Le Blog du Lémurien

Le Blog du Lémurien

QUINTE FLOCHE EN VALLEE D'OSSAU - LES 5 PICS MAJEURS DANS LA JOURNEE

 

QUINTE FLOCHE EN OSSAU

14 Septembre 2013

 

 

 

 

 

 

Parcours en boucle, au cœur de la Vallée d’Ossau, consistant à gravir les 5 sommets emblématiques que sont l’Ariel (2824m), le Lurien (2825m), Le Pic du Midi d’Ossau (2880m), le Palas (2970m) et le Balaïtous (3144m).

drapeau-ossau.jpg


 

 

P1320760 (Copier).JPG

 

 

Mais pourquoi se lancer de tels défis?

 

Et bien pourquoi pas!

Passionné de montagne, Béarnais de cœur, amoureux de l'effort de longue haleine, des terrains techniques, ces défis permettent de réaliser des parcours qu'aucune compétition ne pourra jamais proposer! Les parcours sont faits sur mesure, sont personnels, et sont symboliques!

 

Personnellement, ce que j’aime dans le trail, c’est avant tout le côté Course en Montagne, c’est une évidence… mais petit à petit, je trouve le trail de plus en plus aseptisé, du fait de responsabilités et contraintes trop lourdes pour les organisateurs, du coup, on s’éloigne petit à petit de la Montagne ! A contrario, moi ce vers quoi je tends, c’est un petit peu plus de Montagne ! Je trouve donc dans ces Défis, ces ‘’Off’, ces enchaînements (appelons cela comme on veut) … un format sur mesure qui répond à mes aspirations actuelles ! Un défi physique mixé de dimensions techniques à ma portée ! Ce sont ‘’mes compétitions’’ à moi, même sans dossard, le but reste le même : me dépasser, repousser mes limites, … et me faire plaisir !!!!!!

 

Le Pic du Midi d'Ossau (2880m), le Pic du Lurien (2825m), le Pic du Palas (2970m) et le Pic d'Ariel (2824m) ne sont autres que les 4 plus hauts sommets de la Vallée d'Ossau! Un symbole. Qui plus est des sommets ‘’qui se méritent’’, des sommets qui ont fière allure lorsqu’on se retrouve à leur pied…Et pour ce qui est du Balaïtous, bien que non Béarnais, il est juste à côté reste le premier ‘’3000’’ de la chaîne Pyrénéenne Ouest! Encore un symbole.

 

Une dernière motivation, c’est qu’il y a une ‘’Histoire’’ sur ce défi. Une Histoire très récente (du moins de ce que j’ai réussi à avoir comme informations), mais quelques Ossalois se sont déjà essayés à ce enchaînement ! De quoi se motiver donc ! C’est faisable ! Quelques jours avant de se lancer, j’ai contacté ces ‘’pionniers’’, pour échanger sur cette grande ‘’ballade’’, avoir leurs précieux conseils sur certains passages … qu’ils nous ont dévoilés sans aucune retenue. Je vais donc commencer cet article en rendant hommage aux ‘’pionniers’’, par un petit jeu d’interviews express.

 

 


 

LES PIONNIERS – Juillet 2008

LE ‘’CARRE OSSALOIS’’ en 15h

Interview réalisée auprès d’Olivier Chevalley

 

 

Peux-tu me présenter cette équipe 100% Ossaloise ?

L’équipe était composée de Charles Cervéra, Jean Bordes, Claude et Françoise Bersans, Didier Péricou, Michel Puyaucale, Michel Sans, Olivier Chevalley.

 

P7262471.JPG

Comment vous est venue l’idée d’un tel challenge ?

Michel Sans, un jour, d’un geste de la main, alors qu’il était sur un des 4 sommets, nous à dit, pourquoi ne pas faire dans la journée l’enchaînement des 4 plus hauts sommets de la vallée d’Ossau. Gigi Bergez (célèbre guide de Laruns) après réflexion et recherche auprès des vieux de la vallée nous a convaincu que ce serait une première. Alors nous avons décidé d’un jour (en juillet je crois) et nous sommes partis de Bious Artigues pour arriver au lac de Fabrège.

 

Quels choix d’itinéraires avez-vous fait enchaîner ces 4 sommets Béarnais ?

