Le Blog du Lémurien

Le Blog du Lémurien

SPRING RAID 2014 - RECIT DE STEPH DELA LEMUR TEAM

Samedi matin arrivée à Sanguinet pour peaufiner et nous préparer pour le raid PPA de juin, Lolo et Niko arrivent ensemble, récupération des cartes, niko trace la route, on parle stratégie de course.

 

1ère épreuve une co urbaine en course à pied, j'ouvre le bal avec niko, tout ce passe bien nous prenons toutes les balises et arrivons premiers, c'est parti pour lolo avec niko pour le vtt, ils tombent sur des furieux de la pédale, le rythme est soutenu mes compères limitent la casse et rentrent à l'assistance lolo à chaud aux cuisses, niko égal à lui même comme d'hab.

Me voilà reparti avec Niko pour un trail'O, le cheminement est très bon, les coupes sont bonnes, certes on à visité les ronciers, la vase pour moi jusqu'au cou pour aller pointer... du coup nous arrivons encore dans un très bon temps qui nous permet de décrocher le meilleur temps, il est clair en course à pied nous sommes en forme.

Epreuve 4 vtt'o mes deux compères repartent à l'assau des rois de la pédales ils auront du mal à tenir le tempo des oranges 'préssées', ils finiront quand même pas trop loin, cette fois çi, c'est Lolo qui se colle avec moi pour la co urbaine d'arcachon, une première pour moi car je vais enfin voir si mes entraînements en orientation vont payer, nous repartons avec les oranges préssées, je suis sur quelques mètres pour voir et me mettre bien dans la carte, notre début de course est identique on commence à prendre notre rythme, ils s'accrochent et sur le croisement ils virent à droite, je reste dans la trace qu'on à mit au point en avant course, première balise dans la poche on fait demi tour, on voit arriver les oranges préssées qui m'ont l'air bien entamées est ce le vtt d'avant !!!!. et nous voilà reparti à la conquète de la deuxième balise, une mauvais position du pouce me cache sur la carte une petite jetée qui nous fait faire un aller-retour pour rien surtout pour Lolo, on continue dans les rues d'Arcachon a slalomer entre les touristes qui se demandent ce qu'on fait là à courir avec un casque sur la tête et une carte à la main, gauche, droite, on monte, on descend, on fait demi tour,  mais voilà tout est prit on peut dérouler jusqu'à la sortie de la co pour passer le relais au lémurien et moi par la même occasion pour repartir en vtt.

 

Depuis le début je n'ai fait que courir ; dur de se mettre sur la selle les cuisses sont déjà pas mal entamées avec ce bitume, je serre les dents car c'est court, je vais tout faire pour avancer au plus vite à mon niveau biensur, je pensais être un peu le boulet mais nous sortirons le 2ème temps de l'épreuve à quelques secondes du premier.

 

Je lâche le vélo et repart avec Lolo à la conquète de la dune du pila un trail 3 balises, une épreuve sur la papier que nous devions faire au coucher du soleil, il n'en sera rien car nous avons de l'avance sur le planning de l'organisation. Nous avions envisagés deux options passer par la plage ou par les crètes, mais nos premières foulées dans le sable et la marée ont fait que nous sommes restés sur la plage; sur la dernière balise on bascule droit dans le pentu pour finir par la piste, une hésitation nous fait perdre 2 ou 3 minutes, mais tout se passe bien car nous retrouvons bien le chemin sur la carte, il ne reste plus qu'à rejoindre l'assistance.

 

Epreuve tractage, Lolo fait le tracteur sur le vtt et niko le funambule sur les rollers 15kms ou niko va fleurter avec les fossés et lolo qui verra ses cuisses gonfler à vue d'oeil, pour une première mes amis s 'en sortiront très bien une 2ème place à la clé.

Les épreuves s'enchainent vitesse grand V, les transitions sont très efficaces, le rythme est toujours bon. Me revoila avec Niko pour ma dernière épreuve de la journée une CO ou l'on finira de nuit, nous allons faire de bonnes coupes, du bon pentu aussi bien en d+ qu'en d-, mon repèrage sur la carte s'affine et je peux commencer à aider niko sur le choix des traces. Retour au camion nous faisons un très bon chrono et accentuons notre avance avant la dernière épreuve de la journée.

