Le Blog du Lémurien

Le Blog du Lémurien

OSSAU 2013


 

Lemur Camp Ossau 2013

8-9-10 Mai 2013

 


 

 

 

Un grand cru que cette session en Ossau !

 

Au même titre que de nombreuses autres sessions ( UTMBasque 2008 - Aldudes 2010 - Grand Tour Ossau 2010 - Mt Perdu - Ordessa 2011 - Bardenas 2011 - Néouvielle 2012 - Ansabère 2012   … sans les citer toutes !), ce ‘’Lemur Camp’’ comme on les baptise désormais, restera un grand moment sportif et convivial, au même titre que les plus belles épreuves auxquelles j’ai participé, ou les plus gros défis personnels tentés à ce jour ! Ces moments de partage en Montagne n’ont pas de prix … c’est très difficile à retranscrire par écrit, car ce sont les moments présents, les émotions vécues à des instants précis qui rendent ces sorties en Montagne bien plus fortes que la plupart des dossards derrière lesquels nous courons tous ! … alors je vais avoir tendance à me répéter, mais ces sessions ‘’off’’ entre potes sont depuis longtemps pour moi indispensables ! Partager des moments forts dans notre passion, découvrir et faire découvrir de nouveaux horizons et secteurs méconnus, m’ouvrir et ouvrir les potes à de nouvelles pratiques de Montagne, faire petit à petit de la ‘’vraie’’ Montagne, … voilà déjà des éléments de réponse qui justifient pour moi ma préférence à être en Vallée d’Ossau ce weekend ! Montagne, Partage, Effort, Engagement, Plaisir, Technicité, Sommets, Convivialité, Rusticité, Humilité … voilà les ingrédients de nos ‘’Lemur Camp’’, et nous ne sommes pas prêts de s’arrêter là !

 

 

 

 

 

 


 


 

Donc ce Lemur Camp restera un grand cru, malgré des prévisions météos très pessimistes les jours précédents ! Avec les conditions d’enneigement exceptionnel de cet hiver 2013, cela s’annonçait compliqué avec une météo défavorable … mais au final, nous sommes passés entre les gouttes (ou presque), et toutes les sessions prévues ont été réalisées ! 

4 demi-journées entre le Mercredi Après-midi et le Vendredi Midi , et 5 sessions de réalisées ! Un programme dense mais varié.

 

 

 

Session 1 : Mercredi AM. Raquettes sur le Crête Lavigne-Chérue. 3h. d+1000m

 

 

Session 2 : Mercredi Soir. Trail. Sentier des Fenêtres. 3h15. d+500m.

 

 

Session 3 : Jeudi Matin. Cramponnage. Lac du Montagnon. 4h45. D+1500m.

 

 

Session 4 : Jeudi AM. Course à la Montagne. Trophée du Rey. 45’ à 1h00.D+700m.

 

 

Session 5 : Vendredi Matin. Crampons-Piolet. Pico Garmo Negro (3051m). 4h30. D+1500m.

 

Plus de 5000m de dénivelé dans des conditions de neige parfois difficiles, plus de 15h en montagne, en voilà un weekend choc pour ceux qui étaient venus en préparation !! … mais c’est bien l’état d’esprit et les moments partagés qui sont plus importants !

 

Morceaux choisis en Vidéo pour commencer! 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

Retour en détails

 

 


 

 

 

J 1 Session 1

 Raquettes sur la Crête Lavigne-Chérue

 

 

Au départ du Lac de Fabrèges (1250m), juste après le barrage, le sentier monte direct dans le bois pour atteindre la Cabane de Chérue. Nous avons chaussé les raquettes vers 1600m, ce qui nous a permis d’emprunter un vallon hors sentier, pour sortir direct sous le Col Lavigne. Ensuite, traversée intégrale de la ligne de crête jusqu’au Pic de Chérue (2198m). Retour par les combes enneigées ‘’todo recto’’ vers la Cabane Chérue et le bois en version trail pour finir.

 


 

 

 

Nous retiendrons surtout:

 

-quelques gouttes de pluie au départ puis plus rien !

 

 

-une rencontre avec une horde d’isards sous le Col Lavigne, surpris certainement de notre venue à cette heure si tardive ! Départ 15h … à l’espagnole ! Une première pour Jack, après 40ans de pratique désormais… comme quoi tout arrive…

 

-un petit nuage persistant sur le Grand Pic de l’Ossau … mais nous avons pu admirer la beauté et les parois imposantes de ce pic, symbole de la Vallée (notre Cervin), depuis cette crête Lavigne-Chérue idéalement placée.

