Le Blog du Lémurien

Le Blog du Lémurien

LE RECIT DE STEPH

Raid PPA    

(Raid Pour Personne Aguérie )


 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous voilà encore une fois réunis niko, lolo et moi pour aller affronter les raiders, un raid 100% pur, technique, difficile.

 

2 (1) (Copier).JPG

 

Samedi matin 7h30, niko nous attend sur la place de Nay, habillé, frais dispo. Lolo m'a hébergé chez ses parents le vendredi soir et nous arrivons tranquilou. Retrait des dossards, dépôts du sac canyoning, préparation du matos. Tout cela fait, nous partons vers le point de départ qui se trouve au col du soulor, où un prologue nous attend, il consiste à faire 3 fois une boucle  de 2 kms. Niko s'alignera sur les rollers, moi en course à pied et lolo en vtt. Consigne de notre capitaine «le prologue on le fait en dedans, interdit de se mettre dans le rouge » Ok capitaine.

 

 

 

 

Le départ est donné, niko se fait bousculer dans tous les sens, c'est qu'il y a des furieux de la roulette qui donnent le ton. En attendant leur retour, j'en profite pour m'échauffer un peu. Le premier arrive, c'est Vincent Sarrau, il arrive à une vitesse époustouflante dans une technique digne d'un pro, il passe le relais à son équipier, ensuite tout va aller très vite. Les furieux arrivent dans tous les sens, en arrière, sur une jambe, sur les fesses, ce sont des barges, me dis je. Niko n'est pas dans le paquet des 15 rollers qui arrivent et le voilà assurant sa technique qui certe n'est pas au top mais bon il fallait s'y coller sur les rollers et ce n'est pas moi qui y serait allé.

Me voilà donc parti en course à pied sur un rythme que je dirais tranquilou, je me fais doubler, je redouble, il y en a qui soufflent déjà comme des boeufs, mais ils sont fous de se mettre dans cette état.

Le vtt de lolo se fera sans problème.

 

 

Le trio regroupé, nous voilà réellement dans le feu de l'action. Section vtt'o, consigne : rester prudent. Ok capitaine. De mon côté je sens bien un problème, les premières foulées en course à pied n'étaient pas très convaincantes mais sur le vtt, il n'y a pas photo, je suis à la ramasse d'entrée de jeu. Rester prudent !!!! je ne sais pas ce que signifie prudent pour niko, on était tous en file indienne et je peux vous dire qu'il ne fallait pas sortir une oreille pour ne pas sauter. Le vtt c'est fait nous basculons sur le trail'o, du pentu de chez pentu. Et bien vu mon état de forme du jour, je vais pleurer ma mère, je suis dans le rouge et je buff comme un malade. Niko sort l'élastique pour me tracter, lolo en profite pour me toucher les fessiers dans les montées je ne savais pas si c'était pour m'aider ou me faire du bien mais bon …......passons.

 

2 (5) (Copier).JPG

 

Course orientation, un moment clé de la premire journée, il ne faut pas se louper, et pan !! c'est loupé nous jardinons sur une balise, au désespoir nous laissserons une balise pour ne pas se faire piéger par le temps limite et arrivons avec les futurs vainqeurs du raid qui eux ont tout rafflé, çà sent mauvais ils ont déjà à ce moment 25mns d'avance sur nous. Le raid n'est pas fini …

 

Ravitaillement express, puis on redemarre sur un trail avec mes jambes  qui sont toujours à bergerac sur le canapé tandis que moi je me fais ch.... dans le pentu, en descente par contre ça va mieux, je commence à avoir le pied, nous remontons sur une équipe absolu raid et faisons route ensemble j'en profite pour aller embrasser la boue et m'alléger de quelques grammes de peau sur les mains, une pierre qui est venue me bloquer le pied et hop envolé.

 

2 (8) (Copier).JPG

 

Section trail finie, on arrive au départ du canyoning, pas de temps à perdre car le chrono tourne toujours, on se contorsionne, on tire, on pousse pour mettre les combis, on s'asperge de produit pour que ça glisse dans la combi, beaudrier, casque et nous voilà en footing jusqu'au départ du canyon, dans la combi il doit faire 50°, on pointe. Cà y est on peut décompresser le chrono est arrêté. Maintenant du pur plaisir pendant toute la descente avec une équipe d'encadrement au top et super sympa, on glisse, on descend en rappel, en tyrolienne du pur plaisir, niko et lolo sentent des crampes qui arrivent, quant à moi je me sens de mieux en mieux, l'eau froide me fait un bien fou, je bois très souvent et mange pour refaire le plein pendant ce moment ''de pause''. Fin de la section. On remballe le matos, niko et moi faisons des bulles, ça mousse ça mousse... Pourquoi ? et bien on s'est badigonné de produit vaisselle pour que ça glisse, combine de surfer parait-il.

 

 

2 (14) (Copier).JPG

 

La baignade finie, nous voilà sur la bicyclette, dans du pentu dur et pur et un final mené par notre capitaine pendant une petite dizaine de kilomètres où il écrasera les pédales, on ne prendra pas un relais, bien calé derrière, lolo et moi ne bronchons pas,  je regarde vite fait la vitesse 38km/h avec vent de face, le niko ne bronche pas et nous non plus on est peinard derrière à suivre, le but étant de ne pas se faire prendre un mètre si non sanction.