Le choix de l’itinéraire n’a pas été très réfléchi je crois car nous aurions pu partir et revenir du même endroit. Mais bon, nous partions, comme toujours pour une bonne balade entre copains sans chercher particulièrement à faire un chrono. D’abord le bonheur de partager entre nous ce qui n’avait jamais été fait et le faire dans la journée. Si nous connaissions parfaitement chaque sommet nous n’avions aucune expérience quant à un tel enchaînement.
Nous sommes donc partis de Bious Artigues au col Suzon par Magnabaigts, sommet de l’Ossau avec encordement dans les cheminées s’il vous plait, descente sur cailloux de Soques, val d’Arius col de Sobes, sommet de l’Ariel, sommet du petit Ariel, descente dans la falaise coté lac d’Arius, traversée sous l’Ariel jusqu’au col d’Arémoulit, col Palas, sommet du Palas par la cheminée Ledormeur (équipée par Gigi Bergez), descente par la même cheminée, col Palas, descente sur le refuge d’Arémoulit ou Pradalier nous a offert une bonne bière, passage d’orteig, col d’Arius puis montée infernale au Lurien par le coté lac d’Artouste, col entre pic d’Arius et Lurien, éboulis de Gabardère, passage de brèche pour rejoindre la voie normale, sommet du Lurien et descente sur Fabrège. Environ 15h.

 

As-tu quelques anecdotes sympas de cette grosse journée entre potes ?

Pour l’anecdote, nous avions dans l’équipe notre septuple champion des courses à la montagne, Michel Puyaucale !...Jean et lui nous avions dormi au chalet à Gabas…au lever nous avons naturellement préparé notre petit déjeuner…mais voila que Mikéou, lui, ne déjeune jamais comme il ne mange ni ne boit en compétition…un drôle de phénomène…nous avons donc insisté pour qu’il déjeune et lui avons préparé un grand bol de thé...boisson qu’il ne connaissait pas !...il n’en avait jamais bu !!...entre l’Ariel et le Palas notre Mikéou qui est si réservé de nature était très excité et comme nous n’avancions pas à son rythme il faisait le poirier sur le glacier de l’Ariel et pissait tous les ¼ d’heure (voir photos) en nous reprochant de l’avoir dopé…il en était tellement inquiet qu’il pensait qu’il était malade…cette situation il ne la connaissait pas…et finissait par être fâché contre nous…de sacrés moments de fou rire !!
Il y eu aussi cette rencontre d’un groupe que nous avions croisé à la monté du vallon d’Arius et qui arrivait au passage d’Orteig alors qu’entre temps nous venions de faire l’Ariel et le Palas. Ils trouvèrent des raisons de justifier leur lenteur en nous disant qu’ils n’étaient pas tout jeune…60ans pour la plus âgée !…quelle tête ils firent quand Jean Bordes leur a dit que lui aussi il avait 60ans !...nous les aurions rencontré au refuge ils nous auraient payé une 2ème tournée !...nous étions des extra terrestres à leur yeux !

P7262441.JPG

Peut-être un nouveau défi en préparation pour les mois ou années à venir ?     

De nouveaux défis ?...oui tenter de faire le tour de l’Ossau, du Balaïtous, du Palas en partant de Bious Artigues, refuge d’Ayous et retour à Bious Artigues…tenté l’an dernier comme entraînement pour le Tor des Géants mais arrêt au Cailloux de Soques au retour car le copain à eu un terrible passage à vide du col de la Peyre St Martin jusqu’à Migouélou…donc beaucoup de perte de temps…et puis la nuit et la pluie nous ont rattrapées !...

 


 

''LES JEUNES'' - Juillet 2011

Pierre Monluquet et Pierre Lechardoy

LA ‘’QUINTE FLOCHE’’ en 14h37

Interview réalisée auprès de Pierre Lechardoy

pierre-lechardoy-et-pierre-mouluquet-ont-gravi-les-cinq-cols_855992_490x326.jpg

 

 

Comment vous est venue l’idée d’un tel challenge ?

Bon bin l'idée est venu en regardant un article de presse avec un copain. 7 personnes avait enchaîné 4 sommets en 18 h. Ariel Palas Lurien Ossau! Je me suis donc renseigné auprès d'un de ces gars là, qui est au PGHM d'Oloron! Il m'a donc indiqué le parcours qu'ils avaient emprunté! Nous avons décidé d'inclure le Balaitous dans ce défi la!

 

Racontes-nous un peu comment s’est passé votre défi !

Nous nous sommes élancés le 15 juillet 2011, Pierre Mouluquet et moi même, à 3h45 du matin! Nous avons commencé dans le brouillard et nous nous sommes perdus sous le pic d'Ariel! On a perdu quelques 20 minutes pour se remettre sur le bon chemin! Tout le reste s'est bien passé, malgré des soucis d'alimentation (mon copain n'arrivait plus à s'alimenter) et la montée sur l'Ossau fut laborieuse mais le soutien d'amis et de la famille nous a aidé! 14h37 est le temps total de la journée! Super souvenir, peut être pas assez d'entraînement sur le long mais très content!

