKINA en lui suggérant de faire la montée du col de la Pierre St MARTIN en VTT, à la frontale avec tout l’équipement de ski de randonnée sur le dos. 20h17 réponse de la MAKINA retranscrite en toute transparence :

 

'' Ohhhh ???? Le fou !!!! ... ... J’emmène au cas où ...  mais va falloir la frontale non ??? Et les skis, sur le dos ça ne passe pas en danseuse ???  Le Col de la Pierre assis et en VTT et début février???? Toi aussi t'es touché !!!!!! Départ 6h ????? avec gros sac et chaussures dedans?? ... et je crois que les skis faut les mettre le long du cadre ... faut bricoler un peu ... sinon on a les copains et on prend les vélos de route ???? ... Tu me dis !!! Je crois que t'es contaminé !!!!  J’attends les directives cette fois. Toi t'es chaud mon gars !!!!!!!! Je l'ai monté La Pierre ... ben là ce n’est pas gagné !!!! Qui pour partir avec nous ??? Pas sûr qu'il y ait beaucoup de volontaires ... Le Roseau ??  Et après ???  Y aura pas 5 volontaires moi je te le dis!!   Connecte le Roseau déjà !!! A quelle heure on décolle ??? 7h00 ? Va nous falloir au moins 2h pour les 25km en VTT !!!! De Lanne ?  D'Arette ? ''

 

Voilà comment en quelques minutes on allume une mèche…mail succinct dans la foulée au Roseau …. « Apporte ton VTT », aucune précision sur le contenu….réponse  :

« ok d’accord, je crois avoir une idée de votre projet »

 

2 ans de RAID ensemble, plus besoin de se parler, la symbiose est parfaite, une harmonie totale. Vendredi soir, arrivée au gite à 21h30, je passe la porte, je tombe nez à nez avec mon mentor « JACK PANTANI », alors c’est quoi cette connerie pour demain, tu ne m’as pas invité?  Quoi d’entrée plein fer, le patriarche me dégomme, vous voyez la filiation avec la MAKINA, le Jack approuve complètement  notre défi avec le seul regret de ne pas y participer. Avec le recul, je pense quand même qu’il aurait moyennement apprécié le périple… au contraire de nos landais GREG et JEROME, « les fréro de la VEGA », des types dingues !!! Pourquoi tu  ne nous as pas proposé ça ? Désolé les gars, j’ai été pris par le temps. Bon quand on sait comment ils ont fini le ski de rando et surtout l’après ski, je pense mériter une médaille sur ce coup (à priori un des 2 a été chasseur alpin, je n’ai toujours pas compris lequel, mais depuis le régiment a été dissout, sage décision de notre ministre LE BIHAN)

 

Samedi matin il fait nuit noire, nous allons en découdre….j’ai une pensée pour MARCO PANTANI qui s’entrainait régulièrement sur un parcours  près de Rimini, la CARPEGNA (4KM, 700m D+, pente moyenne 13.5%, les connaisseurs apprécieront !!!). Un journaliste italien lui demanda « pourquoi Marco tu ne vas pas ailleurs t’entrainer, dans les dolomites par exemple », Marco répondit sobrement « la CARPEGNA me suffit » …. Pour rebondir « la Pierre St Martin, col hors catégorie, prochain théâtre d’une arrivée du tour 2015, le 14 juillet, lui aussi va nous suffire amplement !!!!! Départ donc du chalet direction le pied de la Mouline en CAMION (on réduit de 14 bornes car le timing est serré et surtout on va à l’essentiel). La MAKINA est aux anges, le ROSEAU tranquille, c’est POLIDENT il sourit toujours, parfois c’est à cause du froid, il claque des dents. On est équipé, le sac pèse un âne mort, skis, chaussures, bâtons, température – 5°c. Départ 6h30. Niko a sorti son nouveau jouet, un VTT ultra léger, pas bon pour nous l’histoire.