 

-les descentes après le Pic Chérue, dans les pentes enneigées. Raquettes rangées, neige idéale, … des pures sensations en baskets! Guillaume aurait presque battu le record du 100m d’Usain Bolt sur certaines portions ! La prochaine fois on monte les cellules électriques !

 

-le nez arraché à Martxel. Faute à une branche que j’ai mal (pas) retenue et qui est venue fouetter son petit nez basque … sympa le guide... béarnais!!

 

 

 

Voilà une première sortie presque inespérée au regard des prévisions météos. Ce qui est fait est fait !

 

 

GALERIE PHOTO COMMENTEE COMPLETE ICI

 

 

 

 



 

 

J 1 Session 2

 Sentier des Fenêtres

 

 

Depuis le Lac de Fabrèges, les plus motivés ont enchaîné avec un retour en mode trail jusqu’à Goust, au dessus des Eaux-Chaudes. Une ‘’petite’’ section à flanc de montagne, en balcon, de 15km environ … mais c’était sans compter les difficultés qui allaient se dresser devant nous ! 3h15 de sortie mémorable au final, avec une arrivée à la tombée de la nuit !

Un peu de route du Lac de Fabrèges jusqu’à la Centrale d’Artouste où on a récupéré le GR10. Ensuite, on a emprunté le passage aérien de la Corniche des Alhas, puis le fameux Sentier des Fenêtres, découvert grâce au magnifique site de Mariano. Cela faisait longtemps que j’avais été intrigué par cet itinéraire jusqu’aux Eaux-Chaudes, avec ces fameuses fenêtres, véritables grottes dans la paroi de la montagne pour accéder à la conduite d’eau sous la Montagne et qui descend vers la centrale de Miégebat. Nous sommes allés voir ça de plus près !

Une superbe session, avec du trail, du débroussaillage, des grottes, des passages aériens, des passerelles d’un autre temps suspendues dans le vide, un superbe coucher du soleil et la visite de la Grotte des Eaux Chaudes ! De quoi bien remplir cette première demi-journée suite à la sortie raquettes précédente !

 

 

 


 

On retiendra surtout :

 

-une chute de Jean Marc sur la seule portion pas technique du tracé! Un petit bobo au coude et il fallait presque appeler l’hélico !

 

-le superbe passage aérien de la corniche des Alhas, histoire de se mettre en jambe avant le Sentier des Fenêtres.

 

-une météo qui s’est arrangée petit à petit, pour découvrir complètement le Pic du Midi et toute la Vallée, et nous offrir des couleurs superbes en cette fin de journée.

 

-une première partie sur le sentier des fenêtres très compliquée ! D’énormes coulées ont complètement dévasté des pans entiers de montagne, emportant forêt et sentier sur leur passage. Un véritable parcours du combattant très pénible … mais heureusement pour nous, nous avons pu passer sur les coulées la plupart du temps. Après la fonte des neiges, ce parcours risque d’être véritablement impossible pour cet été 2013, les tronçons entravés par les arbres arrachés seront je pense beaucoup trop grands pour retrouver la trace derrière… avis aux intéressés !

 

-les visites des fenêtres, frontales à la main. Des ‘’trous’’ de 30 à 40m, obstrués au fond, mais où on retrouve encore des traces de passage, de travaux, pour accéder à la conduite d’eau.

 

-le passage de la fameuse passerelle suspendue. Des marches d’un autre temps, qui n’inspirent pas du tout confiance, complètement irrégulières, et surtout suspendues dans le vide. Pas de main courante, pas d’attaches, il faut avoir le pied sûr et ne pas avoir le vertige ! Tout le monde ne passera pas, c’est certain. L’erreur est interdite… mais tout s’est bien passé ! Regardez la vidéo, le passage est saisissant !

 

-le passage dans l’échelle crinoline, pour récupérer le sentier quelques mètres plus bas.

 

-les points de vue sur l’Ossau enfin dégagé ! Toujours aussi saisissant !

 

-l’arrivée à la plateforme de Miégebat. 300m de vide et la conduite d’eau qui part en fond de Vallée, et un coucher du soleil spectaculaire sur le vallon du Bitet face à nous ! Qui l‘aurait cru quelques heures auparavant !