 

Lolo et Niko partent pour le vtt'o, un suivi d'itinéraire interminable, j'arrive à sanguinet pour les attendre, j'ai une idée du chrono qu'ils vont faire car je commence à connaître les gaillards, je planifie entre 50' et 1 heure leurs arrivée. Jacquot est avec moi l'heure passe, bon ! 1h15 le doute s'installe en moi, 1h30 c'est sur il y a souci, 1h45 toujours personne,  les premiers arrivent et toujours pas mon équipe, 2h02 les voilà, une erreur de lecture de carte et nous voilà 2mn derrière les premiers, nos 53mn d'avance ont fondus comme neige au soleil, niko est abassourdi par son erreur 37km au lieu de 17 prévus pour l'épreuve, niko en pleine hypo dévore tout ce qui passe autour de lui durant 1h, très fatigué il s'endort même dans son plat de pâte.

 

0h45 au lit, une bonne nuit de sommeil, pour repartir à l'assaut des minutes et des balises. 8H je rentre en action, l'organisation a décidé qu'une personne des équipes doit aller chercher la carte en courant jusqu'au bord de la plage un aller retour sprint de 1km6, le départ est donné, je suis le vélo, je prend la tête des opérations mon but est d'arriver dans les premiers pour ne pas être géné pour prendre la carte et faire mon demi tour sans encombre, chose faite, j'arrive le premier, j'ouvre grand la main, attrape la carte, je ne ralenti pas mon allure et me voilà sur le retour, pour donner la carte qui servira à Lolo et Niko pour le vtt.

Maintenant la stratégie est à fond partout, plus le temps de réfléchir sauf pour les balises, car il faut rentrer avec, j'attend avec Jacquot aux canoés, sur la piste au loin 6 vélos arrivent, les oranges préssées encore eux et les premiers et mon équipe, déjà c'est bon, ils n'ont rien perdu sur eux, le wagon passe comme une formule 1, niko en tête lolo est en queue de peleton mais ne lâche rien. Je me prépare pour le départ en canoé carte dans une main gilet de niko dans l'autre, embarquation immédiate, un peu de zig et de zag avant de nous coordonner; les premiers sont dans notre sillage, il va y avoir de la bagarre sur l'eau, on évolue bien, toujours en contact avec les premiers.

 

Toutes les balises sont prises maintenant dernière ligne droite chaque seconde compte, ma dernière épreuve, je vais tout donner sur les derniers hectomètres, dernier virages le doigt 'la puce' qui trainait sur toute la navigation est derrière moi pourquoi j'en sais foutre rien, pourquoi je ne l'ai pas mise à la main !!!!et donc on aborde ce dernier virage notre bateau est à 2 mètres derrières les premiers, ils nous disent même un peu avant que le raid est pour nous car ils nous on vu courir et savent très bien que nous allons rien lacher, Niko est chaud bouillant, lolo pietine,il a veut faire chauffer les runnings, ...

 

et grand coup de massue... la puce n'est plus dans le bateau,  elle est tombée au moment ou j'ai commencé à vouloir envoyer mes dernières force pour gagner les précieuses secondes et en fait tout est perdu, je retourne pour essayer en vain de retrouver le doigt, mais rien...  le pollen sur l'eau bouche la vision jusqu'au sable. Bredouille, sans classement, nous ne finirons même pas la dernière épreuve. Deux fois que nous avons des problèmes sur le deuxième jour, par contre le jamais deux sans trois ne se fera pas, nous casserons ce dicton.

 

 

On en sort décu certe, mais contents de notre prestation, car nous voulions voir notre état de forme, et je pense qu'on est sur la bonne voie pour le prochain raid qui se deroulera en juin, le PPA.

Si vous voulez du suspense et du rebondissement venez nous retrouver sur ce raid, ambiance garantie.

 

 

 

Le roseau



16/04/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sports pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 136 autres membres