 

P2070002.JPG

 

Démarrage cool enfin 1km, environnement glacial, un paquet de neige partout par contre route dégagée. 1er panneau pourcentage pente 15%, là on y est en file indienne, je ferme la marche (1ère sortie vélo en 2 mois) vous avez compris mon niveau de débilité. Je ne comprends pas j’ai l’air tassé sur mon bicycle, le poids certainement du sac….5 km après, petite pose photos et là je vois que ma selle est baissée, sabotage du Jack à mon avis mécontent !!! Je rehausse ma selle et là fini la rigolade, CHRIS HOY sur le vélodrome, je me
sens véloce, pas très longtemps…les premiers véhicules montent à la station surtout le personnel type moniteurs, pisteurs et la déneigeuse… « Mais qu’est-ce que vous foutez là, vous avez des chaines sur vos bécanes »…le mec n’en croit pas ses yeux, début février, température glaciale, 3 cons avec frontales, matos de ski et VTT….JE REVE !

 

3.JPG

 

P2070003.JPG
P2070009.JPG

 

Eh bien nous on ne rêve plus, nos pieds sont transformés en parpaings glacés, le ROSEAU s’est mis en mode gestion ou hibernation, moi je suis en chasse patate derrière NIKO, qui trouve ça assez facile et qui savoure pleinement ce moment de grande intensité. Le réconfort arrive avec des véhicules qui nous klaxonnent, nous serrent les poings et surtout nos camarades de la LEMUR TEAM qui montent pour faire la session SKI/raquettes. Les 1ers sont nos fameux Landais suivis de la troupe, on est porté par leurs encouragements, ça fait du bien au moral. J’ai l’impression d’être Miguel INDURAIN transcendé par les paroles évangéliques de JESUS MIGUEL ECHEVARRI, le grand directeur sportif de la BANESTO. Les jambes commencent à être lourdes, du moins pour le Roseau et moi-même, NIKO QUINTANA est parti comme une flèche dans les derniers kilos…

 

P2070012.JPG
P2070016.JPG

 

 

On arrive enfin au parking dans une ambiance surréaliste, brouillard épais, heureusement les copains sont là, applaudissements nourris, il faut maintenant enfiler les chaussures et les skis pour la montée directe vers le SOUM COUY…-12°C, on est en mode ESQUIMAUX…le roseau s’est transformé en Mister Frizz. Obligé de lui mettre ses godasses de SKI et de lui lacer…..il faut le rallumer, le liquide sanguin à gelé….Bon 5 minutes de ski de randonnée plus tard et on est chaud brulant !!!!

Voilà 2 H de bicyclette, 18km, 1190 D+, pas une grande performance chronométrique mais un grand souvenir partagé, respect à  nos ancêtres pyrénéens !!!.

NO PASARAN !!!

 

 


 

 

ACTE 2  /  SECTION SKI RANDO / RAQUETTES  - Samedi Matin

 

CHASSEUR UN JOUR ... CHASSEUR TOUJOURS

Récit de Jéjé , notre Chasseur Alpin

 

 

Samedi 6h00: Je récupère Greg chez lui et nous prenons la route pour le premier rendez- vous LEMUR TEAM de la saison avec au programme une rando en ski et la participation au Trail blanc d'Issarbe. Les conditions climatiques sont exceptionnelles: il a neigé toute la semaine (même en plaine!), si bien que la course du dimanche a failli être annulée et les équipements sont rendus obligatoires pour se rendre à la station. De plus Météo France nous promet un beau soleil.

Le voyage se déroule normalement jusqu'à ce que nous apercevions dans la montée de La PIERRE, la silhouette de 3 individus sur leurs vélos, skis de randonnés sur le dos et frontales vissées sur la tête!! La situation peu commune nous fait penser qu'il pourrait s’agir de membres de notre groupe ...Pari gagné, lorsqu'on arrive à leur hauteur, il s'agit bien  de Niko, Laulau et Stéphane en plein effort. Quelques encouragements et on ferme vite les vitres ... -12C° tout de même. Le ton est donné pour le week-end...