 

Peut-être un nouveau défi en préparation pour les mois ou années à venir ?     

Content que tu t'y sois collé, c'est un honneur, maintenant à nous de s'y remettre!!

 

 

Article de Presse de la République des Pyrénées à lire

''Ils ont gravi 5 Pics en 1 jour : défi réussi pour les 2 Pierres''

 

 

 

 

 


 

14 Septembre 2013

 ‘’LA  QUINTE FLOCHE’’

Niko Le Lémurien et Lolo au départ du Caillou de Soques

 

 

 

 

Comment cela s'est-il préparé ?

 

L'idée nous est venue juste le mercredi dans la semaine! Avec Laurent Althabe, on devait au départ faire autre chose pour tout dire, puis par commodité logistique, nous sommes restés sur nos terres Béarnaises! Le temps de préparer le tracé, et je suis entré en contact avec Olivier Chevalley, qui faisait partie du groupe de 7 Béarnais qui avaient réalisé l'enchaînement des 4 sommets Ossalois en 15h en 2008. J'ai aussi contacté Pierre Lechardoy, qui avec Pierre Monluquet, avaient réalisé ce même défi sur les 5 sommets (avec le Balaïtous donc) en 14h37 en 2011! Les pionniers nous ont mis sur la voie grâce à de précieux conseils! Nous avons échangé quelques mails pour décider d’un cheminement, entre choix stratégiques, contraintes techniques et enchaînement esthétique !

Quel sommet en dernier, comment éviter au maximum les allers retours, comment intégrer un passage à Arrémoulit pour bénéficier du seul point de ravitaillement de la journée, … voilà les choix arrêtés :

 

-attaque par l’Ossau, de nuit. On connaît bien la voie, et mieux vaut attaquer par l’Ossau, car en fin de journée, avec une grosse fatigue accumulée, l’ascension est terriblement longue !!

-pour le Lurien, on basculera par le Col de Pombie et le vallon de Magnabaigt pour ‘’tomber’’ direct sur Fabrèges et attaquer la voie normale et ses 1600m d+ continus. Ainsi, les gros morceaux en dénivelé seront réalisés avec de la fraîcheur. Pour la descente, on fera le tour par le Col du Lurien et le Lac d’Artouste. Vu que nous n’avons réalisé aucun repérage, impossible de tenter la jonction directe vers le Col d’Arious… et difficile de savoir si le gain de temps est valable…

-le Palas en boucle, pour le côté esthétique! Même si c’est un peu plus long, la voie des Géodésiens est magnifique! La descente par la cheminée Ledormeur nous envoie ensuite direct vers le Balaïtous.

-le Balaitous: montée à l’abri Michaud, puis pour réaliser une boucle, montée par l’arête Russel-Packe et descente par la Grande Diagonale (seule prévision qui ne sera pas réalisée).

-l’Ariel pour terminer … mais par quelle voie ?? Le point le plus obscur avant de partir. A la lecture de nombreux topos (Angulo, Ollivier), une option ‘’jouable’’ et à coup sûr la plus directe, est la jonction depuis le Col d’Arrémoulit au sommet par l’arête Orientale. D’autres possibilités existent dans le Cirque d’Arrémoulit … nous allions décider sur place selon les conditions du moment : météo, fatigue, …

 

Carte Globale.JPG

 

Et un jour de Vendredi 13, rdv à Pau avec Lolo sur le coup de 20h, puis montée au Caillou de Soques avec son camion aménagé, un petit repas express … et bonne nuit les petits, une grosse journée nous attends !

 

 

 

 

 

 

 

Comment cela s'est-il passé ?

 

Nous nous sommes élancés, tous les 2, ce Samedi 15 Septembre, à 4h58 exactement, du Caillou de Soques, en direction du Pic du Midi d'Ossau! Nous avons donc gravi l'Ossau de nuit, pour être au sommet à 6h57. Superbe moment, seuls dans la voie, seuls au sommet, aux premières lueurs du jour. Aucun souci de cheminement, malgré cette nuit noire, vraiment de quoi nous conforter dans notre choix d’attaquer par le ‘’Jean-Pierre’’.