 

-le final dans la Grotte des Eaux-Chaudes. Plus de 30’ de progression sous terre ! Sans faire de spéléo, la partie large de la grotte permet déjà une grande progression, dans l’obscurité totale, avec un bruit d’eau assourdissant ! Nous sommes remontés jusqu’au bout des échelles et passerelles, jusqu’à trouver les premières cordes fixes. On en restera là … et on a bien fait ! La Grotte des Eaux-Chaudes est un méga spot pour la spéléo, avec près de 11km de galeries !! Retour par le même chemin, à la surprenante colonne d’eau située à l’entrée. Superbe moment sous Terre. Les gars ont compris pourquoi j’avais demandé à ce qu’ils prennent leur frontale en partant !

 

 


 

 

Fin du parcours jusqu’aux Eaux-Chaudes et remontée à Goust pour terminer aux dernières lueurs du jour vers 21h15. Repas collectif au gîte, avec apéro, huitres de Loire Atlantique apportées par Didier avec le Jurançon de Jack, quelques bons pâtés maison, un Château Caresse, les pâtes qui vont bien pour recharger les accus, … bref … ce qui est fait est fait, voilà déjà une bonne grosse journée de remplie !

 

 

GALERIE PHOTO COMMENTEE COMPLETE ICI

 



 


 

 

 

 

J 2 - Session 3.

Cramponnage au Lac du Montagnon

 

 

 

La pire journée annoncée sur le plan météo… 6h30… nous sommes au petit déjeuner… il ne pleut pas ! On maintient le programme ! Une sortie au dessus du gîte, au dessus de Goust (850m) , vers les Pics de la Gentiane (1750m)  et le Montagnon d’Iseye (2150m). Ambiance hivernale assurée avec enneigement dès
1400m sur le versant emprunté. Nous sommes partis à 7h00. Echauffement naturel par le mur dans le bois pour accéder au plateau de Lusque, puis Col de Lusque, Cabane de Besse et Col de Besse. De là, nous décidons de tenter le couloir pour accéder au Lac du Montagnon, au dessus du Col de la Taillandère, en direction des Pics Mardas et Montagnon d’Iseye. Accès au pied du couloir par une belle trace de chèvres toute en crête, puis initiation au cramponnage pour franchir ce couloir de 100m d+ à 40-45° de pente ! Le temps menaçant, nous avons ensuite fait demi-tour. Au retour, pas une seule goutte de pluie encore une fois, et 1500d+ supplémentaires avec un beau passage en crampons piolet !

 

 

 

 

 

Les faits marquants :

 

-l’attaque de Jean-Marc dès le départ … c’est normal, il part léger, il se fait porter le matos par ses sherpas !!

 

-la petite pause à la Cabane de Besse : idéale pour un bivouac rustique dans un beau vallon, avec 4-5 couchages possibles (avec lits et table).

 

-la belle ligne de crête du Col de Besse jusqu’au Col de la Taillandère. Belle monotrace bien escarpée par endroits, petits sauts, quelques pauses des mains, … avec de belles vues de part et d’autre et sur l’objectif du jour, le couloir d’accès au Lac du Montagnon.

 

-le passage en crampons. Une première pour la quasi-totalité de la Lemur Team ! Des conditions de neige parfaites pour le faire, une pente qui se redresse petit à petit, pour une belle sortie devant le Lac du Montagnon ! Vu l’enneigement, nous ne profiterons pas de sa forme particulière en cœur, mais le plaisir de ce petit passage a comblé tout le monde !

 

-la descente de ce même couloir ! Car monté c’est bien, mais descendre c’est une autre affaire ! C’est surtout une affaire de technique. Il faudra quelques mètres à quelques uns pour comprendre le ‘’planté de talon avec élan’’ et alors prendre confiance pour se faire bien plaisir à faire la trace !

 

-le petit azimut en plein bois pour une trace directe au retour entre les cols de Besse et de Lusque, made in Lémurien.

 

-le passage final de rivière, qui malheureusement coûtera une cheville … celle de Didier. Le gaillard est solide … mais le mal est fait … cela arrive souvent bêtement, c’est comme ça… dommage…

 


 

 

Retour au gîte pour 12h00 ! Ce n’est pas beau ça ! Un bon repas pour de nouveau refaire le plein, de liquide et de solide … et on a même eu le temps de se faire une sieste avant la suite des hostilités !