Arrivés à La PIERRE, nous louons le matériel et  rejoignons vite le point de rendez-vous. Petite photo de groupe et c'est parti...

 

1.JPG

 

Nous démarrons notre randonnée au pied de la station en alternant hors piste  et bordures de chemin damé.

 

4.JPG


5.JPG


P2070030.JPG


P2070032.JPG

 

 

Les paysages sont fabuleux, le froid a figé la neige cumulée sur les arbres et les premiers rayons de soleil nous réchauffent. Autant de bonnes sensations qui me rappellent mon service militaire en tant que chasseur alpin...mais malheureusement cela ne va pas durer. En effet, mon investissement pour les fêtes de fin d'année ayant été optimal..., ma forme physique est donc au plus bas! On gravit, mètre après mètre, les 500 ou 600 mètres de dénivelé ponctués de pauses, trop courtes à mon goût. Cette LONGUE  ascension qui se termine à la station météo de SOUM de COUY  est récompensée par un paysage à couper le souffle: la chaine des Pyrénées enneigée qui se découpe sur fond de ciel bleu ... du bonheur à l'état pur.

 

6.JPG


7.JPG


8.JPG


9.JPG


10.JPG


P2070044.JPG


P2070056.JPG

 

Cela relativise le fait que j'ai oublié ma gourde à la maison. (Oups!).., heureusement Niko m'offre un peu de glace à la menthe en guise de boisson pour me refaire. Didier nous sort le CALVA, GREG est le seul à tenter l'expérience ...peut être un signe pour la fin de la journée... La gratification de toute ascension  en ski de randonnée  est à mon  avis la descente.

En fait, pas toujours: la première portion est à la hauteur de mes attentes mais très vite mon physique me fait défaut, mes jambes brûlent et ne peuvent plus faire sortir mes spatules de toute cette poudreuse...Un comble!!! Je rejoins tant bien que mal le groupe qui m'attend et qui ne manque pas l'occasion pour me chambrer...

La soirée qui couronne cette première journée ravive à nouveau en moi des souvenirs "lointains": Le partage d'une bonne bouteille de rhum arrangé entre amis autour d'une belle flambée avec pour toile de fond une passion commune: la MONTAGNE.

Comme une évidence, la devise des chasseurs alpins me revient en mémoire:

CHASSEUR UN JOUR CHASSEUR TOUJOURS

 

 


 

 

ACTE 1 bis  /  SECTION VTT  - Le retour

 

Récit de Lolo, notre Roberto Laiseka

 

La fin de l’histoire….15H30, Le ROSEAU et moi-même habillés comme des scaphandriers (vestes+blouson+blouson…) entamons la descente du col….toujours en VTT (La MAKINA prend des cours de godille !!!). On se caille sévère, je prends la tête dans la descente, on m’amuse bien finalement jusqu’au pied de la MOULINE….mais cette fois ci pas question de reprendre le Camion, c’est direction le chalet de Lanne en Barétous 14 km plus loin. Je ne suis pas très inquiet, on va rentrer en rigolant avec le Steph en reparlant de  cette belle journée. Bien non, notre Roseau me double et commence à appuyer comme un fou…compteur entre 30 et 40km en VTT …. Je suis derrière en position aérodynamique, mon seul objectif rester dans sa roue….mais je me dis il est complètement tarer. On passe d’une température corporelle de 10°C à 60°C, je suis en ébullition sous mes 5 couches et mon pantalon de ski. On approche d’ARETTE, j’essaie de le calmer et lui faire une Jean Paul Ollivier, « tu vois là, t’as l’église baroque, là le magasin de cycles Tilhous, une adresse légendaire…ça dure 2 minutes. « Combien ils nous restent » me dit ’il, je pense un peu plus de 5 km et je ne peux pas te prendre de relais si tu continues comme ça……réponse du Roseau « mets-toi derrière »…..il rallume sa 106 Peugeot SP et c’est reparti, j’en peux plus, j’ai les cuisses qui grincent.