 

P1320677 (Copier).JPG

P1320689 (Copier).JPG

 

Descente par le Vallon de Saoubiste jusqu'à Fabrèges, où un isard nous montrait la voie, zigzaguant entre les quelques chevaux qui respiraient la tranquillité à proximité de la cabane... puis vint la terrible montée au Lurien. Ces 1600m d+ continus sont très difficiles, surtout dans les parties basses (forêt) et hautes (après le Col). Nous sommes montés sur un bon rythme, en prenant soin de prendre un peu d’eau au passage du Lac.  Premières rencontres avec des randonneurs. Quelques échanges très sympas, et un ‘’ah c’était vous les lumières sur le rein de Pombie ce matin !!! Et bien…vous tournez à quoi ??!!!’’ … 10h15 nous étions au sommet, avec ces vues superbes sur les lacs … et les sommets à venir ! A la redescente, nous recroisons le duo et là ils nous demandent : ‘’ Par hasard, c’est pas vous la vidéo Youtube Gavarnie-Gabas ??’’ … nous voilà démasqués !! Descente versant Lac d'Artouste puis passage au refuge d'Arrémoulit, toujours aussi bien accueilli par son gardien où nous avions passé déjà l’an dernier de très bons moments ! Je vous le recommande. On discute alors de cette ascension de l’Ariel, qui nous pose quelques doutes. On ne peut pas être mieux placé pour en discuter depuis ce Refuge !! L’arête me fait toujours envie, j’ai vraiment confiance aux topos … David nous donne d’autres possibilités, mais sans certitudes non plus …  nous verrons plus tard.

 

P1320712 (Copier).JPG

Sommet du Lurien

 

P1320722 (Copier).JPG
Jonction vers Arrémoulit par les bords du Lac d'Artouste

 

P1320728 (Copier).JPG
Arrivée au Refuge d'Arrémoulit, face à la crête orientale du Pic d'Ariel

 

 

 

Direction le Palas, en boucle pour le côté esthétique, avec montée par la voie des Géodésiens. Laurent commence alors a montré des signes de fatigue...le rythme baisse petit à petit … les encouragements de randonneurs cette fois complètement ébahis (‘’Non c’est pas possible… vous rentrez pas ce soir ???!! …) n’y feront rien, le Juge de Paix sera le Palas pour mon Lolo !!! Nous parvenons au sommet vers 13h15, par cette sortie des Géodésiens toujours aussi spectaculaire, et avec ce panorama fabuleux au sommet, dominant tous ces Lacs aux différentes couleurs … Je me dis encore, que ces sommets sont beaux !!!!. C’est aussi le sommet où nous croiserons le plus de monde, et beaucoup d’espagnols bien évidemment. Les nuages rentrent, mais rien d'inquiétant, donc cap sur le Balaïtous.

 

P1320736 (Copier).JPG
Montée vers la Brèche des Géodésiens

 

P1320747bis (Copier).JPG

P1320758 (Copier).JPG
Arrivée au sommet du Palas (2970m)

 

P1320760 (Copier).JPG
Lacs d'Ariel et Lacs d'Arrémoulit depuis le sommet du Palas

 

 

 

 

 

 

Passage par la cheminée Ledormeur, où nous dé-escaladons à côté de randonneurs qui ont installé un rappel. La difficulté technique n’est pas énorme, mais le danger vient des chutes de pierres ! A ces ‘’heures de pointe’’, le casque est presque obligatoire ! ‘’Piedra, piedra !!!!!!!’’ … nous voilà passés. Puis nous allons trouver dans le pierrier Olivier Chevalley ! Le pionnier, celui qui m’a donné de précieux conseils ! En rando sur le Balaitous au départ de Larribet, il est venu nous mettre sur la voie ! C’est vrai que cette traversée  pour arriver au Lac Glacé était plus que pénible, en dévers, sur terrain instable… merci Olivier ! Il nous a fallu alors prendre une dure décision : se séparer. Laurent est en perte de vitesse, et le chemin est rude pour gravir le Balaïtous. Nous étions sans certitudes concernant la météo (pluies annoncées dans l’AM), et je pense que la montée (et la descente) auraient été des plus compliquées vu son état de fatigue. Le genre de décisions très compliquées à prendre, impossibles à imposer et surtout non prévues dans les plans ! Je le sens très déçu, je sens qu’il a envie d’y aller … mais est-ce possible ? Les pentes sont plus fortes que sur le Palas !!... Nous décidons de nous retrouver au Col d'Arrémoulit. On se fixe le rdv pour partir ensemble sur l’Ariel ! Après tout, le Balaitous n’est pas Béarnais !!