 

 

GALERIE PHOTO COMMENTEE COMPLETE ICI

 

 

 

 


 

 

 

J 2 - Session 4

Course à la Montagne

Trophée du Rey à Louvie-Juzon

 

 

 

La spéciale de ce weekend choc, nous avons aussi participé à une Course ! Une des plus anciennes en Vallée d’Ossau, le Trophée du Rey, à Louvie-Juzon. Une ‘’Course à la Montagne’’, typique des très nombreuses encore existantes dans tous les villages des Vallées d’Aspe et Ossau, qui existaient bien avant notre déroute vers le truc à la mode, le trail ! 44ème édition de cette Course du Rey ! Le  principe est simple : un aller-retour au sommet de ce superbe belvédère entre plaine de Pau et Vallée d’Ossau, au départ du centre du village. 8km500 pour 850d+/d- affichés! Le Challenge des Courses Montagne Aspe et Ossau propose près de 24 courses de Mai à Septembre ! Celle-ci est même une des plus longues, mais toutes présentent cette même caractéristique, un village pendant les fêtes, une butte ou un sommet, et au plus droit dans la pente en fin d’après-midi pour se retrouver ensuite autour de la buvette!

 

Site Officiel des Courses à la Montagne entre Béarn et Soule

 

Calendrier 2013 de toutes ces épreuves atypiques

 

 

 

 

 

 

 

Petit détail là aussi surprenant, les inscriptions sont gratuites ! Oui des courses gratuites, ça existe ! On est bien loin de certaines pratiques actuelles … même déjà à des années lumières !

 

 

 Revenons à l’essentiel, à l’authenticité, à la Montagne ! Je voulais vraiment découvrir ces courses typiques de la Vallée depuis quelques temps, et le partager avec les potes n’était que mieux. Le hasard a bien fait les choses, nous étions dans les parages pour l’une des plus belles courses du Challenge, ce Trophée du Rey 2013 ! Alors pourquoi ne pas y aller, entre deux virées sur les hauteurs !

 

 

 

 

La mauvaise météo tant annoncée est bien arrivée depuis 14h, il pleut fort. Le sommet du Rey est invisible, malgré que la pluie ait cessé juste avant le départ. Nous ne pourrons aller au sommet. Il n’y a pas de sentier, donc suivre le balisage peut s’avérer délicat dans ce ‘’tout droit’’ dans la pente … surtout à la descente. La course est donc ramenée à 7km avec 700m d+/700m d- … déjà pas mal ! Petit discours du directeur de course (Un membre du comité des fêtes de Louvie bien sûr), mise en garde sur les quotas de perte (2 coureurs perdus l’an passé, on va essayer de maintenir les quotas il a dit !! mdrr), record de participants explosés (56 classés), … et sous le regard des fêtards sortis à la terrasse du Bar du village, nous voilà partis à l’assaut du Rey à 16h20 !

 

 

 

Côté course, malgré un départ un peu rude, ça a été une sévère bagarre avec quelques habitués du Challenge ! Ca décape ce format mini-trail (en opposition à Ultra-Trail bien sûr). Pas une seconde de relâche ! Distancé dans les premières pentes, je suis remonté petit à petit. Chaque mètre de retard se récupère tous les 50 mètres… et les écarts sont minimes …faut rien lâcher ! J’ai réussi à basculer en tête … et de suite faut engager au maximum ! Je croise quelques coureurs sur la partie sommitale commune, les écarts ne sont pas importants ! Rien n’est fait ! Impossible de se retourner, c’est tout à fond, plein fer dans la pente. A chaque virage, une relance ! On se croirait en VTT !! Sur le bas, dans le champ, je parviens à tourner un peu la tête et j’aperçois un maillot blanc juste derrière ! Il reste 700m … faut pas lâcher! … arrivé en face du bistrot, on me dit de m’arrêter (ben oui y avait pas de ligne je vous ai dit !) … c’est bon, c’est gagné ! Je remporte LE TROPHEE DU REY 2013 ! Quelle bagarre … et quelle descente de mes 2
poursuivants !! J’ai adoré ! J’ai adoré l’état d’esprit, j’ai adoré le format, j’ai adoré la bagarre continue, j’ai adoré l’engagement … bref, j’ai adoré !

 

 

 


 

 

 

 

Une fois terminé pour tous, une fois la douche chaude, remise des prix ! Et là, énorme surprise, TOUS les concurrents seront appelés pour une dotation ! Incroyable. Tous les gars de la Lemur repartiront avec leur bouteille de Jurançon Cuvée Royale ! Rien que ça! … et pour ma part, avec un bon d’achat de 100euros chez Laguilhon ! Il ne faut pas y venir dans  cet état d’esprit, c’est avant tout l’authenticité de ces Course à la Montagne qu’il faut venir chercher, mais quand même, quand on compare avec certaines pratiques d’organisateurs, cela fait réfléchir…

 

Encore une sacré expérience pour la Lemur Team. Une belle ouverture d’esprit, une belle remise à niveau, un beau retour à l’essentiel, aux bases …  et au final une grosse Journée !! On bouclera ça tous ensemble au gîte, où François nous sortira un beau magret confit, Didier un petit pâté au chevreuil, encore un peu de rouquin, quelques féculents, un peu de pizza, … vous l’aurez compris, on ne
manquera jamais de rien !!!!