On arrive au Chalet presque en dérapage (31 km en 56 min)…mais Steph, qu’est ce qui ce passe dans ta tronche ?, réponse :

'' je me sentais bien, je roule actuellement avec des triathlètes sur BERGERAC, c’est vraiment sympa on fait des 80 km avec des pointes à 45km/h''

………ah oui, génial, tu m’as défoncé épais, je m’affale sur une chaise, j’ai compris que le trail blanc du lendemain serait très délicat !!! Je confirme que mes cuisses sont restées quelque part entre Arette et Lanne.

 

 


 

 

ACTE 3  /  SOIREE AU GITE  - Samedi Soir ... jusque Dimanche matin ...

 

Récit de Fifi

 

 

 

          En fait , les journées de la « Lemur Team «  c'est un peu comme un match de Rugby , ça se joue en 3 mi-temps , Je ne reviendrai pas sur les 2 premiéres déjà racontées précédemment ( merci NCIS ) . Donc retour de '' La Pierre  ''  , arrêt pour récupérer mon dossard à la Mairie ( le basque est prévoyant ) . Arrivée au gite 18h15 et début des hostilitées . Match (de rugby bien sûr) à la télé , au coin du feu et une biére à la main ...et les autres sont obligés d'aller chercher les dossards . Il est malin le basque. Préparation de l'apéro   retour de certains …  

18h30 essai des Ecossais la pression monte , mais pas qu'à la télé .

Deuxième biére pour les basco landais pour faire retomber la pression .

 En bout de table les gazelles viennent de marquer le premier but :     Gazelle 1 , Jurançon 0 

19h00 le match reste tendu,  pas comme nous qui poursuivons notre bon breuvage . Les gazelles suivent de prés avec de franches rigolades

19h30 « instant de panique «   ... plus de biéres ….. mais non il y en avait planquées dans le frigo 2 . Ouf... 

Puis coup de tonnerre :  Gazelle  2  , Jurançon 0  .  Le match commence a tourner à la raclé . 

20h00 Gigi et Fifi annoncent leur participation à l'Euskal 2015 : stupéfactions dans l'assemblée qui n'en revient pas , le nom de l'equipe est aussitôt annoncé :  «  GIFI «  ...

 

20h30  début du repas . Nous on passe au rouge alors que les gazelles continuent le meme liquide . Elles avaient la réserve. Raclette pour tous le monde

  

22h68 ...  «  THE PRESIDENT «  lance l'assemblée Générale de la Lemur ( quel casseur d'ambiance ) . Tout se passe bien , pas de questions tout à l'air parfait . Je pense que le rouge y est pour beaucoup . Grosse prestation de fifi qui a bien seconder The président avec ses interventions . Tata et ma femme n'en reviennent pas . Didi , elle, nous a quitté ( apparemment probléme de crampons ) .

 

22h72  Assemblée Générale terminée ...chacun va se coucher …... sauf des petits irreductibles petits gaulois .

 

Là , Alain (euh Tonton Patrick pour les intimes )  sort la potion : un Rhum  maison  . Direction la Reunion : Embarquement immédiat pour Tata , Tonton … Alain , Jerome  , Greg , Gifi , Vero  et Céline ( c'est la petite nouvelle ) et Niko ; parce que The président c'est pour le chambrer un peu . Réunis autour de la cheminée on finit la soirée et la bouteille en très bonne compagnie . Perso je pense que Greg a abusé de la potion .  

01h15 là il est l'heure de se coucher , demain ça va piquer . Cela me rappelle les 3é mi temps .

  

   Voilà pour nous La Lémur c'est ça :

-      la famille

-      une bonne dose de sport

-       et des 3é mi temps de fou 

  De super moments partagés entre potes , famille et ça cela n'a pas de prix .

