Le Blog du Lémurien

Le Blog du Lémurien

DONSOTIA - HONDARIBIA - TALAIA BIDEA 2013

‘’Petit tour en Espagne’’

 

DONOSTIA / HONDARRIBIA

Talaia Bidea 2013

3ème Edition de la Traversée San Sébastien –
Fontarrabie

30.8km – D+1300m

 

Site Officiel CDFortunake


 

 

 

 

 

Cette saison 2013 se poursuit de la plus belle des manières
encore une fois ! Même s’il ne s’agit que de mon second trail (après le Trail
du Grand Vignoble), les sorties Montagne, les Raids, le ski de rando, … chaque
sortie est une réussite ! Pourvu que ça dure !

 

 


 

 

 

 

 


 

Avec le Xteph, Stéphane Bip Bip et Mattieu, nous étions tous
les 4 ce Dimanche 27 Avril du côté du Pays Basque espagnol pour participer à la
3ème édition de ce superbe parcours en ligne le long du littoral basque
à flancs (ou sur les crêtes) de Jaizkibel … entre la Baie de San Sébastien et
la baie de Txingudi à Fontarabie, à deux de la frontière. Un parcours de 30.8km
avec 1300m de dénivelé positif tout de même, tout en relance, sans aucun répit,
sur sentiers dans l’ensemble plutôt roulants et la plupart du temps courables…
mais avec en permanence des ambiances et panoramas superbes entre Mer et
Montagne! Des passages vertigineux au dessus de l’Océan, des criques cachées,
une géologie mystérieuse, des couleurs toujours contrastées, des panoramas sur
les Montagnes Basques jamais très loin, les villages typiques de Pasares ou le
vieux Fonta … bref, vous l’aurez compris, je suis véritablement fan de ce
secteur, et je ne me lasse jamais d’y revenir! … comme lors du Lemur Camp 2011
pour la Traversée Intégrale au plus près de la mer (Détails ici), l’Euskadi Cap Aventure 2012 ( Récit du Raid ), ou mon dernier ‘’voyage’’ lors de l’Euskadi Coast Trip en ce début de mois d’avril (CR à venir)… pourtant j’aime la Montagne, la vraie, mais ce coin de nature préservé est vraiment particulier ! N’hésitez pas à y faire un tour surtout, vous serez conquis !

 

 

 

 

 

Après, les conditions ont été une nouvelle fois parfaites pour apprécier à sa juste valeur cette belle épreuve ! Sans rien demander déjà, l’organisation nous offre un dossard sur 2 pour tous les 4, en remerciement de la vidéo que j’avais réalisée lors de l’édition 1 en 2011, à laquelle on avait participé avec Xteph et Fifi ! Le fait d’avoir un dossard est déjà une belle garantie (le 500 places sont parties en 2h je crois), mais en plus à moitié prix, incroyable ! Mais surtout, les Dieux de la météo ont été encore une fois de notre côté ! 3 Jours avant la course, il faisait 27° … mais le vendredi et le samedi, on perd 15° ! Neige au sommet de la Rhune ce 26 avril … un vent glacial, un ciel gris et à peine 10° le samedi après-midi … il a même plu en soirée la veille de la course, …mais voilà qu’au réveil Dimanche matin, le ciel est dégagé ! Par
contre, il fait 3° à 7h du matin, la voiture est gelée à Ascain! Malgré un court passage nuageux et une petite averse au moment du départ, il a fait beau toute la course et même jusqu’à profiter des tapas en terrasse à Fontarabie dans l’après-midi ! Un beau soleil, pas de vent, des températures idéales pour courir (10-13°) … bref une chance inouïe au vue des prévisions de la semaine! Avec de telles conditions, impossible de se plaindre, tout était réuni pour profiter ce cette belle course !

 

 

 


Retour avec la Vidéo de 2011 - Le Parcours vu de l'Intérieur

 


 

Beaucoup d'infos sur cette course sur le Récit 2011


Edition 2011 - Détails Parcours, ambiance, ... plus d'infos sur cette belle épreuve

 

 



 

Petit Résumé de cette belle journée

 

 

 

Stéphane est venu de Dordogne pour découvrir ces courses ‘’à l’espagnole’’. Xteph est désormais un habitué. Et Mattieu est là ! Mattieu, c’est ‘’le gars’’ qui m’a fait découvrir le Trail, en 2003 ! C’est grâce (à cause ?) à lui que je continue à me faire plaisir encore et encore… après notre aventure Templiers 2003, le saut dans l’inconnu et une révélation! De retour au Pays Basque après un exil dans la Drôme, on risque de se refaire encore de belles sessions désormais !

