Le Blog du Lémurien

Le Blog du Lémurien

GTVO Edition 1 : I'll Be Back !

image.jpg

 

 

 


 

Que je l'attendais cette Edition 1 du Grand Trail de la Vallée d'Ossau !

 

Cette magnifique Vallée qui m'est si chère … cette Vallée qui n'avait pas d'épreuve longue distance où l'on part à la découverte des Montagnes … cette Vallée le méritait … et PPA l'a fait ! Tout juste sortis de leur organisation extrêmement complexe du Raid Aventure du mois de Juin, toute l'équipe de Pau Pyrénées Aventure s'est replongé dans l'organisation de cet événement. Dans une démarche complètement désintéressée (y a qu'à voir les tarifs d'engagement et les prestations fournies), par passion, par amour de leur Vallée, pour mettre en avant un terrain de jeu infini, leur patrimoine local,  … pour le PLAISIR des coureurs !! Les valeurs de départ sont déjà hyper saines.

 

Site Officiel GTVO

 

 


 

 

GOPR5900.JPG

 

 

 

 

Je voulais en être. Aucun doute, mon cerveau était bien branché en mode ''GTVO'' depuis longtemps … mais … mais il y a un mais.

Les dernières semaines ne ne sont pas passées du tout comme prévu. J'ai voulu nier l'évidence... c'est même plus la tête mais le cœur qui voulait que je sois à Laruns ce 19 Juillet … mais le corps ne suivait pas depuis longtemps. Après le Raid PPA des 14-15 Juin, une inflammation au Tendon d'Achille s'est déclenchée brutalement lors d'un simple footing de reprise … un signal d'alerte. J'ai donc mis au repos … me rassurant en me disant que la forme ne disparaissait pas comme ça. 2 semaines ont passées, puis la douleur étant encore trop forte, j'avais du me résigner (et Dieu sait si elle était importante aussi celle-là pour moi) à ne pas prendre le départ du Trophée du Vignemale …  puis 2 nouvelles semaines ont passées, du repos … la douleur semblait s'atténuer … j'ai fait 2-3 sorties vélo de 2h … en forçant un peu, histoire de me convaincre que tout allait bien … alors pourquoi pas ! Je serai au départ du GTVO, sur un malentendu ça peut marcher !!! Ca doit marcher !!

 


 

 

 

Et me voilà donc au départ du GTVO ce Lundi 19 Juillet avec les potes de la Lemur Team bien présents pour ce bel événement Trail.

Très difficile décision à prendre pour l'organisation la veille de la course : la météo ne semble pas leur faciliter la tâche, Risques d'orages importants en fin de journée le samedi, donc impossible d'envoyer les coureurs sur la partie finale extrêmement isolée de tout. Modification du parcours pour rester sur la partie basse. Décision indiscutable … et de toute façon le lendemain personne n'en demandera plus … avis pour l'année prochaine, le GTVO, c'est du très costaud.

Courte nuit dans ma petite toile de tente, à l'arrache, bercé par les rafales de vent (et la porte métallique du gymnse à côté qui fait que couiner)... réveil à 4h00. Direction Place de Laruns, pour le départ à 5h.

 

GTVO (1).JPG

Crédit photo : Bertrand Clément - PhotosPyrénées.com

 

 

Très bon moment que ce départ. De quoi motiver les troupes, les PPA ont mis les moyens pour rendre cet instant plus fort : musique qui va bien, fumigènes, le son des cloches (côté local à renforcer pour 2015 les gars !! ), quelques feux d'artifice … bref... on y est … c'est parti pour un Grand Trail de la Vallée d'Ossau, en solo ou en duo, pour quelques 70km et 4200m de d+ (73km-5400d+ initialement prévus), en passant par de beaux sommets, de belles crêtes … pour contempler toute la partie basse de la Vallée, entre Louvie et Laruns par ses 2 versants.

 

 

 


 

 

 

Pour ce qui est de ma course … le récit va être (pour une fois) très court...