          VIVEMENT  LA PROCHAINE

 

 

20150207_215321.jpg


20150208_013202.jpg


20150208_013550.jpg

 

Une chose est sûre ... ça rigole pas là non plus! Pas de demi-mesure! Les bouteilles sont tombées sévères ... et ça c'est terminé à 1h30 au rhum arrangé ... 

De quoi faire trembler un éthylotest chez certain ...

 

 


 

 

ACTE 4  /  TRAIL BLANC D'ISSARBE  - Dimanche Matin

 

LE TRAIL BLANC ... PLUS BLANC QUE BLANC

Récit de Laurent  - Organisateur

 

 

Trail Blanc d'Issarbe – 14/8 Km - 2ème Edition

 

Le Trail Blanc des Pyrénées Atlantiques, au cœur de l'espace nordique d'Issarbe, en Vallée de Barétous.

 

 

 

Durant le week-end du 1er février, il est tombé une quantité incroyable de neige avec près de 1m50 à 1500m d’altitude. Après quelques inquiétudes au mois de janvier, on savait que la neige serait présente en quantité pour la 2ème édition du Trail Blanc d’Issarbe. Les 350 dossards proposés sont tous partis un mois avant la date de la course et les concurrents sont venus du Grand Sud Ouest : de Gironde, des Landes et de la Côte Basque. Mais en raison de ces énormes chutes de neige et du grand froid qui persiste, la route d’accès à Issarbe met du temps à être déneigée. Après une dernière réunion avec la mairie de Lanne-en-Barétous et la D.D.E., le jeudi soir, on décide de maintenir la course. Le week-end s’annonce beau mais l’état de la route nous oblige à réglementer l’accès à la station, ce qui va refroidir un certain nombre d’inscrits peu habitués aux routes de montagne enneigées.

 

Samedi soir, pendant la remise des dossards à la mairie de Lanne, Nicolas Darmaillacq a accepté très gentiment de partager son expérience de l’Ultra Trail. Sa « conférence » très bien  préparée et présentée est vraiment appréciée.

 

A Issarbe, la nuit est claire, étoilée et la neige damée durcie en surface devait permettre une course agréable… mais à 5h du matin, un épais  brouillard s’est formé et recouvre tout le massif. A l’arrivée des concurrents, la visibilité est faible (pour ne pas dire nulle) et la neige s’est ramollie! Tout le monde arrivé à bon port a du affronter des conditions devenues difficiles.

 

Le départ est donné à 10h, avec départ commun pour les parcours de 8km et de 14km (d+450m). En haut de la première montée, Nicolas Apiou, le skieur alpiniste de la Vallée d'Aspe voisine, Nicolas Darmaillacq et Benat Marmissolle, auteur d'une très belle saison 2014 avec une grande victoire au Trophée du Vignemale ont pris une petite avance. mais la neige sans consistance fait déjà son effet et pour l’ensemble du peloton, chaque foulée est une véritable épreuve. La magnifique forêt d’Arbouty offre un paysage qui n’a rien à envier au grand nord canadien. A la séparation entre les deux parcours, un certain nombre de coureurs qui s’étaient inscrits sur le « long » préfèrent revenir à la station et finir sur le 8km tellement le terrain est usant !

 

Sur ce 8km, le jeune Loïc Robert du club organisateur de Xiberotarrak s’impose en 52' alors qu'il n'est que cadet !  Isabelle Thiéblot gagne chez les féminines.

 

Sur le parcours de 14km, quelques passages hors pistes damés en raquettes donnent l’impression de pénétrer dans un sanctuaire blanc et silencieux. Le bois de Légorre abrite encore quelques couples de Grand Tétras, oiseau rare, emblème du site nordique familial d’issarbe montrant bien que l’on est là dans un site sauvage et préservé. Après une première moitié de parcours disputée entre les 3 hommes de tête et quelques changements de position, au Km 8 c'est Benat Marmissolle qui a pris la tête et la conservera jusqu’à l’arrivée, Nicolas Darmaillacq devançant Nicolas Apiou pour les autres places sur le podium. Chez les féminines,  Sandra Pradalier, une raideuse venue de Gironde, s’offre une très belle victoire devant Jocelyne Pauly (Vainqueur Challenge Ossau 2014, vainqueur des Hospitaliers 2014 et 2ème à la Skyrhune 2014 entre autres) et Séverine Duhalde (3ème de l'Ultra de l'Euskal Trail 2014).