 

 

 

 

6h50. Je passe chez le Xteph ; Stéphane est là aussi. 7h00, on passe récupérer Mattieu. Petit souci, tout est fermé, il ne répond pas au téléphone … il dort ! Réveil oublié … et la navette en bus décolle de Fonta à 7h30 ! … on décolle à 7h10 avec un Mattieu frais comme un gardon ! 7h30. Nous voilà dans un des bus de l’organisation pour nous amener au départ. Tout est rodé ici, il ne faut pas se faire de souci ! Il n’y a pas grands reproches à faire à l’organisation quelque soit le domaine ! 8h15. RDV au Complexe sportif à deux pas du départ pour le retrait des dossards. Accueil tout confort (vestiaires, WC, …), retrait des dossards express, nous voilà équipés de nos N° et de nos puces électroniques au pied (style triathlon) pour un chronométrage sans faille avec le passage en bateau (oui, tout est calculé !).
8h45. Il nous reste largement le temps de nous ’r’échauffer avant la course ! 5° encore au petit matin. Petit tour pour aller voir les vagues du côté de la plage, et un bel arc en ciel nous attend, idéal pour une petite photo souvenir ! Ca veut aussi dire qu’un bon gros nuage arrive … ce n’était pas prévu ça ! On se fait aussi la première côte du parcours histoire d’être sûr de ne plus avoir froid … et voilà, nous y sommes, sur la place du départ au milieu de ces espagnols sur motivés! 5’ avant le départ, on se débarrasse des sacs à dos et vestes qui partent en camion jusqu’à l’arrivée (tout est bien pensé encore une fois !) et nous prenons place dans le sas de départ ! ‘’Bonne course les gars, éclatez-vous bien !’’

 

 

 

 



 

 

 

 

 

Côté Course 

 

je suis venu dans l’optique de ‘’faire la course’’, pour savoir un peu où j’en suis côté forme ! Vu que je n’utilise ni montre, ni cardio depuis 2 ans à l’entraînement, ni aucune mesure de terrain pour avoir une idée de mes vitesses lorsque je m’entraîne (sauf des fois avec mon portable !) … bien rien de tel que d’aller se confronter aux coureurs espagnols sur une course ! Là bas au moins vous êtes sûrs d’avoir toujours du monde devant et derrière, qui lâcheront rien jusqu’aux derniers mètres !
Une densité de coureurs de bon niveau rarement vue chez nous, un esprit de
compétition, une culture de l’effort physique qu’on ne peut pas leur enlever !
Les courses en Espagne sont un combat du début à la fin ! Je suis donc venu sur cette épreuve pour profiter de ce somptueux parcours et me frotter aux coureurs basques espagnols ! Venga, venga !

 

Sans rentrer trop dans les détails, je suis 100% satisfait de ma forme ! J’ai même pris du plaisir à courir ‘’vite’’ sans interruption sur ce parcours taillé quand même pour des coureurs rapides ! Je termine 6ème en 2h20’57’’, à la bagarre tout au long du parcours pour la 5ème place ! Je n’ai presque pas vu les 4 premiers car je suis parti un peu en retrait pour remonter à ces 5-6 ème places vers le 5ème km … et à Pasares (km8), ces 4 là ont pris la navette bateau avant nous et la notre a été bloquée par le passage d’un ferry (mais le temps est déduit bien sûr… grâce aux chip électroniques!). Nous ne les aurons finalement plus en ligne de mire … mais au final, le 4ème Aritz Kortabaria termine à peine 2’ devant. Ca c’est encourageant, car Aritz est un excellent coureur sur tous les formats, et 6ème à Zegama en 2011, donc ça cause quand même !