Un départ prudent … à l'écoute des sensations : le tendon me titille mais ne crie pas trop fort … ça le fait. Je suis en retrait. Première erreur, je suis parti trop couvert, le buff et les manchettes sont de trop au bout de 10' … et le tee-shirt technique était inutile... j'ai chaud !! Dans la nuit, je remonte petit à petit, je me sens pas trop mal … puis je reviens sur un groupe avec Pierre Mouluquet et Patrick Bruni. Le bon groupe. Je me cale là et nous voilà partis par la Montagne Verte, ce superbe belvédère au dessus de Laruns et face aux beaux sommets Ossalois et au massif du Ger. Malgré un coup de tonnerre et quelques gouttes … les premières lueurs du jour seront de toute beauté ! Superbes panoramas, superbes sentiers qui nous mènent sur les hauteurs du Col d'Aubisque, au Soum de Grum. Près de 12km et 1400md+ depuis le départ … direct dans le vif ! Le rythme me semble correct … puis sur les dernières pentes, Pierre Mouluquet force le tempo. Le groupe explose.

 

GTVO (7).JPG

 

GTVO (10).jpg

 

 

Je le suis à distance, je reste à mon rythme … la route est très longue. Passage au premier ravitaillement. Je m'arrête faire le plein. Puis c'est reparti avec encore des vues imprenables au dessus de la mer de nuages, des conditions exceptionnelles au vue des prévisions. Pierre semble creuser des petits écarts petits à petits … là c'est clair, son rythme de croisière est supérieur, inutile de lutter, il faudra compter sur une défaillance pour le revoir … mais la défaillance personnelle n'était  pas dans les plans !!

 

GTVO (5).JPG

Crédit photo : Bertrand Clément - PhotosPyrénées.com

 

10402955_10204518443068149_6471414223331262270_n.jpg

Crédit photo : Bertrand Clément - PhotosPyrénées.com

 

10492162_10204518442828143_4214345200332961315_n.jpg

Crédit photo : Bertrand Clément - PhotosPyrénées.com

 

 

 

 

 

 

Et pourtant … sans jamais avoir été en surrégime, la forme va s'étioler petit à petit au fil des kilomètres … la remontée au Col de Lallène est déjà pénible mentalement (alors que je reste second) … puis le travers vers le Col de Jaout interminable … dès qu'il faut courir ou trottiner j'étais dans le dur. Un mauvais passage me dis-je. Je profite du ravito pour manger et boire tout ce qu'il faut, et je repars avec le groupe de chasse (le premier relayeur et les futurs podiums du solo). Les descentes techniques me redonnent un léger avantage (mais les sensations ne sont pas terribles, je suis crispé, contracté … un peu comme quand on a pas fait de montagne depuis un moment...) … puis dès que ça ''roule'' un peu, tout devient très compliqué. Là où il faut récupérer, je pioche, de rame, … tout sauf courir …  un superbe ''spectacle'' me distraira quelques instants : une vache morte gisant à quelques mètres du passage en train de servir de repas à près de 80 ou 100 vautours qui n'avaient pas l'air décidés à lâcher l'affaire … impressionnant !

 

Port de Castet.jpg

 

Puis passage au Port de Castet (Ravito3), quelques longueurs, un bout de route, de la piste … je n'arrive pas à me refaire, bien au contraire, ça devient de plus en plus compliqué, comme si je n'avais pas le foncier pour aller plus loin !! ????  … Montée du Rey. Une montée comme je les adore, un sentier droit dans la pente, … mais là ça le fait très moyen. Le passage au dessus des nuages sera une courte bouffée d'oxygène, avec l'Ossau en toile de fond … mais il faut se vouer à l'évidence, la condition n'est pas là. Il faut arrêter de se mentir, même si ma tête voulait que je sois sur ce GTVO, ces 5 semaines de ''pause'' n'ont pas permis la meilleure préparation physique. 1 semaine d'arrêt c'est bon, 2 semaines ça peut faire du bien … mais après faut se réveiller ! No pain, no gain !! Ce sport ne laisse pas de place aux miracles … Notre Dame de Laruns ne peut rien y faire …