 

P1320764 (Copier).JPG
Passage de la cheminée Ledormeur

 

Il est 14h20. Me voilà donc parti pour un aller-retour express au Balaïtous par la Grande Diagonale. J’oublie donc la montée par l’arête Packe-Russel, pour faire au plus vite afin de ne pas trop le faire attendre.  15h05, passage au sommet, et retour au Col d'Arrémoulit à 16h10! Là je me suis défoncé ! Je n’ai croisé presque personne, la pause au sommet a été très courte, et je ne pense pas avoir pris beaucoup de photos ou vidéos sur ce tronçon là !! Et puis tout seul c’est plus pareil…

 

P1320775 (Copier).JPG
Le Balaïtous depuis le Lac Glacé

 

P1320776bis (Copier).JPG
Le ''Carré Ossalois'' depuis l'abri Michaud sur la voie du Balaitous

 

 

 

 

 

On se retrouve au Col d’Arrémoulit. Cette fois, je sens le défi à portée de main, il ne reste plus que l'Ariel à gravir! Je motive Laurent pour repartir avec moi, mais il hésite à s'engager à mes côtés sur cette arête orientale qui doit nous mener directement au sommet. La pause n’aurait-elle pas été bénéfique ?  Est-ce un peu d’appréhension par rapport à cette voie méconnue ? … je ne sais pas, mais je n’ai pas réussi à le remotiver ! Ce sera mon plus grand regret du jour, car autant la décision précédente était raisonnable, autant là c’était à sa portée, et il aurait ainsi quand même réalisé le ‘’Carré Royal Ossalois avec Ossau-Lurien-Palas-Ariel’’ … Je repars donc seul sur cette superbe partie technique et aérienne. La météo a évoluée, mais le temps reste stable, nous aurons donc eu beaucoup de chances de côté là. Comme au petit matin, plus personne sur cette montagne, l'Ariel est à moi un petit instant... je savoure ces derniers passages escarpés après un très bon choix pour rejoindre la crête juste après les 2 petites brèches qui pouvaient éventuellement poser problème, je visualise le cheminement parcouru depuis ce matin 5h, apprécie tous les moments de cette folle journée, il est 16h45, je suis au sommet du Pic d’Ariel !!!!!!!...

 

 

P1320728bis (Copier).JPG
L'arête orientale empruntée vue depuis le Refuge d'Arrémoulit

 

P1320783 (Copier).JPG
Le final de l'arête orientale du Pic d'Ariel. Très esthétique.

 

 

 

 

J'attaque alors la descente par la voie normale, seules quelques marmottes m’encouragent en dessous du Col de Sobe, et je retrouve Lolo dans le Val d'Arious! Génial. Nous terminerons finalement ensemble ce beau défi, au Caillou de Soques, à 17h48 très précisément.

 

 ‘’LA  QUINTE FLOCHE en 12h50!’’ 

 

 

Article.jpg

 

 


 

La Galerie Photo Complète en lien direct

Pour mieux visualiser tous ces fantastiques panoramas, pour mieux situer chacun des sommets, identifier quelques passages, ... allez voir cette galerie !

 


La Trace GPS du parcours

Les mesures, la carte, le profil, le fichier gpx ou kml, ... tout est sur Wikiloc

 


 

Les Temps de Passages pour les amoureux des chiffres et chronos

 

Caillou de Soques : 4h58

Sommet de l'Ossau : 6h57

Lac de Fabrèges : 8h25

Sommet du Lurien : 10h17

Refuge Arrémoulit : 11h40

Sommet du Palas : 13h10

Lac Glacé :  14h20

Sommet Balaïtous : 15h10

Col Arrémoulit : 16h10

Sommet de l'Ariel : 16h50

Caillou de Soques : 17h48

 


Le Montage Vidéo

 

 


 

 

 

La boucle est donc bouclée en 12h50 exactement. Un parcours ô combien majestueux au cœur de cette Vallée d'Ossau qui nous est si chère! La satisfaction d'avoir relevé un beau défi est présente, ni plus, ni moins. De telles journées valent autant à nos yeux que de nombreuses courses ou victoires sur certaines compétitions... mais c'est difficile à expliquer.

 

Passionnés nous sommes un point c’est tout, même si cette approche de la Montagne peut paraitre incompréhensible aux yeux de certains.

 

Cap sur le Grand Raid de la Réunion désormais, avec ce beau projet pour ''Les Ptits Bouts'' qui nous tient à cœur, puis nous verrons bien si de nouveaux défis en Vallée d'Ossau (ou ailleurs...) se profilent pour les années à venir! Le terrain de jeu sera inépuisable... et des idées trottent déjà ma petite tête bien sûr…

 

 

 

 

 

Niko Le Lémurien

 

 

 

 

 

 

 



23/09/2013
4 Poster un commentaire
Ces blogs de Sports pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 135 autres membres