 

 

Une course bien gérée, tout le temps à fond, à l’espagnole (sans porte-bidon ni rien… un short, un maillot et Venga !). Tout le temps à fond, donc pas trop confortable quand même … mais sans jamais mettre le moteur dans le rouge non plus, donc c’est plaisant de pouvoir maintenir une bonne vitesse jusqu’à la fin, être capable de relancer, de courir chaque bosse, … bref c’est bien une des premières fois que je me suis fais plaisir à autant courir ! 30.8km, 2h20’57’’ … voilà un chrono que je ne pensais jamais réaliser ! Les 2h30 me paraissaient déjà compliquées sachant que le record était à 2h15 … mais comme j’ai couru sans montre (chose que je vais systématiser désormais, pour arrêter de calculer ou ‘’psychoter’’ à chaque point de passage… ça joue trop sur mon mental, plutôt en négatif…), je n’avais aucune idée du chrono jusqu’à l’arrivée ! Ce qui est sûr, c’est que même si j’ai
été quasiment toute la course en 6ème position, il a fallu se battre, ne jamais lâcher, car à chaque détour de virages où il m’est arrivé de tourner un peu la tête, y avait un paquet d’acharnés à mes trousses ! Incroyable, ils sont toujours là !!  lol…

 

 

CLASSEMENT COMPLET avec Passages intermédiaires

 

 

 

 

 

Voilà côté course ! Je retiendrai aussi le superbe arc en ciel au dessus des mouettes et la première crique du côté d’Ulia, la belle descente du phare sur Pasares, les encouragements surprise de Patrick du côté de Biosnar (c’est grâce à ses fruits et légumes que je suis en forme !!  ), la passe en bateau à Pasares (ça reste quand même unique sur un Trail !), le passage ‘’zegamien’’ à Guadaloupe et ce couloir de supporters qui vous obligent à courir sur cette terrible pente … et l’arrivée par les remparts dans le vieux Fonta et cette foule en nombre pour accueillir les coureurs.

 

 

Les potes en terminent tour à tour. Stéphane en 2h47 … à la 81ème place !! C’est dire la densité des coureurs … car Stéphane est un très bon coureur, il y a peu 12ème sur le 42km des Citadelles par exemple. Mattieu, en 3h04 (plus de 10Km/h de moyenne avec les 1300m d+ tout de même) est 200ème ! … plus de 170 coureurs en moins de 3h … ne faut rien lâcher ici ! Xteph a du lâcher des minutes précieuses pour cause
de crampes … 3h20 à l’arrivée et … 337ème ! Peu importe le classement, c’est juste que ça permet garder les pieds sur terre ! Quand on gagne une course de notre côté de la frontière, faut donc toujours relativiser, ça remet à sa place ! Et ne me parlez surtout pas de clichés sur le dopage … faut arrêter les raccourcis faciles … non c’est autre chose !

 

 

VIDEO - LA LEMUR TEAM -

Passages au Jaizkibel (Km14) et à Guadaloupe (Km27)

 

 

 

 

 

 

 

 

Une fois ravitaillés (fraises à volonté à l’arrivée !), notre tee-shirt pourri récupéré (merci Asics !... sans rancœur...), direction le complexe sportif XXL pour des douches chaudes tout confort … comme au départ. Rien à redire.

 

 

Ensuite, direction la ‘’Calle San Pedro’’, LA rue avec tous les bars à tapas pour refaire le plein après la course. Un moment très agréable malgré les 13°, en terrasse, grâce au soleil, véritablement indissociable de cette belle épreuve. Possibilité de s’y rendre en bateau depuis Hendaye grâce aux navettes permanentes toutes les 30’ très facilement. Le top pour les familles et accompagnateurs !

 

 

 

Petit Article sur EuskalTrail.com

 

 Petit article sur Lasterkak.com

 

 

 

 


 

 

  

Voilà une bien belle journée de course, sur ce littoral basque espagnol ! Maintenant, RDV à la Mecque dans un mois, le 26 Mai, pour le Marathon de ZEGAMA AIZKORRI, LA course à ne pas manquer, en tant que spectateur même !! L’élite mondiale du Trail Running sera au départ de la course, pour se défier, mais surtout parce que Zegama est unique pour l’engouement populaire qu’il suscite : pas moins de 8000 spectateurs sur le parcours, avec des passages mythiques à rallier en rando comme le sommet de l’Aizkorri !
Bloquez cette date pour ne pas rater un des plus gros évènements mondial Trail
running de toute la saison, à seulement 45’ de la frontière d’Hendaye ! Perso, mon défi sera de m’approcher au plus près de la barre des 4h30 … là où Kilian passera sous les 4h … pour peut être rentrer dans les 30 premiers ???? … rien n’est moins sûr, faudra la grosse forme, une course parfaite, et un mental à ne rien lâcher …  donc ça remet en place tout ça !! C’est ça qui est bon ! Venga, venga !!

 

 

 

 

 

Le Lémurien



29/04/2013
8 Poster un commentaire
Ces blogs de Sports pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 136 autres membres