La descente du Rey, bien que glissante, est plutôt du genre ''facile'' avec ces beaux virages, et devrait permettre de récupérer. Il n'en est rien, j'arrive à Louvie complètement défoncé. Je ne me cacherai pas derrière une douleur au Tendon d'Achille, de ce côté là ça aurait pu le faire. Non tout simplement j'étais hors-forme pour affronter une telle course, un tel parcours … le GTVO est un parcours extrêmement exigent, avec de grosses difficultés, de grosses portions sauvages sur terrain difficile et aussi quelques portions de course … je vous fait pas un dessin, il faut être à 100%, il faut se préparer pour ne pas subir ! J'ai subit … beaucoup subit au fil des heures qui passaient … je ne le voyais pas du tout comme ça ce GTVO... aucun plaisir, un chemin de croix … pourquoi continuer ?  Je n'aime pas abandonner. Il faut honorer son dossard, respecter les coureurs, respecter les organisateurs … j'ai beaucoup pensé à mes enfants et mes parents qui venaient m'encourager du côté de Marie-Blanque … je pense à tous ces coureurs qui vont passer 10h, 12h, 15h à souffrir sur les sentiers … et moi au bout de 4h30, je suis déjà ko ??? Je me pose au ravitaillement. Les copains sont là. La décision est dure à prendre, mais finir pour finir, quel intérêt aussi ? Pour dire qu'on a fini ? Non, il faut quand même y trouver un peu de plaisir, ou avoir le sentiment de relever un défi  nous paraît impossible, remplir un objectif fixé … ce n'est plus le cas malheureusement ce jour là … je décroche mon N°57 … la sentence tombe, GTVO terminé par la petite porte.

 

 


 

 

GTVO (9).jpg


GTVO (11).JPG

 

Un énorme coup de chapeau à Pierre Mouluquet pour sa victoire magnifique. Une victoire à domicile, lui le Montagnard de la Vallée. Le chrono est superbe (8h et devant toutes les équipes!), et c'est un coureur très jeune (24ans) qui promet. Les jeunes ne font pas légion dans cette discipline de grand fond, tous les discours tendent à dire qu'il faut y aller par paliers, … il n'est en rien selon moi, il faut y aller avec passion ! Et Pierre a cette Passion de la Montagne. Ski Alpinisme l'hiver, Trail l'été, il fait des courses, mais pas que ! Ceux qui ont suivi l'an passé ma ''QUINTE FLOCHE EN VALLEE D'OSSAU - LES 5 PICS MAJEURS DANS LA JOURNEE'', cet enchaînement Ossau-Lurien-Palas-Balaitous-Ariel d'une traite, et bien je tiens à rappeler que c'est Pierre qui l'avait tenté et réalisé le premier en 2011, à tout juste 21ans ! Ça c'est beau et prometteur. Bravo Pierre, victoire magnifique ! Continues comme ça surtout, sans te prendre au sérieux, avec cette passion toujours présente.

Un énorme coup de chapeau à tous les finishers, car ce GTVO n'est pas une promenade de santé. Quelque soit le temps réalisé, il faut une sacré dose d'abnégation pour rallier Laruns. Avis à tous les motivés pour 2015, si on retrouve le parcours intégral initialement prévu … c’est du très très lourd ce GTVO en terme de difficulté !

Du même coup bravo à l'équipe PPA d'avoir mis sur pied (de main de maître encore une fois) cet événement d'ultra-endurance qui manquait dans cette Vallée.


 

 

Une chose est désormais sûre, je reviendrai. Je ne peux rester là-dessus. Je me préparerai en conséquence cette fois. Pour prendre du plaisir et donner le meilleur de moi-même sur ce parcours qui le mérite... et qui le demande !

Place désormais à un break. Ce début de saison était très (trop) ambitieux, et cette blessure survenue post Raid PPA l'a rendu impossible. Forfait Vignemale, Abandon GTVO, Forfait Buff Epic Trail … ça fait beaucoup … mais je ne suis pas du genre à me morfondre. J'ai profité, j'ai certainement provoqué cette situation, donc il faut écouter le corps, patienter un peu et ça ne repartira que de plus belle. J'ai envie d'aller faire de la Haute Montagne dans les Pyrénées, j'ai envie de m'investir à 100% pour l'organisation de la Skyrhune où je vous attends tous pour courir ou supporter les copains, et peut être qu'un projet en ''Off'' se dessinera d'ici la fin de saison … pourquoi pas !! 2014 est loin d'être terminé.


 

 

 

 

Les Classements

 

http://www.photospyrenees.com/

 


 

 

 

A très vite. Le Lémurien.

 



22/07/2014
5 Poster un commentaire
Ces blogs de Sports pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 135 autres membres