 


 

 

 

 

J 3 - Session 5

Crampons-Piolet. Pico Garmo Negro(3051m)

 

 

Vous êtes fatigués … on n’est pas fatigués !  Le Xteph m’a briefé sur la météo … soleil garanti côté Espagnol !... bon … 6h00 … il pleut au réveil … mais j’y crois fort ! Décollage en voiture à 6h30 direction le Col du Pourtalet … et là, les nuages se dissipent, pour laisser place à un ciel bleu incroyable !  Ca sent la grosse journée cette affaire ! Direction les Banos de Panticosa, pour un tracé décidé le matin même tout en déjeunant ! On va s’attaquer à un 3000 en crampons piolet, le Pico Garmo Negro! La encore, il fallait y croire, mais cette sortie restera dans les annales!  Départ des Banos à 1650m, la neige vers 2000m, puis crampons piolet jusqu’au sommet ! Un superbe soleil, une t° très clémente, pas de vent … Petite variante par un petit couloir bien vertical à mi-pente pour des sensations de Montagnards, final par la crête Ouest très esthétique, puis un panorama fantastique au sommet ! Les photos et la vidéo vous donneront une petite idée de cette sortie magique !


 

 

 

On retiendra ici toute la sortie !! Quelques anecdotes ou faits marquants …

 

-la vue imprenable sur le Massif du Vignemale, et tous les sommets alentours : Bacias, Brazato, Enfers, Mont Perdu, Telera, Ossau, Balaitous, Ariel, … que les Pyrénées sont belles en version hiver aussi !

 

-la trace est un gros chantier à faire ! Je m’y suis véritablement épuisé sur un tronçon ‘’mollasson’’. Chaque pas est un combat, le pied s’enfonce et recule de 30cm … je croyais être à 6000m ! Heureusement cela s’est durci un peu sur le final …

 

-… mais le durcissement a été fatal à notre ‘’rookie’’ Didier. Dévissage et belle glissage sur le travers vers le col … et le voilà tout en bas ! … plus de peur que de mal (le passage n’était pas exposé, pas d’obstacle, pas de barre …ça fait juste bizarre…) !

 

-final impressionnant sur l’arête sommitale… une belle ligne avec le vide et de belles pentes de chaque côté ! Mémorable.

 

-descente ‘’à la Kupricka’’, torse nu ! Bon là c’était un peu too much … je n’ai pas les ripes adéquates … mais ça m’a fait plaisir !  lol

 

 

 

SUPERBE GALERIE PHOTO COMMENTEE ICI

 



 

 


 

 

 

Fin du Lemur Camp après un dernier casse-croûte au gîte sur le coup de 14h.

What else ?

 

 


 

 

 

Rajouts : la vidéo de Steph Bip Bip et sa Galerie Photo!

 

 

Galerie Photo Complète de Stéphane

 


 

 

Si cet état d’esprit vous motive, alors lancez-vous !
N’avançons pas les yeux fermés devant toutes ces organisations mercantiles qui
poussent à droite et à gauche ! Ne fonçons pas tête baissée vers toutes ces propositions de stage ou autres reconnaissances proposées bien souvent à des prix complètement démesurés et réalisés souvent avec des groupes à l’hétérogénéité difficilement gérable pour l’accompagnateur! Partez avec vos potes !

 

Juste pour en terminer avec cette petite parenthèse polémique, ce Lemur Camp nous est revenu à 25euros chacun ! Oui oui, vous avez bien lu pour toutes les sessions et journées décrite ci-dessus! 12euros pour les 2 nuits en gîte à Goust et 13euros pour la mutualisation collective des repas et petit-déjeuner! Reste juste à ajouter le déplacement en covoiturage pour la plupart et les spécialités locales apportées par chacun, et voilà un budget réellement imbattable ! Ca fait pas cher du km cette affaire, et si je pouvais, je vous attribuerai bien 3-4 points UTMB vu la dose qu’on se met à chaque fois! Il est certain que ça ne se fait pas tout seul, il faut se démener un peu pour la logistique, maîtriser cartes et topos pour la préparation … mais le jeu en vaut la chandelle, parole de Lémurien !!

 

 

Merci d'avance pour vos petits messages. Et n'hésitez pas pour les questions!



16/05/2013
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sports pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 135 autres membres