 

 

IMGP7678.JPG


IMGP7875.JPG

 

 

Tous les visages à l’arrivée sont marqués par l’effort et le froid, le givre recouvrant même les cheveux et les cils ! Heureusement, le ravitaillement d’arrivée, avec un sandwich et une excellente soupe aux légumes chaude réchaufferont les corps et tous les coureurs retrouvent très rapidement le sourire après cette belle expérience, sur ce Trail Blanc, plus BLANC QUE BLANC. Bravo à tous les participants et aussi aux bénévoles disposés sur le parcours. Résister au froid a été pour eux une sacrée performance 

 

http://www.pb-organisation.com/

 

 

 

 

 


 

 

 

ACTE 4 bis /  TRAIL BLANC D'ISSARBE  - Dimanche Matin

 

 

 

9h38...

 

Récit de Greg - Alias Tic ou Tac

 

 

YES !!!! il est 9h38 dimanche matin et nous sommes encore à 5Kms du col d’ISSARBE pour le départ de la course du Trail Blanc prévu à 10h. 14Kms dans la neige, juste à bonne température , -6°, et voilà que JEJE, DIDIER, GIGI et compagnie sont allongés sous la Mégane pour enfiler cette punaise de chaine récalcitrante et un maillon qui broque la pose. Je suis dans la voiture, avec les niveaux encore très hauts de la veille ( je crois que JEANPHI est pareil d’ailleurs vu sa tête dans le rétro…….Il faut que je sorte les aider, obligé….je vais d’abord dans le coffre et là,  surprise, un paquet de gâteau et une bouteille d’eau, le top !!!!!!  Le PIMS ne fait pas un pli mais voilà qu’il me fait remonter des vapeurs de la vielle, dignes des grands soirs et me rappelle la raclette d’hier soir partagée dans une ambiante de dingue avec les pots ( et les femmes DECHENEES, UN TRUC DE OUF et 4 jurançon de moins !!!!!) et la fameuse bouteille de rhum….c’est la faute d’Alain ça, il aurait pas dû la sortir…….

 

 

11.JPG

 

 

9h38 ……je n’imagines pas que je vais finir ce trail de fou avec de la neige jusqu’aux oreilles, et le finir en plus, avec un temps des plus raisonnables puisse que je suis largement devant le dernier  concurrent  avec plus de …….…………10 minutes d’avance!!!!!! Trop fort. Mais OUI, c’est fait et voilà même qu’au 10 IIème kilomètres plein gaz que des pensées de fou me traversent l’esprit…..c’est trop beau et trop bon de courir et puis c’est presque fini alors pourquoi pas continuer et descendre en courant jusqu’au gite ! !!!! OUH LA LA, le rhum Lé encore la et puis au 13,85KMS, voilà l’arrivée et les crampes …. Dur dur !!! alors après un bref coup d’œil au buffet, une bonne soupe me tend les bras et me ravive …….quel pied ce trail. Merci LAURENT pour cette superbe course.

 

12.JPG


13.JPG


14.JPG


DSC_4115.JPG

 

 

 

9h38……..je me promets de ne pas revenir dans cet état de grande forme mais je sais bien que j’y serai l’an prochain……..

 

 

 

 

Merci à tous pour ce moment digne des grands « lemur camps ….. »

 


 

 

 

GALERIES PHOTOS

 

Photos de Christophe

 

Ski/VTT/Raquettes Soum Couy par Niko

 

Sortie Soum Couy par Jack

 

Trail Blanc ISSARBE par Jack

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



12/02/2015
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sports pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 136 autres membres