Dernière section vtt'o, le rythme sera moins élevé car nous devons naviguer en suivant les photos, tout se passe bien.

 

Sur la dernière section nous avons le choix trail ou vtt, nous prenons l'option trail pour rejoindre Nay, on finit fort, mais au niveau de l'avant dernière balise le lémurien accuse le coup, une baisse de régime, faut dire qu'il a donné sur le vtt !!

 

Maintenant on va faire un peu le bilan de cette journée, on s'est pas mal débrouillé mais cette balise nous faire perdre la 2ème place provisoire, on positive demain c'est un autre jour et quelle journée !!!

 


 

 

 

 

3h du mat le réveil sonne, j'ai refait la course toute la nuit, je me suis battu avec une mouche, impossible de trouver le sommeil, bon maintenant on y est, il faut déjeuner vite fait, aller au briefing  .

 

2 (16) (Copier).JPG

 

 

Epreuve surprise une petite c.o dans les rues de Nay on se sépare chacun doit aller récuperer 2 balises au plus vite avant d'enfoucher les vtt. Le niko nous dis : cool sur le vtt. Tu parles !! on se fait doubler et le capitaine nous dis, « c'est le bon wagon aller les gars » et nous voilà repartis comme en 40 ou à 40km/h je ne sais pas mais ça va vite, lolo accuse un peu le coup sur les relances, de mon côté la forme est là, dès les premiers hectomètres je sens bien que je ne vais pas subir et que je suis prêt à en découdre. Le vtt se fera avec quelques hésitations car nous sommes de nuit nous nous faisons remonter, nous remontons et arrivons pour la partie trail, à notre bonne surprise nous repartons les premiers, l'avantage de partir en running on ne perd pas de temps pour changer les chaussures.

 

10359005_10203681524654759_5015890339293254031_o.jpg

 

Quelques passages en sous bois et c'est reparti droit dans le pentu, cette fois ci, j'ai les bâtons, ce qui me change la vie, enfin j'avance, on passe le sommet, on prend les crêtes et on redescend, lolo reste prudent car ses chevilles lui font défaut, section trail et hop une de plus dans la besace.

 

 

 

Reste un vtt'o, une co, un vt'o et un run and bike. A partir de ce moment, c'est un autre raid qui commence, le vtt deviendra un enfer, nous faisons une mauvaise lecture de carte qui nous fait prendre un chemin qui n'aboutira jamais à la balise, on abandonera cette balise, jardinage, débroussaillage, tout y passe. Nous allons ainsi perdre 1h dans ce merdier à retrouver la trace et rentrer sur la section c.o.

 

La c.o, on se concerte vite fait,  on est d'accord. Il faut chopper le maximum de balises dans un temps donné à ne pas dépasser. C'est parti, aprés le raid et réflexion, niko nous dit que notre cheminement n'était pas top, qu'il aurait mieux vallu le faire dans l'autre sens, nous rentrons donc au stop avec 3 balises laissées, et encore une accumulation de pénalité.

 

 

2 (22) (Copier).JPG

 

Enfin les dernières épreuves, vtt'o et le bike and run pour rejoindre Nay et l'arrivée finale de ce raid, mais voilà où est la carte ???? lolo ;  non je ne l'ai pas et toi stéph non plus, bon et bien elle est perdue, il va falloir procéder autrement. Ouf une équipe est avec nous, on va la suivre comme des ânes pour finir ce maudit raid, le vtt se fera bien et on part sur le run and bike, au point stop nous sommes prêts en 1mn mais voilà les co-équipiers de dernière minute doivent changer leurs chaussures, on en profite pour boire et manger, prendre des photos et vidéos. Ils sont prêts, go go, mais c'est que notre rythme n'est pas le même, et je vois partir lolo en run comme un dératé, je l'interpèle pour lui dire que çà ne sert à rien on ne sait pas où on va,  nous baissons la vitesse pour rester avec eux jusqu'au pont que nous avons passé la veille, à partir de ce moment nous allons finir comme il se doit à notre rythme, le tour est à niko de prendre le run sur le dernier kilo, mais le bougre a tellement de argne à évacuer que dans la côte du final, lolo et moi avons du mal à remonter sur lui, je lui laisserai le vélo 200 m avant le drapeau final.

 

 

 

Le raid est finit, ce qui est incroyable, c'est qu'avec notre jardinage pendant 1h, je pensais qu'on serait dans le milieu du peloton à l'arrivée, et bien non, on nous annonce 4ème sans les pénalités bien sûr ! Il ne reste plus qu'à attendre le classement cumulé pour voir notre place, nous finirons 5ème à plus de 3h des premiers.

En conclusion je dirais qu'il faut du physique mais pas que !! La lecture de carte et les stratégies sont encore à développer pour pouvoir finir un raid propre. Niko fait tout ce qu'il peut pour nous naviguer et nous, nous devons approndir et progresser encore et encore pour le soulager et renforcer ces paramètres qui nous font défaut trop souvent.

Un an, c'est ce qu'il nous faut pour revenir à ce raid et casser cette malédiction qui pèse sur nous, le jamais 2 sans 3 ne se fera pas. 2015 sera notre année.

 

Stéph le roseau.

 


 

Retour au Compte Rendu de l'Equipe

 



10/06/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sports pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 136 autres membres